L’Argus : cote auto, voiture d’occasion et actualité auto

Indemnités kilométriques. Une majoration de 20 % pour les électriques

Répondre
  • ggaudy061 #1 23-02-2021 10:50:00

    Le barème des indemnités kilométriques pour l'année 2021 est paru au Journal Officiel. Les montants restent identiques à ceux de 2020, à l'exception des frais de déplacement pour les véhicules électriques qui sont majorés de 20 %. Une nouvelle incitation du gouvernement pour se convertir.

    Lire la suite : Indemnités kilométriques ...
    0
  • ChristophedeN #2 24-02-2021 10:14:04

    Cette disposition m’a toujours posé problème parce qu’elle peut inciter à s’éloigner de son travail et à devenir autodépendant avec à la clé les problématiques que l’on connaît : pollution dans les villes et émissions de GES. Sans parler de la consommation d’espaces agricoles et naturels.
    De plus, la différenciation en fonction de la puissance fiscale peut inciter aux véhicules les plus puissants donc les plus émetteurs de GES et les plus pollueurs.

    A noter aussi que ce barème est aussi utilisé par les TNS utilisant leur voiture à usage professionnel avec les mêmes incitations.
    Dans mon cas, si je regardai uniquement l’aspect financier, pour mon porte-monnaie il serait préférable que je fasse tous mes déplacements professionnels en voiture et de préférence avec une voiture puissante. Il n’y a aucune incitation à passer à la multimodalité. Même le forfait mobilité durable n’est pas applicable à un TNS, en plus de ne pas intégrer les EDPM en propriété ou en location LD.

    Si le gouvernement a une réelle volonté de mettre en place la Stratégie Nationale Bas Carbone, il est plus qu’urgent qu’il adapte la fiscalité pour aller dans le bon sens. Et le bon sens c’est une réduction drastique de l’usage de la voiture.

    0
  • ElBarbudo #3 24-02-2021 10:56:12

    @ChristophedeN
    Bonjour,
    tout à fait d'accord et en plus elle favorise les hauts revenus qui ont intérêt à réduire leurs impôt sur le revenu alors que les salariés au smic ou à peine plus ne sont quasiment pas concernés par celui-ci

    0
  • VotrePseudo #4 26-02-2021 19:43:17

    Aux deux commentateurs ci-dessous: cette indemnité kilométrique n'est pas "cadeau", une voiture coûte cher (amortissement, entretien, carburant, péage, ...) et d'autant plus qu'on roule...

    0
  • bfg49 #5 27-02-2021 00:10:19

    Sauf qui si vous devez faire 50 ou 60 km/jour sur autoroute ou route nationale pour aller au boulot, avec un véhicule 3CV, bonne chance ! 7CV aujourd'hui, c'est un véhicule d'à peine 140 CV. Vu le poids en hausse de nos voitures, c'est tout juste suffisant pour quelqu'un qui roule beaucoup.
    Ce qu'il faudrait pour diminuer le CO2, c'est aussi taxer les avions, les bateaux, les industriels mais, eux, si on les taxe, ils se révoltent alors que l'automobiliste est un mouton qui se fait tondre à longueur d'année et qui ne dit rien.

    0
  • ChristophedeN #6 01-03-2021 09:40:13

    @VotrePseudo
    Oui, oui je vous confirme "une voiture coûte cher (amortissement, entretien, carburant, péage, ...) et d'autant plus qu'on roule...".
    Et donc est-il bien pertinent de s'éloigner de son travail pour accéder à un logement moins cher mais avoir plus de frais de déplacement mais aussi plus de fatigue et plus de stress ?
    En ce sens, je confirme que cette disposition engendre de la pollution et des émissions de GES.
    Si on suit une logique de la fiscalité en fonction de l’efficacité énergétique et du principe pollueur payeur, on devrait donc donner des crédits d’impôts à ceux qui vont au travail à pied, en vélo ou en TC. Cela permettrait de compenser le surcoût des logements en ville.
    A contrario les voitures polluant quelque soit la motorisation et présentant une faible efficacité énergétique par rapport aux modes cités avant, leurs utilisateurs (pour le même type de déplacements) devraient payer une taxe (avec évidemment des exemptions justifiées). Cette taxe devrait être redirigée vers les TC pour les développer.

    @bfg49
    Vous décrivez bien le cercle vicieux engendré par cette mesure, on encourage les gens à dépendre de la voiture, à s'éloigner de plus en plus de leur travail, ce qui nécessite un véhicule de plus en plus confortable, donc de plus en plus lourd donc de plus en plus polluant et émetteur de CO2.

    0
  1. 1
Écrivez votre message ci-dessous