L’Argus : cote auto, voiture d’occasion et actualité auto

Essai BMW M5 (2018) : notre avis sur la M5 à quatre roues motrices

Répondre
  • Mathieu Sentis #1 04-12-2017 07:00:00

    Adieu propulsion, bonjour transmission intégrale : pour sa sixième génération, sa majesté BMW M5 opère un virage à 180°, mais n'éradique pas totalement les figures à 360°. Une sacrée filoute, qui fait ce qu'elle veut de ses 600 ch... Magique !

    Lire la suite : Essai BMW M5 ...
    2
  • mguignes162 #2 04-12-2017 09:26:35

    Dommage que BMW change complètement de stratégie, et ne peut rester dans sa lignez des propulsions...
    Ils donnent donc raison a Audi avec le quattro qui règne depuis le début. Et la on dit bravo.

    0
  • Driver-Cool-7 #3 04-12-2017 16:57:16
    Citation de msentis249
    Adieu propulsion, bonjour transmission intégrale : pour sa sixième génération, sa majesté BMW M5 opère un virage à 180°, mais n'éradique pas totalement les figures à 360°. Une sacrée filoute, qui fait ce qu'elle veut de ses 600 ch... Magique !

    J'adore la nouvelle génération de la BMW M5. Elle est plus dynamique, plus sportive et plus stable avec la transmission intégrale smile

    0
  • toto 69 #4 04-12-2017 22:34:58

    Avoir le feeling policé d'une 540I aux allures normales  ... quel intérêt ? syndrome Mac Laren 720s? ...Une Mercedes E63s en donne bien plus dès les premiers tours de roues !!!

    0
  • Driver-Cool-7 #5 24-12-2017 12:03:31

    Personnellement, je trouve que c'est la meilleure des M5. Outre son style racé, elle est parfaitement équilibrée et affiche des performances supérieures en comparaison avec les rivales .

    2
  1. 1
Écrivez votre message ci-dessous