L’Argus : cote auto, voiture d’occasion et actualité auto

Peugeot. La marque au lion 100 % électrique en Europe en 2030

Répondre
  • La Rédaction #1 07-12-2021 12:30:00

    Peugeot souhaite passer au tout électrique pour 2030 en Europe. La prochaine génération de certains modèles comme les 208 et 2008 pourrait donc être lancée, bien avant cette échéance, sans moteur thermique.

    Lire la suite : Peugeot La ...
    0
  • ChristophedeN #2 09-12-2021 10:44:47

    "l’objectif de la Commission européenne d’interdire la vente de véhicules thermiques (y compris hybrides) neufs en 2035 afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre"
    Peugeot n'a effectivement pas d'autre choix.
    Cependant quand on sait que cette décision repose sur un gros biais, on se dit qu'elle est débile.
    Le gros biais c'est que la commission européenne considère uniquement les émissions à l'échappement et oublie littéralement les émissions indirectes (de fabrication du véhicule et de production du "carburant"). Si on les considère on arrive à la conclusion que remplacer les VT par des VE ne permetttra aucunement d'atteindre la neutralité carbone.

    On se dit que les lobbyistes de la bagnole électrique ont bien fait leur boulot pour nous emmener tous dans une impasse.
    Les mêmes qui ont milité pour remplacer les VT diesel par des VT essence ou hybride.
    https://www.ifpenergiesnouvelles.fr/article/emissions-gazeuses-et-particulaires-vehicules-legers-resultats-du-projet-rhapsodie
    "les émissions de CO et d’hydrocarbures imbrûlés (HC) sont inférieures aux limites fixées et la motorisation diesel est la moins émissive"
    "les deux modèles équipés de filtres (GPF ou SCRF) étant bien moins émetteurs que le véhicule essence Euro 6b (sans GPF)", à noter qu'une voiture essence non id peut toujours être dépourvue de GPF (= PAF) puisqu'il n'y a pas de limite sur les émissions de particules en nombre
    "les émissions B[a]P-équivalentes des deux modèles essence, similaires, sont deux à trois fois supérieures à celles du véhicule diesel"
    Cela confirme donc que les essence émettent plus de particules que les diesel tout aussi nocives voir plus de par leur composition mais aussi leur taille plus petite.
    Résultat des courses, le lobbyisme antérieur des lobbyistes de la bagnole électrique, pour ne pas remettre en cause leur mode de vie basé sur la bagnole, n'a aucunement réduit la pollution des voitures, pire il y a maintenant plus de particules plus petites et pas moins dangereuses mais qui sont imparfaitement prises en compte par nos mesures uniquement en masse.
    Mais le pire c'est que leur focalisation sur l'échappement empêche que l'on s'intéresse à la source la plus importante de la pollution automobile, l'abrasion qui entraîne la formation de particules contenant des HAP (puisque les composés des pneus et de la route proviennent du pétrole) dont certaines sont fines et ultrafines.

    Tout cela pour ne pas remettre en question leur mode de vie basé sur la bagnole, la réduction drastique de la circulation automobile n'est pourtant que la seule solution pour réduire la pollution dans les villes et atteindre la neutralité carbone.

    0
  1. 1
Écrivez votre message ci-dessous