L’Argus : cote auto, voiture d’occasion et actualité auto

Peugeot 508 diesel. Les BlueHDi 130 BVM, 160 et 180 bientôt supprimés

Répondre
  1. 1
  2. 2
  • jleblanc956 #1 23-10-2020 12:17:00

    Pour le diesel, 2021 s'annonce comme l'année de tous les dangers, avec l'entrée en scène d'une norme antipollution Euro 6 D-Full très contraignante. Sur la familiale 508, seule la version automatique du BlueHDi 130 restera ainsi disponible après le 1er janvier !

    Lire la suite : Peugeot 508 diesel ...
    0
  • VotrePseudo #2 23-10-2020 15:40:18

    Les ventes vont fondre, elles n'étaient déjà pas très élevées... le HDI130 était juste pour la voiture, mais les HDI 160 et 180 nettement plus adaptés, pour celui qui veut rouler au diesel.

    0
  • ceyal #3 23-10-2020 19:02:41

    Sic "Mais le diesel est aussi victime de l'arrivée de la norme Euro 6 D-Full, obligatoire à partir du 1er janvier 2021, qui impose d'installer de coûteux systèmes antipollution et de procéder à une nouvelle homologation. "
    La norme Euro6D-Full n'impose aucune contrainte technique supplémentaire en matière d'antipollution par rapport à l'existante Euro6d_temp_EVAP_ISC   qui comportait déjà l'ISC (In Service Conformity). La nouveauté c'est le FCM (Fuel Control Management) qui impose d'afficher une consommation plus juste  mais cela n'a aucun rapport avec l'antipollution.
    Il faut certes ré-homologuer la totalité de la gamme des véhicules, dont les véhicules à faible vente passe logiquement à la trappe et c'est peut-être là qu'il faut chercher l'évolution mentionnée dans cet article
    Mais c'est aussi un prétexte tout trouvé pour le constructeur de monter en gamme, donc d'augmenter sa marge et de tenter d'imposer les coûteux PHEV, qui ne peuvent dans aucun cas être financièrement amorti par le client  par rapport aux modèles essence ou diesel ordinaire.

    0
  • patricepimoulle018 #4 24-10-2020 08:15:26

    Les constructeurs pour survivre doivent prendre en compte la reglementation. Pour rouler a 80 et a 130, un 1300 cm3 suffit.

    0
  • Le Realiste #5 24-10-2020 14:42:31

    Enfin Peugeot réalise le mirage du diesel......lui qui faisait 80% de ces ventes avec ce carburant dans les années 90 et qui a malheureusement poussé les autres constructeurs à le suivre dans cette voie alors que d'une part le prix du gasoil était maintenu artificellement bas par le jeu des taxes alors qu'il coute aussi cher à produire que l'essence tout cela pour favoriser la vente de diesel français ( magouille Calvet-Mitterand début des années 80). Ce carburant est plus cher dans les autres pays..tiens tiens......

    Je suis bien content que l'on se débarrasse enfin des mazouts, une aberration économique mais surtout écologique , un vrai scandale comme l'amiante mais étouffé, on a jamais réussi à éliminer les micro particules meme avec les filtres à particules.....
    alors qu'il y a encore 5 ans la majorité des pubs TV était axé sur la mazout, désormais elles ont heureusement complétement disparu.......le meilleur des signes ......
    Lorsque je vois des gens qui achetent encore des mazout j'ai du mal à comprendre.....ca pue, bruit de tracteur...un carburant du siécle passé ..complétement has been aujourd'hui.....enfin le temps joue pour leur disparition.........dans 50 ans nos petits enfants se demanderont comment ont pouvaient utiliser un tel carburant...........

    0
  • Gardez #6 24-10-2020 21:13:52

    Bonsoir, Peugeot supprime les gros diesels et Ford pour la Mondeo, supprime l’essence et garde les gros diesels, l’inverse donc, de quoi rien y comprendre, Je note que les Allemands Premium conservent aussi le diesel. Est-ce que Peugeot ne va pas trop vite sur l’électrique ou l’hybride ou cela lui coûtera trop cher de passer aux nouvelles normes ? Affaire à suivre....

    0
  • chuchede986 #8 25-10-2020 16:35:49

    PSA ne fait au final que ce que lui demande de faire :
    - le ministère de l'écologie et certains maires : de supprimer le diesel, au titre de la pollution
    - l'Europe : d'aller vers l'électrification, au titre des émissions de GES.

    Cependant cela permet-il de réduire la pollution ?
    L'ADAC dans le cadre de ses écotests a testé :
    - 508 1.6 PureTech 180 Allure EAT8 - 1430 kg
    "HC: 10 mg/km
    CO: 592 mg/km
    NOx: 33 mg/km
    Partikelmasse: 0,3 mg/km
    Partikelanzahl: 0,96878 10¹¹/km"
    - Peugeot 508 2.0 BlueHDi 160 Allure EAT8 - 1530 kg
    "HC: 2 mg/km
    CO: 10 mg/km
    NOx: 19 mg/km
    Partikelmasse: 0,1 mg/km
    Partikelanzahl: 0,01494 10¹¹/km"
    Qui sur tous les polluants en produit moins que la version essence dont 1,7 fois moins de NOx, 3 fois moins de particules en masse et 64 fois moins de particules en nombre.
    Au passage 64 fois moins de particules en nombre seulement 3 fois plus légères cela nous donne des particules plus grosses.
    Par contre la version diesel étant 110 kg plus lourde, elle émet plus de particules d'abrasion en masse et en nombre (non mesurées par l'ADAC).

    Ainsi qu'en version SW :
    - 508 SW 1.5 BlueHDi 130 Allure EAT8 - 1430 kg
    "HC: 2 mg/km
    CO: 12 mg/km
    NOx: 35 mg/km
    Partikelmasse: 0,1 mg/km
    Partikelanzahl: 1,16843 10¹¹/km"
    - 508 SW 1.6 PureTech 225 GT EAT8 - 1430 kg
    "HC: 13 mg/km
    CO: 2251 mg/km
    NOx: 15 mg/km
    Partikelmasse: 0,2 mg/km
    Partikelanzahl: 6,0419 10¹¹/km"
    Quasiment le même constat 2 fois moins de particules en masse et 5 fois moins en nombre pour le diesel.
    Par contre les deux versions ayant la même masse, la version diesel doit émettre un peu plus de particules au freinage du fait d'un moindre frein moteur (non mesurées par l'ADAC).

    L'ADAC a aussi testé la version hybride : 508 SW 1.6 HYBRID 225 GT e-EAT8 - 1745 kg
    "HC: 13 mg/km
    CO: 767 mg/km
    NOx: 149 mg/km
    Partikelmasse: 1,7 mg/km
    Partikelanzahl: 3,54071 10¹¹/km"
    Sur le test effectué elle émet 10 fois plus de NOx et 8 fois plus de particules en masse que la version essence mais 1,7 fois moins en nombre.
    Par contre sur tous les polluants elle en produit plus que la version diesel dont 4 fois plus de NOx, 17 fois plus de particules en masse et 3 fois plus en nombre. Au passage 3 fois plus de particules en nombre 17 fois plus lourdes cela nous donne des particules plus grosses.
    Par contre la version hybride étant 315 kg plus lourde, elle émet plus de particules d'abrasion en masse et en nombre (non mesurées par l'ADAC).

    Ce que j'attends de nos politiques c'est qu'avec des tests comme ceux de l'ADAC et en intégrant les particules d'abrasion (pneus, routes et freins), ils nous disent au final quelle version est la plus dangereuse pour la santé, sachant qu'il ne fait aucun doute que le polluant qui doit avoir la pondération la plus forte du fait de sa dangerosité ce sont les particules (80 % du coût de la pollution des transports).

    Malgré tout il ressort de cette analyse que si on veut réduire la pollution dans les villes, il va falloir réduire drastiquement la circulation automobile puisqu'aucune des solutions présentées comme propre ne l'est, toutes les voitures émettant des particules d'abrasion qui sont le polluant le plus dangereux.
    A ce titre et en terme d'émissions de GES la marche forcée vers l'électrification est une aberration, la réduction nécessaire de l'usage en ville va réduire le kilométrage total parcouru par les voitures et donc réduire l'intérêt en terme de climat des voitures électrifiés (dont les émissions sont indirectes).

    0
  1. 1
  2. 2
Écrivez votre message ci-dessous