Que faire en cas de carrosserie abîmée ? Aller au contenu principal
habillage
banniere_haut

Que faire en cas de carrosserie abîmée ?

L'usage quotidien d'une voiture l'expose à certains désagréments pas toujours liés à l'âge. Mauvaise appréciation des distances, manœuvre ratée ou surprise désagréable sur un parking, autant de risques d'abîmer sa carrosserie. Et malheureusement cela n'arrive pas qu'aux autres. Comment réagir ?

Par A.B.
Publié le Mis à jour le

Comment réagir face à une carrosserie de voiture abîmée?

Clément Choulot, CLEMENT CHOULOT

En cas de mauvaise surprise sur un parking ou autre lieu de stationnement, allez déposer plainte rapidement

Lorsque votre véhicule est stationné sur un parking (supermarché par exemple) et que vous retrouvez votre carrosserie abîmée en sortant, il est malheureusement peu probable que l’auteur vous ait laissé ses coordonnées avant de partir. En cas de dégâts importants et pour pouvoir être indemnisé le cas échéant, la première chose à faire sans tarder est d’aller déposer plainte au commissariat ou la Gendarmerie la plus proche. Le récépissé de dépôt de plainte qui vous sera remis devra être transmis ultérieurement à votre assureur.

Bon à savoir : guichet unique

Depuis quelques années, Police et Gendarmerie fonctionnent sous le principe du guichet unique. Vous pouvez donc aller déposer plainte dans le bureau de votre choix.

 

Que vous soyez seul en cause ou non, pensez à signaler l’incident à votre assureur

Tout sinistre automobile de ce genre doit être signalé dans les 5 jours à son assureur pour pouvoir prétendre à une indemnisation. Si vous êtes l’auteur des dégradations (accident seul en cause par exemple), le dédommagement dépendra du type de contrat que vous aurez souscrit, sachant que seules les couvertures « Tous risques » permettent d’être indemnisé dans ce cas précis. En cas de tiers non identifié, si l’auteur de la dégradation n’est pas découvert, le type de contrat déterminera également votre compensation. Sachez que dans la majorité des cas, une franchise sera déduite du montant de l’indemnisation. Quoi qu’il en soit, aucune action ne sera possible sans avoir déposé plainte au préalable lorsque votre carrosserie est abîmée par un tiers non identifié.

 

Trop de travaux de carrosserie ? Mieux vaut s’adresser à un professionnel

Lorsqu’on parle de carrosserie abîmée, il peut s’agir d’une simple rayure, mais également d’une aile ou d’une portière enfoncée par exemple. Tandis qu’une rayure peut facilement être supprimée ou atténuée, il n’en sera pas de même si des travaux de carrosserie doivent être réalisés. Dans ce cas, seul un professionnel sera à même de faire un travail de qualité. Plutôt que de tenter une réparation de fortune qui risque de causer davantage de dégâts, mieux vaut contacter votre garagiste pour avoir une 1ère idée du prix des travaux (devis), surtout si vous êtes correctement assuré. Sachez cependant que si ce coût ne dépasse pas le montant de la franchise, les réparations ne seront pas prises en charge par votre assurance.

Bon à savoir : évitez un éventuel malus

Si votre devis de réparation n’est pas trop élevé, il faudra parfois peser le pour et le contre, pour savoir si le jeu en vaut la chandelle. Le fait de déclarer un sinistre supplémentaire risque dans certains cas de venir plomber le montant de votre cotisation. Un petit calcul s’impose parfois.

 

Des solutions « maison » existent toujours pour les menues réparations

Pour ce qui est des petites dégradations, de type impact de portière, rayure ou trace de frottement, il est parfois possible d’en venir à bout sans avoir recours à un professionnel. De nombreux produits, tels que rénovateur, lustrant ou stylo pour retouches entre autres, sont disponibles dans le commerce à prix raisonnable. Ces produits suffisent parfois à pallier le problème et peuvent s’avérer satisfaisants, notamment si votre véhicule est assez ancien. Si vous êtes un tant soit peu bricoleur, rien ne vous empêche de remplacer la partie abîmée par une pièce d’occasion. C’est une solution parfois judicieuse, qui permet en même temps d’éviter un éventuel malus.

Une carrosserie abîmée n’est jamais une partie de plaisir, en particulier si l’auteur ne s’est pas manifesté. Gardez à l’esprit que peu importe votre contrat d’assurance, il est essentiel de signaler l’incident aux forces de l’ordre (dépôt de plainte). L’enquête diligentée permettra dans certains cas d’identifier l’auteur des faits, notamment si des témoins étaient présents.

 

Les points-clés à retenir pour savoir quoi faire en cas de carrosserie abîmée :

  • Si votre carrosserie a été dégradée par un tiers, allez directement déposer plainte auprès des forces de l’ordre.
  • Signalez sans tarder les faits à votre assureur (sous 5 jours).
  • Si les dégâts sont importants, n’hésitez pas à contacter votre garagiste pour évaluer le montant des réparations.
Allez encore plus loin

Retrouvez l’ensemble des publications de L’argus, l’expert de l’automobile au service
des particuliers et des professionnels depuis 1927...