L’Argus : cote auto, voiture d’occasion et actualité auto

Nouveau visage pour le Renault Koleos

Répondre
  • pierre.laroche891 #2 23-06-2011 16:46:00

    Les amateurs de 4X4 coréens n'ont pas besoin de Renault.. D'autant plus que le véhicule en question est particulièrement inesthétique.

    0
  • cia062001_business815 #3 23-06-2011 17:43:00

    Je boycotte les produits français issues de la décentralisation des usines Renault de la France à la Corée, idem pour la Turquie et la Slovenie !

    Il faut interdire la vente des Produis d'origine française fabriqués à l'Etranger en France à ceux que Renault  a mis au Chômage pour donner du travail aux Asiatiques qui ne connaissent pas le chômage !!

    Merci Carlos GHOSN vous qui avaiit fait disparaitre RENAULT de FRANCE (65% fabriqés hors de France)
    idem pour RVI (RENAULT TRUCKS) çà rapporte combien cette trahison ?,

    0
  • alain-ledru795 #5 23-06-2011 20:53:00

    Bien placé pour vous affirmer que toutes les marques assemblent ( y compris Mercedès) des composants venant d'Amérique du sud, des EU, de l'Europe, de l'Asie et maintenant de Russie...etc. 
    C'est comme l'avionique Airbus 350, 20% est réalisé en France. Arrêtons ce patrioitisme attardé !

    0
  • h_berdai534 #6 23-06-2011 23:01:00

    Toujours aussi peu original et inesthétique, c le pb de Renault depuis de nombreuses années. Ils n'ont plus de produits.....

    0
  • slbonet468 #7 24-06-2011 04:49:00

        C'est vrai qu'il n'est pas particulièrement beau, mais plutôt moins moche que les monstruosités coréennes dans ce type de véhicule. D'ailleurs, que dire des BMW X1, X3 ou X5, ou encore des Mercedes ML, qui sont également aussi élégants qu'une armoire à roulettes.
         Dans un autre domaine, il faut il est vrai soutenir non pas les produits français ou européens, mais les produits provenant de pays où règne un minimum de justice sociale. Je n'ai aucun scrupule à acheter japonais, car l'équité sociale a droit de cité au Japon et même plus qu'en France. En revanche, j'essai d'éviter autant que possible les produits chinois, ou des pays de l'est, qui sont en compétition avec nos économies avec des armes différentes: en exploitant les ouvriers, en trichant avec la pollution, avec la sécurité, avec le vol d'informations, des fortunes colossales et mal acquises se construisent qui tôt ou tard engloutiront notre patrimoine industriel si nous ne réagissons pas. Et la réaction ne viendra pas de nos dirigeants dont la politique à court terme ne vise qu'à s'enrichir. Elle doit venir des consommateurs. Mais réfléchiront-ils un jour, avant qu'il ne soit trop tard?

    0
  • angidez920 #8 24-06-2011 07:23:00

    La première version était déjà à chier, et bien la seconde est tout simplement à gerber...

    0
Écrivez votre message ci-dessous