L’Argus : cote auto, voiture d’occasion et actualité auto

Essai Mazda MX-30 : la vérité sur l'autonomie du MX-30 électrique

Répondre
  • Bertrand Bellois #1 19-10-2020 17:39:00

    Avec son premier véhicule électrique, Mazda joue la carte du design pour séduire et de la petite batterie pour contenir le prix. Sur notre parcours dédié à l'autonomie, le MX-30 s'est montré agréable à conduire, mais on a frôlé la panne sur l'autoroute !

    Lire la suite : Essai Mazda MX-30 ...
    0
  • chuchede986 #2 20-10-2020 08:34:30

    Moi urbain, une voiture avec une autonomie de 117 km sur autoroute et 177 km sur route et avec un temps de recharge de 55 minutes pour la retrouver, ne me sert strictement à rien. Si c'est pour passer plus de temps sur la route que dans le train, autant prendre le train. Le train est déjà majoritairement beaucoup plus pertinent en terme de temps et de confort même avec une location de voiture à l'arrivée.
    Ensuite quand je compare :
    - un MX3 de 1645 kg avec une charge utile de 474 kg (2119-1645),
    - une 2 de 1025 kg avec une charge utile de 511 kg (1536-1025),
    je me dis que la 2 est bien plus polyvalente mais surtout bien moins polluante avec ses 620 kg de moins sur la balance.
    Evidemment si on m'interdit de sortir ou rentrer de ma ville lors des rares fois où j'utilise une voiture si elle n'est pas électrique, je prendrai le train mais il est évident que je vais militer pour que les seules voitures autorisées à circuler dans ma ville soit effectivement réellement peu polluantes (air et sonore).

    0
  • shooby136 #3 21-10-2020 16:06:38

    Cette Mazda est décevante. Le constructeur nous a habitué à mieux. D'avoir voulu jouer les originaux, il oublie l'essentiel. Etre obligé de faire ressusciter le moteur rotatif pour s'assurer une autonomie décente, ce n'est pas un très bon message qu'on donne.

    PS : on dit "au volant de ce séduisant MX-30", ou "au volant de cette séduisante MX-30", mais pas "au volant de ce séduisante MX-30" wink

    0
  • chuchede986 #4 23-10-2020 16:57:15

    @shooby136
    "Etre obligé de faire ressusciter le moteur rotatif pour s'assurer une autonomie décente, ce n'est pas un très bon message qu'on donne." et pourquoi ?
    Justement en terme de pollution il faut réduire la masse en mouvement donc les voitures électriques à forte autonomie sont une ineptie en terme de lutte contre la pollution.
    En terme d'émissions de GES, il faut aussi réduire les émissions à la fabrication, qui dit grosse batterie pour grosse autonomie dit grosses émissions de GES à la fabrication.
    La voiture électrique en remplacement de la voiture thermiques est une aberration écologique et environnementale, ceux qui nous y emmènent à marche forcée nous emmènent dans une impasse faute d'avoir une vision globale.

    0
  1. 1
Écrivez votre message ci-dessous