Vous êtes ici :

Waze : une appli qui ne fait pas que des heureux

waze
Waze : une application qui arrange des millions d'automobilistes, mais qui fait aussi enrager beaucoup de riverains...

Si l'application Waze permet actuellement à de très nombreux automobilistes d'éviter les encombrements sur leurs trajets, elle ne fait pas non plus que des heureux. Certains quartiers qui étaient auparavant calmes, sont dorénavant bien plus fréquentés.

Détourner le trafic des grands axes vers d'autres itinéraires bien moins fréquentés : tel est le principe de l'application Waze, qui est aujourd'hui utilisée par plus de 10 millions d'automobilistes en France. Elle permet ainsi d'éviter les bouchons en fluidifiant le trafic sur les routes les plus encombrées.

Toutefois, malgré ces indéniables qualités, cette application ne fait pas que des heureux. En effet, grâce à Waze, de nombreux automobilistes empruntent des itinéraires qu'ils n'auraient jamais pris, et cela a pour effet d'amener de la circulation à des endroits où il y en avait beaucoup moins auparavant. Une chose que n'avaient pas vraiment prévu les riverains de ces « itinéraires bis ».

Ces bouleversements dans la circulation ont même incité certaines municipalités à intervenir en réalisant divers travaux, comme le maire de Lieusaint en Seine-et-Marne, qui a fait installer de nouveaux feux tricolores afin de décourager ces nouveaux usagers. A Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), la mairie n'a pas eu d'autre choix que d'élargir les voies de circulation sur un pont, qui était devenu un itinéraire de substitution à l'autoroute A1 aux heures de pointe.

 

Utiliser Waze... pour indiquer de faux bouchons

D'autres ont essayé d'arranger les choses différemment, comme la mairie de Viroflay (Yvelines), qui a signé un partenariat de partage de données avec Waze début 2017. Le but principal étant d'éviter que trop de trafic ne soit envoyé sur des voies qui ne sont pas adaptées à un surplus de circulation. Il est toutefois encore trop tôt pour pouvoir en tirer des enseignements.

Enfin, il y a ceux qui préfèrent prendre directement le taureau par les cornes, comme ces riverains qui utilisent Waze... afin d'indiquer des bouchons dans leur rue et ainsi dissuader les automobilistes d'y passer !

Source : Le Parisien

 

Partager cet article
Commentaires
siannoyl

bjr888 Il y a déjà eu un sujet sur une chaîne TV.

Réagir à cet article
Envoi en cours
Annonces auto
135 875 voitures
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !