L’Argus : cote auto, voiture d’occasion et actualité auto

Essai Opel Combo-e Life : le ludospace branché

Répondre
  • La Rédaction #1 26-10-2021 09:38:00

    Avec cette nouvelle version 100 % électrique de son ludospace Combo, Opel espère intéresser les familles et les amateurs de loisirs sensibles à l'environnement. Reste à les convaincre que les 280 km d'autonomie théoriques seront suffisants pour leurs escapades.

    Lire la suite : Essai Opel Combo-e ...
    0
  • sprinteur #2 27-10-2021 10:48:24

    Le calcul du prix par Stellantis ressemble plus à un coup de massue qu'à un coup de pouce à la conversion à l'électrique: la batterie à 12 000 EUR est très exagérée par rapport aux cours mondiaux pour 50 kWh:
    - le prix annoncé pour cette année (tarif constructeur) est de 100$/kWh, soit moins de 5000 EUR
    https://www.lesnumeriques.com/voiture/voitures-electriques-le-prix-des-batteries-continue-de-baisser-n158843.html
    - Renault vend ses batteries à ses clients particuliers à l'unité 160 EUR/kWh (l'Argus du 10 mai 2021), soit 8000 EUR maximum
    https://www.largus.fr/actualite-automobile/voitures-electriques-quel-est-le-prix-de-leur-batterie-10613390.html

    Enfin le constructeur oublie les économies sur le reste: un moteur électrique avec son réducteur et son chargeur embarqué est bien moins coûteux qu'un moteur thermique avec sa boîte de vitesses et ses accessoires de dépollution, sans compter la disparition de l'échappement et ses métaux précieux, du réservoir, de la pompe à injection et autres systèmes coûteux.

    On peut donc soupçonner Stellantis de vouloir se mettre dans la poche tout ou partie du bonus de 6000 EUR généreusement accordé par le gouvernement, quel journaliste enquêtera sur les coûts réels des composants pour confirmer ou démentir cette hypothèse?

    0
  • ChristophedeN #3 28-10-2021 09:28:19

    "Poids à vide : 1 881 kg" "Longueur : 4,40 m" soit version L1.
    Pour mémoire, les versions thermiques font de 1441 à 1505 kg en version L1 soit un supplément de masse de 376 à 440 kg, soit bien au-dessus des 280 à 300 kg qui représentent le point de bascule vis-à-vis des émissions de particules.
    Et après on veut nous faire croire que ce type de voiture en remplacement de la version thermique permet d'améliorer la qualité de l'air dans les villes. Ce qui est faux puisque même si il n'y a plus de polluant à l'échappement, il y aura plus de particules d'abrasion. Particule = polluant le plus tueur sans seuil d'innocuité.
    De plus avec sa faible autonomie, ce type de voiture est cantonné aux navettes domicile-travail et verra sa batterie chargée à bloc lors des voyages plus lointains (réduisant la réduction des émissions de particules du freinage régénératif).

    Il est plus que temps que les restrictions de circulation dans le villes, sous couvert de lutte contre la pollution, intègre à la fois la pollution intrinsèque de la voiture dont la masse à vide est le facteur le plus représentatif mais surtout l'usage (km parcourus et fréquence d'usage).

    0
  1. 1
Écrivez votre message ci-dessous