Moteur thermique : définition, traduction
habillage
banniere_haut

Moteur thermique : définition, traduction

Par La Rédaction
Publié le Mis à jour le

Moteur thermique, ici un V12 5.2 de Aston Martin

Clément Choulot, CLEMENT CHOULOT

Le moteur thermique se rencontre aussi bien dans les véhicules essence que diesel. C’est à proprement parler le cœur de la voiture. Un véhicule non électrique produit de l’énergie en brûlant le carburant lors de la phase de combustion. Cette opération se réalise à très haute température. C’est la raison pour laquelle on utilise le terme thermique. Ce moteur fonctionne selon 4 étapes : l’admission du carburant via la soupape d’admission, la compression via les arbres à cames, la combustion qui donne l’énergie et enfin l’échappement des gaz brûlés via le système d’échappement. Le terme est souvent utilisé pour le différencier des moteurs hybrides ou électriques.

Moteur à combustion

Imaginé au XIXe siècle, le moteur thermique reste le moyen le plus rencontré pour faire fonctionner un véhicule. Il a connu des modifications - ajout de soupapes, deux ou quatre temps, multiplication du nombre de cylindres… Toutefois, de nos jours, le moteur thermique est désigné comme un élément fortement polluant et de nombreux utilisateurs lui préfèrent les moteurs hybrides - utilisant le thermique et l’électrique, ou le tout électrique.

Traduction de moteur thermique

Traduction de moteur thermique en anglais : combustion engine
Traduction de moteur thermique en allemand : Verbrennungsmotor

Étiquettes