L’Argus : cote auto, voiture d’occasion et actualité auto

Essai BMW i4 eDrive40 : quelle autonomie réelle pour l'i4 propulsion ?

Répondre
  1. 1
  2. 2
  • Mathieu Sentis #1 03-01-2022 09:19:00

    Chez Tesla, elle s'appellerait "Grande Autonomie" : la BMW i4 eDrive40 embarque la généreuse batterie de la version M50, mais se limite à un seul moteur et deux roues motrices pour annoncer le meilleur rayon d'action de la gamme. Vérifions-le sur notre parcours-test pour voitures électriques.

    Lire la suite : Essai BMW i4 ...
    0
  • beniot9888 #2 03-01-2022 12:56:55

    Je trouve ça dommage que vous en soyez réduit à "estimer" la consommation. Il serait utile de développer des moyens de mesure fiables, non ? Plutôt que de vous contenter d'une règle de trois sur un pourcentage de charge annoncé.
    Les constructeurs mentent, "arondissent" comme ça les arranges, sur ou sous estiment les consommations, capacités, performances... quand ça les arrangent. Et on devrait les croire sur parole parce que la technologie a changé ?
    C'est un coup à finir avec dans son garage une voiture qui consomme 10% de plus qu'annoncé...

    0
  • ChristophedeN #3 03-01-2022 19:34:39

    @beniot9888
    Que proposez-vous à l'Argus comme moyen plus simple d'estimer la conso. d'une voiture électrique ?

    Masse à vide du bestiau : 2 125 kg.
    Quelle est l'empreinte carbone de construction de ces voitures ?
    Fabrication allemande  + grosse batterie, cela ne fait pas bon ménage pour avoir une empreinte contenue.
    C'est là une fable des lobbyistes de la bagnole électrique, ce type de voitures ne permettra aucunement d'atteindre la neutralité carbone.
    Les lobbyistes de la bagnole électrique se contentent de regarder ce qui sort de l'échappement pour dire qu'une voiture électrique est zéro émission de CO2, en oubliant la fabrication de la voiture et la production de l'électricité.
    https://nosgestesclimat.fr/
    Empreinte moyenne français : 9,8 t dont 2,8 t pour les transports et l'alimentation, 2,2 pour le logement, 1,1 pour les services publics, 644 kg pour divers et 217 pour le numérique. L'empreinte pour atteindre la neutralité carbone ne doit pas dépasser 2 t mais en enlevant les services publics cela donne 900 kg pour l'ensemble des autres postes.
    Mais le pire c'est que ceux qui peuvent se payer ce type de bagnole sont ceux qui émettent le plus et qui ont donc le plus d'efforts à faire.
    Avec ce type de bagnole, ils font les vertueux mais la réalité c'est qu'ils restent encore bien au-dessus des moins riches en terme d'émissions de GES.

    L'autre fable c'est le zéro pollution avec une voiture qui fait plus de 2 100 kg sur la balance. Là aussi les lobbyistes de la bagnole électrique se contentent de regarder ce qui sort de l'échappement pour dire qu'une voiture électrique est zéro pollution.
    Il est plus que temps que les restrictions de circulation dans le villes, sous couvert de lutte contre la pollution, intègrent à la fois la pollution intrinsèque de la voiture dont la masse à vide est le facteur le plus représentatif mais surtout l'usage (km parcourus et fréquence d'usage). Et là aussi les émissions de polluants sont fonction de la richesse, par exemple la mobilité piétonne est inversement proportionnelle aux revenus.
    En faisant cela on ne peut qu'aboutir à une réduction drastique de la circulation automobile dans les villes pour réduire la pollution. Avec cela, la pertinence de la réduction des émissions de GES grâce aux Voitures Electriques perd de son sens.
    Nos politiques ne sont décidément pas très courageux, ils préfèrent tancer les industriels qui se convertissent à la VE très lentement que de dire la vérité à leurs électeurs (mais leur dire cela veut dire ne pas être réélu !). Mais pendant ce temps ils ouvrent un boulevard aux chinois dont l'industrie est pourtant très émettrice de GES. Très incohérent.

    0
  • ChristophedeN #4 04-01-2022 08:53:15

    @Dunaze
    Pas baratin anti-voiture, dénonciation des fables des lobbyistes de l'autosolisme, lobbyistes de la bagnole électrique, autodépendants par choix et cherchant à défendre à tout prix leur mode de vie quitte à s’accommoder avec la vérité.
    "A leur place il y a longtemps que je vous aurais banni de ce site !", comme par exemple le site des lobbyistes de la bagnole électrique qui préfère s’accommoder de la vérité plutôt que de remettre en question leur mode de vie.
    Vous oubliez que l'Argus est un journal qui implique une déontologie, à la différence des blogs qui s’autoproclament spécialistes. A ce titre, je vous conseille de vous empêcher sur la raison d'être de l'Argus dont l'impartialité n'est plus à démontrer et qui fait référence.

    0
  • ChristophedeN #5 04-01-2022 08:59:44

    @Boldair
    Pas besoin de faire un comparatif : https://www.tcs.ch/fr/tests-conseils/co … raison.php
    TM3 SR+ Empreinte carbone "Fabrication    19.6 t CO2eq"
    Avec 19,6 t CO2e pour la seule fabrication d'une bagnole, comment faites-vous pour émettre moins de 900 kg CO2e par an à titre individuel en possédant une telle bagnole ? Même réparti sur 22 ans, la seule bagnole a bouffé le crédit d'un membre du foyer !?!

    0
  • Boldair #6 04-01-2022 09:42:13

    Analyse sérieuse bien documentée.
    Un comparatif avec le modele thermique en terme d’impact carbone ( construction et usage ) est cependant indispensable . Est ce possible pour ceux qui ont conduit cette etude ? BMW devrait pouvoir y répondre .
    Sur le plan industriel il est réconfortant de voir qu’un constructeur européen ambitieux peut faire aussi bien et peut être bientôt mieux qu’un américain qui fait fabriquer en Chine !

    0
  • Dunaze #7 04-01-2022 09:43:51

    Christophe de Haine
    Masse à vide du bestiau, blablabla, particules fines , blablabla, voiture allemande, blablabla....
    Tout le monde connait maintenant votre baratin anti-voiture par coeur et j'admire l'argus d'avoir autant de patience avec vous !
    A leur place il y a longtemps que je vous aurais banni de ce site !

    0
  • ChristophedeN #8 04-01-2022 09:46:07

    Pour répondre à beniot9888, il y a une solution assez simple en utilisant une pince ampèremétrique sur le câble entre la batterie et le BMS, à l'instar d'un débimètre sur le circuit de carburant mais il y a :
    - une tolérance sur la mesure comme tout bon appareil de mesure,
    - une incertitude dans la conversion en kWh puisqu'il faudra convertir l'intensité en puissance en intégrant la tension (qui dans le cas d'une batterie varie beaucoup - pour exemple ma trottinette présente une tension de 42 V chargée à bloc et 33 V en mode tortue, seulement 8 A de courant cela donne 336 W dans le premier cas et 264 dans le second donc 336 Wh et 264 Wh d'énergie consommée sur une heure de fonctionnement donc 27 % d'incertitude), la capacité de la batterie étant entre les deux.

    La solution la plus précise étant de partir à 100 %, de compléter la batterie à 100 % après roulage, de relever la quantité d'énergie délivrée par la borne (à la tolérance près) et de diviser par le nombre de km parcourus. Mais c'est beaucoup plus long et cela intègre le rendement de charge de la voiture.
    Donc in fine dans tous les cas on arrive bien à votre "C'est un coup à finir avec dans son garage une voiture qui consomme 10% de plus qu'annoncé...".

    0
  • defender91 #9 04-01-2022 10:09:51

    Tout vos essais sont du pipeau....faites réellement 500kms par moins cinq degré avec la clim, la radio et vous obtiendrez 235 kms....(expérience vécue) cessez de prendre vos lecteurs pour des c... vous n'êtes que des ânes batés, payé grâcement par les constructeurs d'electrique , pour écrire vos mensonges . Sur un Paris -Nice, je vous mets presque 2 jours dans la vue....alors vos BM, vos Tesla, voitures de bobos qui ne travaillent pas, et n'ont pas besoin de leur voiture

    0
  • Gotharic #10 04-01-2022 10:57:44

    @Boldair : pour comparer les émissions de la construction + l'usage d'un véhicule thermique VS un véhicule électrique, tu as un site qui est pas mal fait en plus d'être correctement référencé pour appuyer ces dires :

    https://climobil.connecting-project.lu/ … nization=0

    Dans l'idéal, il aurait fallu la prise en compte de la fin de vie pour aller au bout de la démarche mais ça donne déjà une bonne idée de l'avantage d'une électrique à l'usage et jusqu'au bout de son usage dans le bon pays ! (et surtout pas en Pologne smile )

    0
  • Salies31 #11 04-01-2022 11:39:27

    Personnellement, je trouve que ce test de consommation n'est pas mal. Toute fois, comme le dit très bien Defender 91, il faudrait prendre en compte certaines précisons atmosphériques (clim, phares, température).
    Un résumé global de consommation avec 50% autoroute, 30% routes secondaires et 20% ville par exemple. Un modèle de test valable pour toutes les voitures testées sur un même trajet et avec un coef applicable pour tenir compte des conditions climatiques.
    Concernant la BM, je préfère garder ma X4, avec un bon moteur diésel qui m'évite toutes les tracasseries possibles et inimaginables des électriques en dehors des grandes villes.
    Pour moi, une voiture électrique pour la ville, si on dispose d'une borne de recharge et une voiture thermique pour les petites villes, la campagne et bien sur la montagne.

    0
  • Gotharic #12 04-01-2022 11:49:45

    Pour revenir à l'article et les critiques que certains formulent sur son contenu, sur les méthodes employées, sur les conditions du tests, etc. je ne comprends pas trop les postures de ces intervenants : soit c'est du troll de base, soit vous mettez trop d'espoir, d'attente, voir d’exigence sur le traitement de ce type d'exercice qui par nature est approximatif puisque dépendant de nombreux facteurs que l'on ne maitrise pas ou qui nécessiterait des moyens techniques et financiers que seuls certains organismes ont (et c'est normal, c'est leur métier premier).
    Pour ma part, ce type d'article et en particulier les relevés mesurés et chiffrés me permettent d'avoir un ordre de grandeur que je pourrais comparer avec ma propre expérience de l'électrique (en tant que bobo islamo-gauchiste, je roule en électrique) et c'est largement suffisant, j'en attends pas plus.

    0
  • sprinteur #13 04-01-2022 12:42:07

    Il manque quand même un terme à la comparaison: oui BMW fait presque aussi bien que la référence Tesla, mais à quel prix?
    Faire aussi bien mais 50% plus cher, est-ce vraiment "aussi bien"?
    Quant aux valeurs de consommation, d'énergie etc, on a tout avec un boîtier OBD2, par exemple CanZE sur ZOE, et j+ Pilot de Juice Technology pour les autres VE les plus répandus.
    L'Argus donne des valeurs avec la méthode utilisée pour les obtenir, que demander de plus?

    0
  • ChristophedeN #14 04-01-2022 13:59:15
    Citation de Gotharic
    @Boldair : pour comparer les émissions de la construction + l'usage d'un véhicule thermique VS un véhicule électrique, tu as un site qui est pas mal fait en plus d'être correctement référencé pour appuyer ces dires :

    https://climobil.connecting-project.lu/ … nization=0

    Dans l'idéal, il aurait fallu la prise en compte de la fin de vie pour aller au bout de la démarche mais ça donne déjà une bonne idée de l'avantage d'une électrique à l'usage et jusqu'au bout de son usage dans le bon pays ! (et surtout pas en Pologne smile )

    Ce site prend :
    - émissions GES à la production de batterie : 65 kg CO2e / kWh,
    - émissions GES recyclage batterie : 30 kg CO2e / kWh,
    soit 95 kg CO2e / kWh.
    C'est très faible, cela correspond à une fabrication de la batterie dans un pays à l'électricité peu carbonée (Suède ou France par exemple) et en considérant que le recyclage se fera avec des méthodes plus propres que les actuelles. 1er biais.

    Pour une TM3 SR+ il indique une empreinte carbone de 10 t CO2eq pour la fabrication dont 4,5 pour la batterie sauf que la batterie ne fait pas 47 kWh (47 × 0,095 = 4,5). 2nd biais. Et qu'elle n'est aucunement fabriquée dans un pays à l'électricité peu carbonée. 3eme biais.

    En tout état de cause, avec 10 t CO2e pour la seule fabrication d'une bagnole, comment faites-vous pour émettre moins de 900 kg CO2e par an à titre individuel en possédant une telle bagnole ? Réparti sur 11 ans, la seule bagnole a bouffé le crédit d'un membre du foyer !?!
    Il n'y a que ceux qui veulent se convaincre que remplacer les VT par des VE permet de réduire les émissions de GES qui veulent faire des comparaisons.
    Sauf que pour atteindre la neutralité carbone, il va falloir réduire drastiquement l'usage de la voiture pour réduire le nombre en circulation. Dans ce cadre, la VE est une aberration.

    0
  • Salies31 #15 04-01-2022 14:42:00

    Conclusion, pour l'instant, rouler thermique diésel, est la solution la plus écologique et la plus économique que l'on connaisse. Sans compter les innombrables tracasseries que procurent l'électrique.
    Il s'agit d'une mode lancée par les écologistes politiques qui n'ont rien à voir avec l'écologie et dont les gouv et industriels profitent plus que les utilisateurs et la nature.

    0
  • Gotharic #16 04-01-2022 15:30:39
    Citation de ChristophedeN

    (...)

    En tout état de cause, avec 10 t CO2e pour la seule fabrication d'une bagnole, comment faites-vous pour émettre moins de 900 kg CO2e par an à titre individuel en possédant une telle bagnole ? Réparti sur 11 ans, la seule bagnole a bouffé le crédit d'un membre du foyer !?!
    Il n'y a que ceux qui veulent se convaincre que remplacer les VT par des VE permet de réduire les émissions de GES qui veulent faire des comparaisons.
    Sauf que pour atteindre la neutralité carbone, il va falloir réduire drastiquement l'usage de la voiture pour réduire le nombre en circulation. Dans ce cadre, la VE est une aberration.

    C'est bien là toute la problématique et le biais de ces commentaires : mélanger deux sujets distincts pour faire dire ce que l'on souhaite.
    Je suis le premier à penser qu'il faudrait revoir nos usages en terme de transports et le premier à utiliser mon vélo ou mes pieds pour aller chercher mon pain, voir, faire quelques emplettes auprès des commerces de ma ville.
    Mais j'ai aussi besoin d'un véhicule pour certains déplacement, dont le fameux trajet domicile-boulot et à ce titre, quand il n'y a pas de transports en commun adaptés, il est plus judicieux (CO2 et cout d'usage) de faire l'aller-retour en VE qu'en VT au bout d'un certain nombre de km en France. Je serais Polonais voir même Allemand, mon choix aurait été plus nuancés clairement.

    0
  1. 1
  2. 2
Écrivez votre message ci-dessous