L’Argus : cote auto, voiture d’occasion et actualité auto

Essai Porsche Taycan 2021 : notre test autonomie du modèle propulsion

Répondre
  1. 1
  2. 2
  • Bertrand Bellois #1 10-04-2021 05:00:00

    La nouvelle version d'entrée de gamme de la Porsche Taycan avec batterie Performance Plus affiche une puissance de 380 ch et un seul moteur électrique. Toujours sportive, cette Taycan affiche en plus une belle autonomie. Sur le même parcours, elle ne consomme pas plus qu'une Dacia Spring de 44 ch !

    Lire la suite : Essai Porsche Taycan ...
    0
  • ChristophedeN #2 11-04-2021 15:20:22

    Quelle est l'empreinte carbone de construction de cette voiture ?
    Fabrication allemande + grosse batterie, cela ne fait pas bon ménage pour avoir une empreinte contenue.
    C'est là une fable des lobbyistes de la bagnole électrique, ce type de voitures ne permettra aucunement d'atteindre la neutralité carbone.
    Les lobbyistes de la bagnole électrique se contentent de regarder ce qui sort de l'échappement pour dire qu'une voiture électrique est zéro émission de CO2, en oubliant la fabrication de la voiture et la production de l'électricité.

    L'autre fable c'est le zéro pollution avec une voiture qui fait 2050 kg sur la balance. Là aussi les lobbyistes de la bagnole électrique se contentent de regarder ce qui sort de l'échappement pour dire qu'une voiture électrique est zéro pollution.

    "Sur notre marché, elle se vend deux fois plus que la Panamera… c’est dire à quelle vitesse les comportements changent." combien vendues à des particuliers ? Et donc combien vendues à des entreprises ?
    Dans le dernier cas, on appelle cela de l'optimisation environnementale pour améliorer le bilan carbone réglementaire de l'entreprise. Regardez le type de bilan carbone imposé à une entreprise employant plus de 500 salariés (dit bilan réglementaire), sortir le carburant fossile des voitures de fonction permet de l'améliorer.

    0
  • Le Realiste #3 12-04-2021 10:44:47

    Une voiture thermique est également polluante au cours de sa fabrication puis il faut integrer aussi la pollution engendrée par le carburant utilisé ( qu'il faut extraire, transporter, raffiner...) et je ne parle meme pas des nombreuses marées noires.....les batteries des véhicules électriques sont de plus en plus recyclés et utilisent de moins en moins voire plus du tout de terres rares qui pour rappelle sont largement utilisées pour les telephones portables ...rien n'est parfait mais la plupart des études démontrent que le bilan écologique d'un véhicule électrique devient positif apres 100 000km ce qui sera atteint par la plupart des VE en 1ere ou seconde main donc les VE electriques ne sont pas le fait d'un lobby bobo écolo..se sont souvent les pro mazout qui sortent de tels bétises......

    0
  • Tesener #4 12-04-2021 12:54:27

    Les commentaires montrent que nous avons à faire face à 2 dangers:
    - d'une part les idéologues anti-voitures, qui ne savent écrire que "bagnole", et chez qui aucune techno de transport individuel trouvera grâce,
    - d'autre part aux optimistes, pour être gentil, qui croient encore que le VE va sauver la planète.
    Les deux oublient que les faits sont têtus: faits sociologiques pour les premiers, faits scientifiques pour les seconds.
    In medio stat virtus...

    0
  • PARISH71 #5 12-04-2021 15:47:10

    Tant que l'on n'aura pas compris que toute production d'énergie est polluante, on va rester dans des discussion stériles
    Chaque énergie a son intérêt, Essence, Diesel, Hybride ou électrique
    Il est tout autant aberrant de rouler en diesel en ville que de rouler en P-HEV uniquement sur de long trajet sur autoroute
    Il faut arrêter ces guerres de chapelle entre soi-disant bobo justes bon à rouler en électrique et les soi-disant ruraux justes bon à rouler en diesel. Un Parisien qui fait 300 kms d'autoroutes tous les jours sur autoroute a tout intérêt à rouler en diesel, un rural qui fait 150 kms par jour sur route peut rouler en électrique, c'est l'usage qui défini le mode de transport le plus approprié, pas la localisation

    0
  • Tesener #6 12-04-2021 16:59:40

    A PARISH71:
    "Chaque énergie a son intérêt, Essence, Diesel, Hybride ou électrique"
    Tout à fait d'accord, mais...aller faire comprendre ça à un écolo politique relève de l'exploit.
    "toute production d'énergie est polluante"
    Dans un sens oui, mais historiquement le développement des civilisations est très directement liée a leur utilisation d'énergies, la question aujourd'hui est donc l'efficience énergétique: faire la même chose, ou mieux, avec moins d'énergies et à cet objectif le véhicule électrique n'est en rien un contributeur.

    0
  • ChristophedeN #7 12-04-2021 17:04:27

    @Le Realiste
    Le métro, électrique utilisant ses moteurs au freinage (chercher freinage rhéostatique), n'est-il pas pollué par les particules d'abrasion émises par ses propres rames ?
    Bien sûr que si, donc la voiture électrique n'est pas exempte de pollution par émission, comme le métro, de particules d'abrasion, pollution fonction de la masse en mouvement.
    Partant de ce constat, il faut donc réduire drastiquement l'utilisation de la voiture en ville, réduisant d'autant l'intérêt de la voiture électrique pour réduire les émissions de GES puisqu'il lui faut "100 000km" pour annuler sa dette CO2 de construction par rapport à une VT à énergie fossile.

    @Tesener
    J'écris bagnole quand on parle bagnole, voiture. Mais la bagnole n'est pas le seul moyen de transport individuel, il y en a pléthore acceptables : vélo, VAE, EDPM, deux-roues électriques.
    Dire  que "chez [moi] aucune techno de transport individuel trouvera grâce" c'est être un idéologue, tare que vous savez pourtant parfaitement reprocher aux autres.
    Par contre je vous rejoins sur le "faire la même chose, ou mieux, avec moins d'énergies et à cet objectif le véhicule électrique n'est en rien un contributeur", en effet en énergie primaire une voiture électrique consomme autant qu'une voiture thermique (ce qui n'est pas vrai d'un véhicule électrique alimenté par Ligne de Contact).
    Donc si la voiture électrique ne consomme pas moins d'énergie (primaire), ne pollue pas moins, que lui reste-t-il ? Pour quelle raison la privilégie-t-on autant si ce n'est pas pure idéologie ?

    0
  • PARISH71 #8 12-04-2021 22:20:40

    A Tesener :
    Effectivement il faut proposer des solutions efficaces, et en situation urbaine, le VE a son intérêt car localement il ne pollue pas (quasiment, hormis les particules par abrasion, mais à faible vitesse...), certes point de vue égoiste, car on externalise la pollution (c'est déjà le cas avec le pétrole et la pollution au niveau des puits), et en termes de rendement le moteur électrique est imbattable (>90% pour au mieux 35% pour un thermique), mais encore une fois je ne suis pas un dogmatique (je roule en diesel et en électrique). A chaque usage son mode de transport (élargi au delà de la "bagnole" comme disent certains)

    0
  1. 1
  2. 2
Écrivez votre message ci-dessous