Waze. 3 600 éditeurs de cartes bénévoles pour vous guider

voir les photos
outil édition de cartes Waze
Chez Waze, la modification de la carte est confiée à une communauté qui compte 3 600 éditeurs en France.

Comme des millions de Français, vous vous servez régulièrement de Waze ? Alors vous devez une fière chandelle aux éditeurs, ces bénévoles chargés de créer et modifier les cartes de l'application gratuite. Une communauté forte de 3 600 personnes dans l'Hexagone que vous pouvez rejoindre.

Avec près de 14 millions d'utilisateurs revendiqués en France, et plus de 140 millions dans le monde, Waze est devenu un géant de la navigation. Mais l'application israélienne, née en 2009 et rachetée par Google en 2013, garde un fonctionnement bien particulier, qui repose essentiellement sur sa communauté à l'image d'un Coyote. Ses cartes ne sont ainsi pas créées par des professionnels, et encore moins par des machines. Elles sont le fruit des éditeurs, qui sont environ 3 600 dans l'Hexagone et près de 500 000 dans le monde. « Lorsque j'ai commencé, en 2010, il n'y avait pas du tout de carte, se souvient l'un d'entre eux, Matthieu Casanova. J'aime bien les trucs communautaires et j'étais frustré par les GPS jamais à jour. J'habite Paris, donc j'ai commencé à dessiner Paris : c'est finalement quelque chose d'assez ludique, qu'on peut faire en même temps que d'autres activités. »

 

Sur la base du bénévolat

Cet aspect récréatif est important. Les éditeurs de Waze ne sont en effet pas rémunérés, même quand ils deviennent responsables au niveau local ("Local champs") ou international ("global champs"). Tout repose donc sur la base du bénévolat, et il n'y a pas d'horaires à respecter :

Il y a des périodes où je n'allume pas le PC et d'autres où j'y passe des journées entières, explique Sébastien Boulanger, un autre éditeur. Sur les
3 600 éditeurs, beaucoup sont venus seulement pour rajouter leur chemin de terre, leur impasse…
Tout le monde peut en effet rejoindre cette communauté, même sans disposer de talent particulier. L'outil mis à disposition par Waze est assez simple d'utilisation et très ouvert.

 

Des règles pour éviter les abus

éditeur de cartes
Les éditeurs de cartes de Waze ont tous le statut de bénévole, même quand ils deviennent responsables comme Christophe Lautier.

Mais l'application a tout de même établi des règles et des systèmes de contrôle pour éviter que le premier plaisantin venu ne puisse supprimer une autoroute entière ! « Un éditeur de cartes qui débute ne pourra modifier que les routes à proximité de chez lui, indique ainsi Christophe Lautier, local champ.  En fonction du niveau de trafic, les droits d'accès sont plus ou moins limités. » Il faut ainsi avoir réalisé pas moins de 25 000 éditions pour pouvoir signaler une fermeture de route de niveau 3, ce qui correspond à une départementale.

Si on veut, à notre niveau, on pourrait effacer la carte de France, s'amuse Sébastien. Mais on ne le fera pas car c'est un peu chez nous.

Nos trois interlocuteurs du jour préfèrent utiliser leur connaissance de Waze à des fins plus utiles. « Ma plus belle expérience est celle du Grand Prix de France de Formule 1 2019, se souvient Christophe. Waze était intégré pour la première fois au dispositif de sécurité, il a fallu gérer des changements de sens de circulation en instantané pour assurer l'évacuation du public. »


Toujours en recherche de nouveaux éditeurs

éditeur cartes waze mode entrainement
Avant de se lancer dans le grand bain, il existe un mode entraînement qui permet de se familiariser avec le fonctionnement de l'éditeur de cartes.
editeurs de carte demande waze correction erreur
Les utilisateurs de Waze signalent parfois des erreurs, avec plus ou moins de précision. C'est alors aux éditeurs de dialoguer avec eux pour tenter de les corriger.

Au fil du temps, c'est aussi grâce à sa communauté que l'application a étoffé ses fonctionnalités. L'affichage des limitations de vitesse est notamment un point qui avait été remonté par les éditeurs français. Plus récemment encore, ils ont été sollicités pour intégrer le prix des péages. « Je suis assez content qu'on ait réussi à s'en sortir. Les gestionnaires de péages n'ont pas été très collaboratifs », déplore Matthieu. La carte de France étant maintenant jugée assez "mature", certains d'entre eux exercent également leur talent à l'étranger.

"J'ai fait la Polynésie, les Seychelles… quand on a vraiment carte blanche et qu'on voit des utilisateurs qui commencent à rouler, à faire des signalements, c'est toujours une grande satisfaction", évoque Sébastien.

Mais cela n'empêche pas l'application de rechercher de nouveaux éditeurs en France : « il reste toujours des endroits où il y a des choses qui évoluent, précise Matthieu. En Ile-De-France, il y a des tramways qui se construisent, des sens de circulation qui évoluent... si une route change de sens à Paris, en une journée, on reçoit une dizaine de requêtes pour nous le signaler. »

Partager cet article
Commentaires
Voir tous les commentaires (3)
Sebiseba

Voici l'URL Vous êtes les bienvenues

Barraud

Dommage qu'on ait pas d'URL pour se connecter ...

Réagir à cet article
Envoi en cours
Annonces auto
380 229 voitures
L'argus  en kiosque numérique
L'argus  en kiosque numérique
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !