L’Argus : cote auto, voiture d’occasion et actualité auto

Dieselgate. Que risquent Peugeot, Citroën, Renault et VW en France ?

Répondre
  • ggaudy061 #1 14-06-2021 16:49:00

    Volkswagen, Peugeot, Citroën et Renault ont été mis en examen par la justice française pour « tromperie », cinq après l'ouverture d'une enquête autour du Dieselgate. Fiat-Chrysler est convoqué début juillet pour s'expliquer. Que risquent les géants de l'automobile ? L'argus fait le point.

    Lire la suite : Dieselgate Que ...
    0
  • ChristophedeN #2 15-06-2021 10:31:49

    "Le délit de « tromperie sur une marchandise entraînant un danger »", la justice ne pourra donc pas faire l'impasse de la caractérisation de ce danger.
    La question à sa poser est donc l’utilisation de la voiture conforme aux règles (sachant qu’il va falloir définir précisément à quelle règle elle ne serait pas conforme) est-elle dangereuse pour la santé de l’homme ?
    Comme les règles n’imposent pas le zéro émission à l’échappement et encore moins le zéro émission tout court, la réponse est oui.
    Sachant que les stratégies permettaient en augmentant les émissions de NOx, de réduire la consommation donc les émissions de CO2 et les émissions de particules.
    Donc les juges vont devoir se pencher sur la comparaison de la dangerosité de la voiture soit-disant non conforme et la même sans la stratégie mise en place.
    In fine la « tromperie » rend-elle la voiture plus dangereuse qu’elle ne l’est déjà ?
    Au passage, si la justice fait bien son travail, elle devra intégrer l'ensemble des polluants (donc pas seulement ceux à l'échappement) en les pondérant en fonction de leur dangerosité intrinsèque. A ce titre, les particules étant le polluant le plus tueur et sans seuil d’innocuité doivent avoir la pondération la plus forte.

    0
  • petitpatre #3 15-06-2021 11:06:19

    On découvre un nouveau Dieselgate pour les voitures Française après Volkswagen, mais ce que l'on ne dit pas en voulant bannir à jamais les véhicules diesels, c'est qu'actuellement à puissance égale avec le même modèle essence, exemple Peugeot 2008 130Cv, le diesel n'a pas de malus, ce qui n'est pas le cas du même modèle en essence: où est le bon sens, et quel sacandale d'orienter systématiquement sur des voitures qui polluent plus et consomment plus, en plus!!!

    0
  • ChristophedeN #4 15-06-2021 14:52:49

    @petitpatre
    "quel sacandale d'orienter systématiquement sur des voitures qui polluent plus et consomment plus, en plus"
    Un exemple :
    https://www.adac.de/rund-ums-fahrzeug/t … -ultimate/
    HC: 10 mg/km
    CO: 899 mg/km
    NOx: 10 mg/km
    Partikelmasse: 0,3 mg/km
    Partikelanzahl: 2,85314 10¹¹/km
    https://www.adac.de/rund-ums-fahrzeug/t … automatik/
    Voiture pourtant de la gamme au-dessus
    HC: 2 mg/km (5 fois moins)
    CO: 10 mg/km (90 fois moins)
    NOx: 49 mg/km (5 fois plus)
    Partikelmasse: 0,4 mg/km (1,33 fois plus)
    Partikelanzahl: 0,0032 10¹¹/km (891 fois moins)
    891 fois moins de particules 1,33 fois plus lourdes elles sont nécessairement plus grosses donc moins dangereuses et même si leur toxicité intrinsèque est beaucoup plus importante.
    Il est plus qu'urgent pour définir les restrictions de circulation de classer les véhicules en faisant des tests aux conditions suivantes :
    - que l'organisme soit indépendant et impartial,
    - que les tests soient reproductibles,
    - que les mesures intègrent tous les polluants dont les particules d'abrasion, et pour les particules en masse et en nombre
    - que le classement intègre des pondérations en fonction de la dangerosité du polluant (donc les particules les plus fines auront la pondération la plus forte).
    Cela ne pourra amener qu'à la prise en compte de l'usage dans les restrictions. Laisser rouler une enclume électrique qui produit pléthore de particules d'abrasion sans restriction n'a aucun sens.

    0
  1. 1
Écrivez votre message ci-dessous