L’Argus : cote auto, voiture d’occasion et actualité auto

Automobile. Les acheteurs prêts à payer plus cher pour moins polluer

Répondre
  • jleblanc956 #1 18-01-2022 18:45:00

    Jusqu'à 500 € de plus : c'est la somme que près de 80 % des acheteurs européens seraient prêts à débourser pour acheter une voiture neuve plus propre, d'après une étude de l'association Transport & Environment. Mais ces conclusions demeurent à prendre avec des pincettes.

    Lire la suite : Automobile Les ...
    0
  • alex dum #2 19-01-2022 07:49:15

    Encore du lobbying anti voiture…
    A savoir qu’une voiture d’occasion, meme si sur le papier, émet plus de CO2 qu’une neuve, elle a au moins le bénéfice d’avoir tout ou partie des emissions de CO2  de sa fabrication amortie…
    D’autre part avec une moyenne des LLD sur 36 mois, que faisons nous des voitures: on les réintègre sur le marché de l’occasion.

    Est il mieux de faire durer un véhicule tout en l’entretenant correctement ou renouveler les flotte tout mâles 24/36mois?

    0
  • VotrePseudo #3 19-01-2022 08:51:10

    Autre question, qu'appelle-t-on voiture moins polluante?
    Après avoir encouragé fiscalement, au prétexte de pollution moindre, pendant longtemps, les Diesel très polluants car ils rejetaient moins de CO2 que l'Essence, on a encouragé des voitures Essence à injection directe et turbo qui rejeteraient bien plus de particules fines, pour encourager ensuite des Electrique qui certes ne rejettent quasi aucune pollution directe mais demandent la production d'électricité potentiellement très polluante et/ou dangereuse (charbon, nucléaire) en plus du problème de production et recyclage des batteries.
    De quoi être perplexe devant la voitures "moins polluante"... si on considère sa production, son recyclage, la production d'énergie qui va avec, on ne peut être que dubitatif.
    Mais il y a bien eu un gros virage récemment, l'électricité qui générait plutôt des moqueries (faible autonomie, petites perfs) est devenu un objet d'envie voire de luxe.

    0
  • ChristophedeN #4 19-01-2022 09:42:54

    "Electrique qui certes ne rejettent quasi aucune pollution directe", voilà le type d'argument biaisé des lobbyistes de la bagnole électrique du type de T&E.
    Pourtant dans un rapport de décembre 2021, ils écrivaient : "Howerever, no amount of particle pollution is safe, so ideally we should get to as close to zero as possible" c'est en adéquation avec ce que je dis : particule = polluant le plus tueur, sans seuil d'innocuité = à traiter en priorité par réduction des sources non indispensables.
    Ils font souvent référence au CLOVE, donc ils ne peuvent pas être sans savoir “Based on recent evidence, average brake wear PM10 emission level for conventional vehicles are confirmed at ~12 mg/km (depending on national conditions) for the average passenger car in urban conditions. […] This corresponds to 30-50 times exhaust emission levels from Euro 6d cars. […] [Tyre wear emissions are of] similar order of magnitude to brake wear”. Source “Non-exhaust emissions: evaporation & break wear control”, CLOVE, online AGVES meeting, 8th April 2021.
    Comme ils ne peuvent ignorer que dans les particules de pneus, de route et de freins, il y a des fines et des ultrafines, qu'elles contiennent des HAP (raison pour laquelle les particules de combustion du diesel ont été déclarées dangereuses) et que les émissions sont fonction de la masse en mouvement.

    Ce sont les mêmes lobbyistes qui nous disaient hier qu’il fallait remplacer les voitures diesel par des voitures essence (ou hybride), à l’époque ils nous affirmaient que les voiture essence n’émettaient pas de particules. Mis devant leur erreur, ils ont affirmé que les particules étaient moins dangereuses.
    https://www.ifpenergiesnouvelles.fr/art … -rhapsodie
    « L’utilisation de facteurs d’équivalence toxique (TEF) permet de convertir en concentrations équivalentes en benzo[a]pyrène (B[a]P) l’ensemble des émissions de HAP : les émissions B[a]P-équivalentes des deux modèles essence, similaires, sont deux à trois fois supérieures à celles du véhicule diesel. »
    HAP = Hydrocarbure aromatique polyciclique.

    Comme ils nous racontent des bobards depuis des années, je n’ai aucune confiance en eux. Le problème c’est qu’ils sont des lobbyistes puissants auprès de la commission et qu'ils essayent de manipuler l'opinion en biaisant les questions notamment en oubliant de parler des particules d'abrasion qui sont ultramajoritaires dans la pollution émise par une bagnole, ce qui permet de faire croire qu'une voiture électrique est moins polluante (ce qu'elle n'est pas).
    J'ai bon espoir que comme le CLOVE (groupe d'experts pour la Commission) s'est saisi de cette problématique des particules d'abrasion, la norme Euro 7 ne se contente pas de la pollution à l'échappement et que l'on arrivera à des restrictions en fonction du niveau de pollution intrinsèque de la voiture mais surtout de son usage.

    0
  • sprinteur #5 19-01-2022 17:13:24

    ChristophedeN soulève à juste titre le problème des particules de frein, mais il faut remettre la question en perspective:
    - certes sur les véhicules thermiques très récents (Euro6d) ces émissions sont comparables à celles mesurées à l'échappement sur un véhicule neuf
    - mais les systèmes antipollution sont beaucoup moins durables que les véhicules eux-mêmes, la norme et les tests sont réservés aux sorties d'usine. La Californie par exemple impose une garantie de 7ans/70K miles (115K km) et la garantie fédérale d'émissions est de 8 ans/89K miles (132K km) sur catalyseur, ECU et systèmes de diagnostic OBD
    - pour les véhicules qui ont demandé l'homologation PZE (Partial Zero Emission, essentiellement voitures électriques), la garantie imposée est de 15 ans/150k miles (247k km) sauf batterie 10 ans et même kilométrage: donc pas seulement Zéro Émission à l'état neuf
    - les particules émises au freinage par les VE sont beaucoup moins nombreuses malgré l'excès de masse dû à la batterie: on freine beaucoup moins avec les plaquettes et bien plus avec la récupération d'énergie, j'ai une ZOE avec disques et plaquettes d'origine à plus de 150k km, les propriétaires de Tesla pourront aussi témoigner, et la conduite "une pédale" se répand chez les conducteurs habitués

    Donc pour revenir à l'article, 500 EUR de plus d'accord, mais pourquoi pas dans une garantie de performances durables comme en loi américaine, dont profiteraient les acheteurs d'occasion et qui ne financerait pas seulement le renouvellement à tout crin (certains véhicules ayant eu droit à une prime à la conversion comme "propres" à l'époque récente seront bientôt interdits en ville).

    0
  • ChristophedeN #6 19-01-2022 19:14:41

    @sprinteur
    A l'échappement les particules c'est moins de 1 mg/km sur les essence et les diesel récents.
    Ne serait-ce que le léchage des freins pour éviter leur corrosion c'est 1 mg/km de particules sur une voiture de segment A. Calcul facile à faire en connaissant la vitesse de corrosion. Seulement les VE ont leurs freins dimensionnés en fonction de la masse en mouvement, le seul léchage émet donc largement plus de 1 mg/km, qui existe bel et bien n'ayant jamais vu de VE avec des freins corrodés.
    Tallano a relevé 12 mg/km sur une Zoé de la ville de Paris - valeur reprise par le CLOVE.

    Donc un lobbyiste de la bagnole électrique, qui ne veut pas remettre en cause son mode de vie centré sur la bagnole, peut remettre en perspective des données sorties d'un chapeau, rien ne prouve qu'une VE émet moins de particules qu'une VT permettant un usage équivalent. Sachant que comme particule = polluant le plus tueur, sans seuil d'innocuité, le problème étant suffisamment grave que l'on ne peut pas de contenter d'une telle approximation.

    A ce titre, j'ai demandé à T&E qu'ils m'amènent les preuves irréfutables que lors de ma dernière location en intermodalité dans une gare desservie par le TGV, la Voiture Electrique de 1455 kg qui m'a été imposée a bien été moins polluante que la voiture de segment A que j'avais réservée (840 kg), j'ai plus que des doutes surtout avec une batterie à 100 % au départ (condition requise pour accepter ce "surclassement").
    Les preuves devront prendre en compte tous les polluants émis et les hiérarchiser en fonction de leur dangerosité. A ce titre, les particules les plus fines devront avoir la pondération la plus forte. Et pour une même taille, les plus dangereuses (parce que par exemple contenant des HAP) devront avoir la pondération la plus forte.
    A titre indicatif, hors abrasion de la route, les émissions de particules aurait été de (selon mon évaluation) :
    - VE de 1455 kg : 18 mg/km,
    - VT segment A de 840 kg : 5 mg/km.
    Même si dans les 5 mg/km, il y en a environ 1 mg/km en PUF (échappement contenant des HAP selon lien donné précédemment), j'ai du mal à croire qu'in fine les 18 mg/km n'aient pas émis plus de PUF contenant des HAP que les 5 mg/km mais si avec certitude 1 mg/km le sont.
    Au passage la VE n'étant pas capable de faire un St Pierre des Corps (TGV direct) Nord de Le Mans en A/R dans la journée en plein hiver sans recharger, quand la voiture de segment A de 840 kg peut le faire, on ne peut pas décemment dire que la VE de 1455 kg permet un usage équivalent à une voiture de segment A de 840 kg.

    0
  • ChristophedeN #7 20-01-2022 18:06:56

    https://sante.journaldesfemmes.fr/fiches-sante-du-quotidien/2772695-pollution-des-voitures-electrique-diesel-quelles-differences/
    Cet article montre clairement le biais pratiqué par T&E.
    "Quant aux voitures électriques, a priori, elles pollueraient moins. En effet, elles " ne brûlent pas de pétrole ou de carburant quand elles roulent donc il n'y a pas de particules issues de la combustion comme les oxydes d'azote ou les particules fines ", précise Diane Strauss, directrice France de Transport & Environment. Pour toutes les voitures, qu'elles soient diesel, essence ou électriques s'ajoutent les particules de freinage. Celles-ci "ne sont, pour le moment, pas réglementées mais il existe des technologies permettant de les réduire. Nous aimerions inclure un réglementation à ce sujet dans la prochaine norme Euro 7"."
    En bon lobbyiste de la bagnole électrique on se focalise sur l'échappement (il n'y en a pas sur une VE) et comme on ne veut plus ouvrir le flanc à la contestation on parle des particules de freins (une analyse simpliste pouvant laisser penser que le freinage régénératif améliore la situation).
    Mais on oublie royalement les particules d'abrasion des pneus et de la route, là où avec sa masse plus importante la VE fait forcément moins bien. Pourtant les pneus et la route contenant des produits issus du pétrole (noir de carbone, charge et bitume entre autres), les particules issues de leur abrasion contiennent des HAP (la raison pour laquelle les particules du diesel ont été classées cancérigènes).

    Pour les 500 € : ""Pour faire baisser les polluants émis par les voitures neuves, des technologies existent et ne coûteraient que 500 euros par véhicule, assure Diane Strauss. Parmi elles, il est possible d'installer sur chaque voiture un catalyseur pour 200 euros, un système adblue dosing pour 200 euros et un filtre de freinage pour 100 euros."

    0
  • Rody 76 #8 20-01-2022 18:24:08

    bonjour a tous
    Ce n est que mon humble avis  mais certaines personnes ne font que 20000 klms et pour rappel  ce sont des pneus etudiés pour la VE donc tres chers

    0
  1. 1
Écrivez votre message ci-dessous