L’Argus : cote auto, voiture d’occasion et actualité auto

La voiture électrique n'est pas propre

Répondre
  1. 1
  2. 2
  • un pseudo libre #2 24-09-2013 21:39:00

    c'est qui ces gens de "L’Observatoire du nucléaire"? On est pas stupide, on sait que la voiture électrique n'est pas entièrement propre. Tant qu'à faire,si ces gens veulent vivre dans le propre, qu'ils arrêtent de prendre la voiture, les avions, leur chauffage (surtout le bois, dégagement de CO2 et suie diverses), pas la peine de chauffer vos aliments également car vous allez polluer. Reste plus grand chose si tu veux pas polluer. Manger des baies, de l'herbe et dormir sur le sol (car construire une maison pollue également). J'aime bien l’écologie mais l'extrémiste rend débile.
    Une voiture électrique est moins polluante qu'une voiture au mazoute et c déjà bien.

    0
  • un pseudo libre #3 25-09-2013 12:23:00

    Une voiture électrique moins polluante qu'un au mazoute. Quelle rigolade.Sérieusement, sur quels faits ?

    Effectivement, éduquer le grand public prendra longtemps.

    Ce que j'apprécie avec le commentaire précédent est l'expression de sa propre perception sans arguments factuels qui rend vain cette intervention.

    Quid des coûts de recyclage de ces voitures? La modernisation n'est pas une réponse.

    Comment recycler ces nouveaux matériaux et métaux lourds? Partant du fait, qu'en hiver froid lors que les bouilloires sont allumées lors de la pause pub, le réseau français est à deux doigts de tomber.

    Alors le jour, où les voitures seront la norme, le coûts énergétique (frais infrastructure et dépendance aux hydrocarbures pour générer de l’électricité) ne sera plus le même.

    Bref, nous n’en sommes qu’au début. La vraie « révolution » sera dans la capacité des batteries et des intra-structures inhérentes. Et dans tous les cas la voiture pollue. Vouloir savoir laquelle pollue moins est un leurre. L’alternative électrique est ici pour créer un besoin, un nouveau marché à ce jour de niche afin de créer/tirer une demande « dite éco » et d’en tirer une croissance. Faut-il en être au courant…..

    0
  • un pseudo libre #4 25-09-2013 12:27:00

    L'énergie électrique est la plus propre connue, tout dépend de ce qui la produit; si c'est une pile a hydrogène et que cet hydrogène est produit a partir de l'éolien ou du solaire, on ferme le clapet aux imbéciles.
    Les allemands vont sortir du nucléaire et ils sont bien plus intelligents que la bande d'arriérés mentaux qui dirigent la France.

    0
  • un pseudo libre #5 25-09-2013 12:30:00

    L'énergie électrique est la plus propre connue, tout dépend de ce qui la produit; si c'est une pile a hydrogène et que cet hydrogène est produit a partir de l'éolien ou du solaire, on ferme le clapet aux imbéciles.
    Les allemands vont sortir du nucléaire et ils sont bien plus intelligents que la bande d'arriérés mentaux qui dirigent la France.

    0
  • un pseudo libre #6 25-09-2013 12:46:00

    Sur une base de 100 (consomation de l'allemagne), 28% est produite en interne. 70% est importée. Donc la dépendance vis à vis du nucléaire....je souris. Et de ces 28%, 35%  est renouvelable effectivement mais dans les faits, Le bois reste largement en tête avec 33 % du total, suivi par les biogaz : 23,5 % (en forte hausse) et les biocarburants : 12,3 % (en baisse). L'éolien est en 4ième position. Soit 10% en renouvelable de leur besoin. Cela mmis en perpective avec la France, 11% en provenant de l'hydraulique et 3% de l'éolien. Cela me semble équivalent. La pile à hydrogène, effectivement, il faut electrolyser l'eau, surper rendement énergétique et technologie qui n'est pas mature (début) bien que seul BMW ait un modeme proposé en 2006. Seul hic, réseau hors de prix (contraintes techniques inhérentes aux pressions de 700 bars, etc...). Enfin le débat initial parlait de la voiture par de la gestion énergetique de la France. De même, il faut également considéré et oublié dans le précédent commentaire que l'Allemagne est le pays d'Europe où l'énergie est la plus chère. Le choix de politique a un impact direct sur le coût du KWh. Nous n'aurons des politiques eco/vertes qu'en sachant pertinament, qu'il faudra payer beaucoup plus cher. Rien n'est écolo, tout à u impact et le moindre impact nécessite de changer notre mode de vie

    0
  • un pseudo libre #7 25-09-2013 21:08:00

    De toutes façons, avec 0,01% de la population mondiale dont la majorité est étrangère à toute notion d'écologie, je me fous personnellement de ces considérations de luxe (pour paraphraser Jacques Brel et ses"maladies de luxe"). Actuellement l'automobiliste français a bien d'autres chats a fouetter.

    0
  • un pseudo libre #8 26-09-2013 10:30:00

    On sait que si chaque automobiliste devait rouler électrique, on devrait augmenter de 150% la capacité du parc nucléaire français en érigeant pas moins de nouveaux 75 réacteurs essentiellement dédiés au transport domestique, qui viendraient s'ajouter aux 58 en fonctionnement. Autant dire que bien avant d'atteindre cet objectif, on brillera tous dans le noir...

    Prétendre ensuite que l'électricité "verte" pourrait résoudre l'équation parait totalement irréaliste ou complétement naïf, sachant qu'un parc éolien doit être immanquablement doublé d'un parc de production alternatif (pétrole ou gaz) pour pallier au longs jours sans vent.

    Le moteur thermique à encore de beaux jours devant lui, à condition que l'on accepte d'économiser au maximum la ressource pétrolière, que l'on ne tardera pas de toute façon à payer au prix fort (2,50€ le litre de SP95, c'est pour demain). Optimiser les déplacements, covoiturer, pédaler plus, rouler moins vite et armada de moulins 2 ou 3 cylindres pompant (réellement) 2 litres /100 : c'est l'avenir proche qui nous attend.

    0
  1. 1
  2. 2
Écrivez votre message ci-dessous