L’Argus : cote auto, voiture d’occasion et actualité auto

L'hydrogène a-t-il un avenir comme carburant automobile ?

Répondre
  1. 1
  2. 2
  • La Rédaction #1 18-07-2018 13:52:00

    Les voitures « à hydrogène » ont fait des progrès considérables. Mais la fabrication et la distribution de l'hydrogène restent problématiques. Les avancées récentes dans ces domaines suffiront-elles à assurer le décollage de ce carburant qui a déjà permis la conquête spatiale ?

    3
  • La Rédaction #2 18-07-2018 14:52:00

    Les voitures « à hydrogène » ont fait des progrès considérables. Mais la fabrication et la distribution de l'hydrogène restent problématiques. Les avancées récentes dans ces domaines suffiront-elles à assurer le décollage de ce carburant qui a déjà permis la conquête spatiale ?

    Lire la suite : L'hydrogène a-t-il avenir ...
    1
  • Clincke Guy #3 30-10-2018 22:03:19

    L'hydrogène a été découvert en 1766 et c'est seulement maintenant que l'on s'intéresse à la voiture Hydrogène ?
    Je suis contre la voiture électrique d'aujourd'hui, la plus poluante au monde. On devrait dire la voiture à centrale nucléaire.
    Je serai pour la voiture électrique après la fermeture des centrales nucléaires.
    Il faut une énergie propre, sans risque pour le monde, avant de vendre des voitures électriques, alors oui.   
    L'électricité d'aujourd'hui, c'est une bombe qui peut détruire toute vie sur terre.

    7
  • FORT jean-jacques #4 06-11-2018 15:39:36

    Je suis contre la voiture électrique tel qu'elle est actuellement ,imaginons  que dans trente ans tous le monde roule en électrique ,il faudra combien de centrale nucléaire pour pourvoir à la consommation d'électricité .

    7
  • saccoss #5 18-11-2018 08:26:04

    mcphy energy:informez vous!!!! depuis 2008,société française  étranglée par EDF et TOTAL,heureusement il y a les autres pays qui eux suivent, et la france sera en retard......

    0
  • sportiello #6 19-11-2018 10:27:44

    bonjour a tous après toutes vos explications sur l hydrogéné cela me pousse a la réflexion
    finalement si on vous écoute tout est noir dans l hydrogéné mais d après vos explications il ne reste pas grand chose pour faire évoluer se produit
    ceci est largement a la portée de nos ingénieurs la transition écologique ne peut pas passer par les véhicules hybrides qui sont porteur de moteur thermique pour être a peut prés efficace cette transition ne peut être efficace uniquement sur des véhicules totalement Electrique et pour cela seul l hydrogéné peut portée ses fruits
    ma question est ! pourquoi  n y a-il pas plus de recherche? pourquoi aucune infos  par les média? y a t-il trop de pois lourd derrière que cela dérange encore un peut de patience
    mais plus tard nous seront

    6
  • damcha6343 #7 19-11-2018 12:32:43

    Merci de votre analyse,
    Vous finissez par : "ce n’est encore pas pour demain. Et ça fait 25 ans que nous l’écrivons"
    Dans les années 80 vous auriez pu dire : "ce n'est pas pour demain que l'on aura des voitures électriques qui pourront dépasser les 100 km et qui ce chargeront en moins de 8h. Et ça fait 100 ans que nous l’écrivons (les voitures électriques existe depuis 1900 env).

    Je suis donc rassuré l'hydrogène est bien l'énergie de demain. C'est dingue cette capacité à ne pas se projeter, et être persuadé que si l'on n'y arrive pas aujourd'hui on y arrivera pas demain. Les marges de progrès sont immenses, surtout dans l'électrolyse. Mais ce n'est pas avec les "petits" 100 millions de l'état pour le plan hydrogène qui vont accélérer la recherche, les entreprises pétroliéres mettent plus par an pour rechercher de nouveaux gisements.

    9
  • jenny4 #8 23-11-2018 15:10:03

    Voitures Thermiques Voitures Electriques Voitures Hydrogènes, ou hybrides light lire étude exhaustive analysant depuis les métaux rares et leurs approsionnements jusqu'aux ensembliers en passant par la consommation électrique le recyclage et les marchés dont leurs évolutions . Etudes de bernard_jomard reprises X magazines à lire sur https://bernard-jomard.com/2017/10/29/voitures-electriques-voitures-propres-comprendre-revolution/

    2
  • clauseamg #9 30-11-2018 23:38:12

    bonsoir. on va dans le mur de toute façon. pour faire tourner une caisse électrique il faut produire de l'électricité , comment ? en utilisant une centrale nucléaire ! c'est pas bien ! on ferme la centrale nucléaire . bravo ! et l'électricité on la produit comment? avec une centrale a ....charbon ! ben ça pollue a mort ! on ferme la centrale a charbon. bravo! et maintenant on fait comment pour l'électricité ? on utilise des éoliennes ! ben c'est moche et y faut du vent ! ha merde ! heuuuuuu ha oui, on met une grande antenne sur la voiture électrique et on attend qu'un éclair recharge la batterie! ben non, l'éclair y va tout casser ! heuuuu ha oui ! si on mettait un moteur a combustion interne dans la caisse et qu'on la fasse tourner avec du gasoil ? yes ! ça c'est génial ! bonne nuit.

    2
  • FAGES64 #10 11-12-2018 13:15:16

    Je souris en lisant les commentaires de ceux qui concluent "vive le gazole" et qui disent que cette technologie est condamnée d'avance.
    Dans les années 1890 1900, certains écrivaient que l'automobile allait tuer l'humanité en roulant à plus de 25 km/h... D'autres avaient écrit un peu plus tôt la même chose en ce qui concerne les trains.
    La production locale d'H2 à partir d'unité photovoltaïques est aujourd'hui réellement possible, et le sera certainement dans quelques années à des coûts raisonnable, et pour un impact environnemental réellement limité.
    On sait que le pétrole va se raréfier et qu'il n'y en aura plus pour tout le monde à un prix raisonnable dans les décennies à venir.
    Même s'il y a des pertes par rendement entre la production d'électricité initiale permettant
    l'extraction de l'hydrogène et l'électricité finalement restituée à la sortie de la pile à combustible, le modèle est propre et permet d'envisager le futur pour sortir du pétrole et du nucléaire.
    Il ne faut pas avoir peur de l'innovation, surtout lorsqu'elle est "propre" et présente un bon bilan environnemental...

    2
  • clauseamg #11 11-12-2018 18:52:30

    re. ça c'est vrai ! et puis les cellules photovoltaïques sont faciles a produire et pas polluantes  a recycler avec un peu......d'électricité ! finalement, le mieux c'est le colza, on vire les arbres de merde qui ne servent a rien et on plante de la betterave ou du colza et roule ma poule ! elle est pas belle la vie ?

    0
  • Bigtr3a #12 23-12-2018 21:29:23

    Le problème de l'énergie dite propre pour le moment c'est tout simplement le stockage! Éoliennes, elle sont sensées être rentables après 15 environ avec une aide de l'état ( nous payons et l'état donne notre argent au producteur dit Vert). Actuellement les premières éoliennes ont déjà été remplacées car pas assez rentable elles avaient environ 12 ans ! Les cellules photovoltaïques c'est aussi le stockage de l'énergie qui pose problème.Une nuit sans vent = des bougies pour l'éclairage et le chauffage avec un feu ancienne génération, bois ou charbon sans ventilation ni circulation de chaleur ! 
    Autre petite chose, ne me parlez pas de batterie SVP, construite avec du lithium extrait par des "esclaves" ou presque et au mains des Chinois et des Russes.
    Enfin pour parler d'énergie verte en Europe, les vendeurs d'énergie en vendent 4x plus qu'il n'en est produit en Europe, comment en rachetant des quottas de co2.

    0
  • GLUCK #13 26-12-2018 07:21:39

    Bonjour,
    On parle un peu de la voiture à hydrogène quand il y en aura assez ça servira aux terroristes ces petites bombe roulante pas besoin de mettre 200 kg de TNT dedans le réservoir suffira.

    A+

    0
  • clauseamg #14 26-12-2018 10:10:00

    re. bien vu GLUCK ! en effet, en cas de manif a Paris, les casseurs se régalerons !

    0
  • Pbrais #15 25-04-2019 17:37:05

    Actuellement le seul carburant écolo et non polluant c'est l'alcool éthylique éventuellement méthylique  produits de plusieurs façons: distillation de produits fermentés, de bois ou synthèse d'alcool à partir d'électricité renouvelable (éolien, solaire, biomasse, algues. L'alcool est facile à stocker, le rendement un peu moins bon que l’essence, mais le bilan carbone est nul. Les producteurs d'énergie fossile n'en veulent pas (ça serait leur mort)

    0
  • Christianperspective #16 01-07-2020 09:47:58

    Bonjour,
    Depuis 25 ans les solutions hydrogène n'arrêtent pas d'avancer. Il suffit de visualiser une carte des stations hydrogène en Europe pour comprendre que la France est un territoire isolé et décevant.
    Vous continuez à freiner l'avancée de cette excellente technologie sans observer sa progression partout chez nos voisins.
    On se souvient des oppositions thermique / électrique, qui étaient déjà d'arrière garde en France.
    Le véritable enjeu, c'est la production locale d'énergie. Le stockage de l'électricité sous la forme d'hydrogène facilite cette production locale et ce, quel que soit le moyen de production. Il s'agit donc de ne plus transporter l'énergie sous quelque forme que ce soit. Mais bien de développer tous les systèmes de production locale (compost, panneaux solaires...) et stocker l'énergie sous forme d'hydrogène.
    La bonne analyse doit donc exclure toute forme de transport, que ce soit des camions ou aqueducs à hydrogène bien inutiles, ou des lignes à haute tension devenues obsolètes. Du coup, les centrales à grosse production d'énergie ne sont plus nécessaires, notamment les centrales nucléaires ou thermiques. Tout au plus on peut conserver les centrales non polluantes en production locale.

    1
  1. 1
  2. 2
Écrivez votre message ci-dessous