L’Argus : cote auto, voiture d’occasion et actualité auto

Europe. L'arrêt du thermique envisagé pour 2035

Répondre
  1. 1
  2. 2
  • La Rédaction #1 10-03-2021 14:32:00

    L'Union Européenne réfléchit à une nouvelle réglementation automobile qui serait tellement contraignante sur le CO2 qu'elle mènerait inéluctablement à l'arrêt des véhicules à moteurs thermiques dès 2035. Ce serait cinq ans plus tôt que ce qui est prévu en France.

    Lire la suite : Europe L'arrêt ...
    0
  • Landais #3 11-03-2021 10:06:51

    Super :
    Une partie de la pollution sera supprimée, mais à quel prix ? Dans les conditions actuelles je pense qu’une grande partie des conducteurs auront abandonné le transport individuel en automobile, pour quelle alternative ? Ça ressemble à une perte de liberté pour se déplacer.
    Une fois traité la pollution par les véhicules particuliers, qu’en est-il des autres sources de pollution ? Poids-lourd qui traversent en permanence nos pays ? Avions, lorsque ceux-ci trouvent de quoi les remplir? Navires porté-containers entre autres ? Sans oublier toutes les industries , l’élevage......  et bien sûr en pensant au reste du monde !!!!
    Parlons enfin des batteries , et des impacts sur l’économie de nos pays de ces choix tellement lourds de conséquences.
    Votre revue pourrait elle contribuer à éclairer le public ?

    0
  • Semperex #5 11-03-2021 10:36:05

    ... si la Communauté Européenne dans sa forme actuelle continue dans cette direction avec l'interdiction programmée de la liberté de déplacement, elle risque bien de disparaître même avant cette date...

    0
  • sprinteur #6 11-03-2021 11:27:24

    Remettons les pendules à l'heure sur "les énormes quantités d'électricité nécessaires"
    Le conducteur moyen fait 12000 km par an
    Avec 15kWh aux 100 km (consommation mesurée sur 150 000 km avec ma ZOE, les nouveaux modèles font sans doute mieux), ça fait 1800 kWh par an
    Cela donne 5 kWh par jour, une ampoule de 200W allumée toute la journée.
    Rien qu'en remplaçant les ampoules à incandescence restantes par des LED on peut déjà gagner cette énergie, et 200W c'est un cinquième d'un petit radiateur d'appoint.
    Le remplacement des convecteurs "grille-pains" par une pompe à chaleur dans une maison permet d'alimenter tous les VE de la rue.
    Les prudents multiplieront mes calculs par 2 pour tenir compte des rendements de chargeurs, des voitures plus grosses qu'une ZOE (mais une Tesla modèle 3 chez mon voisin ne fait pas tellement plus), et arriveront à 10kWh par jour, ou 300 kWh par mois (45 EUR tarif normal).
    Comparez à vos factures EDF et de carburant, et concluez sur de vraies valeurs.

    0
  • HADDOC #7 11-03-2021 11:49:54

    Je vous rejoins, semperex et landais ; certes, il nous faudra trouver autre chose que le tout thermique. Les nouvelles générations trouveront. Mais, certainement pas le tout électrique.
    Je passe les contraintes énormes de ce mode de fonctionnement inadapté aux VL pensés au 20 -ème siècle. Pour directement constater, que lorsque je roule avec ma Passat hybride, à l'instant T, pour 1 000 Kms, il me faut 2 pleins d'essence, (300 Kg de batteries à balader). Mon petit Captur, 1 seul.
    Chercher l'erreur. C'est comme les projets éoliens ; Aujourd'hui personne n'en veut demain, les jeunes trouveront autre chose que de défigurer la nature. comme nous l'avons fait (je parle de ma génération) avec les barrages. Et comme dit : Semperex ces députés ne seront plus là. (les voitures électriques vont devenir des marronniers : comme la retraite). A celui, qui en fera le plus, pour faire plaisir à la doctrine écolo  et récupérer des voix.

    0
  • jchab657 #8 11-03-2021 12:14:48

    Ce qui est extravagant, c'est qu'on réglemente à marche forcée sur le thermique en Europe sans avoir de solution alternative fiable et alors que la circulation automobile représente le lambda des émissions. Sans contrainte commune internationale, sans solutions techniques pour les pollueurs qui comptent: Les industries, les transports lourds Tous les engins de taille depuis les tracteurs, jusqu'à aux bateaux en passant par toutes les formes de transport de fret.
    ET que l' Europe veut mettre le paquet essentiellement sur le transport individuel alors que' elle parfaitement et définitivement incapable de produire les énormes quantités d' électricité qui seraient nécessaires. Lesquelles d' ailleurs s' accompagneraient d' un gigantesque  choc environnemental avec l' explosion des pollutions liées en particulier à la production, au stockage et au transport de l' électricité.
    Invraisemblable imbécillité de la technostructure européenne qui laisse le lobby écolo imposer ses lubies au détriment (en particulier) de la qualité de vie des particuliers et de la croissance.

    0
  1. 1
  2. 2
Écrivez votre message ci-dessous