L’Argus : cote auto, voiture d’occasion et actualité auto

Projet de loi "climat et résilience". Quid de l'automobile ?

Répondre
  1. 1
  2. 2
  • La Rédaction #1 10-02-2021 16:04:00

    Interdiction des véhicules thermiques, instauration de nouvelles zones à faibles émissions ou encore écotaxe appliquée aux poids-lourds étrangers sont autant de propositions figurant dans le projet de loi "climat et résilience".

    Lire la suite : Projet loi "climat ...
    0
  • ceyal #2 10-02-2021 17:59:42

    Sic "L'objectif reste de réduire de 40 % les émissions de gaz à effet de serre d'ici 2040 par rapport au niveau de 1990 en France. "
    Si c'est cela, nous n'avons quasiment RIEN  à faire car en 2019, la France était déjà à -29% (source UE, étude EDGAR Septembre 2020)
    On méditera que la France émet par habitant quasiment 2 fois moins de CO2 que  la Chine, que l'Allemagne (en dépit de ses éoliennes et panneaux solaires), que les Pays-Bas (et ses vélos), que la Norvège (et ses Tesla à tous les coins de rue), que le Japon (et ses accords de la COP3 à Kyoto), et même TROIS fois moins que les USA ...
    On se souviendra aussi que la Chine (20 fois la population Française) et les USA (5 fois la population Française) à eux DEUX émettent 40% des gaz à effet de serre de la planète ... que la cO2 par habitant sur la planète a augmenté de 15% entre 1990 et 2019 (versus -29% pour la France) et que la population mondaile a augmenté de 40%
    Autrement dit, la France peut faire tous les efforts qu'elle veut en matière de CO2, cela ne changera STRICTEMENT rien au niveau global et le réchauffement climatique aura bien lieu. 

    ZFE sic "Seuls les véhicules Crit'air 0, 1 et 2 y seraient autorisés ; un tiers du parc automobile actuel en serait donc exclu"
    c'est NETTEMENT  plus qu'1/3.
    En effet  (source Ministère du développement durable) au 1 Janvier 2020, il y avait en France 7% de Crit'air5 ou non classés , 10% de Crit'Air4 et  26% de Crit'air3 ... ce qui fait en tout 43%, rien que cela
    Par application du théorème d'Yves Calvi "Le Khmer Vert engendre le Gilet Jaune", MM les gilets Jaunes de la France d'en bas, vous voudrez bien noter ces chiffres et ces intentions gouvernementales  ... et vous savez maintenant ce qu'ils vous reste à faire pour les élections de 2022.

    ZFE sic "Seuls les véhicules Crit'air 0, 1 et 2 y seraient autorisés"
    Sic"des voies de circulation réservées aux véhicules Crit'Air 0 et 1 pourraient être mises en places sur certains axes routiers"
    Enfin à Grenoble les voies de covoiturage sont réservées aux véhicules  Crit'Air0 avec 1 seul passager à bord donc les PHEV en sont exclus.
    Bref le bordel généralisé s'organise : un coup c'est Crit'Air0, un coup c'est Crit'air1, un coup c'est Crit'Air2, un coup c'est le cO2, un coup ce sont les particules fines, un coup ce sont les NOx ... avec évidemment des restrictions  différentes ... et des restrictions encore différentes quand on passe une frontière (cf. la Pegatina Espagnole --- demandez à Ana Maria Hidalgo Aleu --- ou la vignette environnementale Allemande)
    Les écolos EELV ou ex EELV appliquent donc ce qu'ils ont appris à l'école du parti en 1995 "Enquiquinner et Emmerder Les Voitures"
    Moralité. Les clients pour qui un véhicule électrique incapable de faire 2 heures d'autoroute sans passer 1 heure d'attente à recharger préfèrent désormais s'abstenir de changer de véhicule ; conséquence : lentement mais surement, le parc vieillit et on ne remplace moins les véhicules par des neufs moins polluants. Le résultat final est donc l'inverse de ce qui était attendu ... en application du bon mot de Bossuet "Dieu se rit de ceux qui médisent des effets dont ils sont la cause"
    On se souvient aussi que Mme Pompili avait en Octobre 2018 déposé un amendement à la PLF 2019 visant à surtaxer les diesel neufs au motif qu'ils émettaient NETTEMENT PLUS de particules fines que les véhicules essence. Les mesures disponibles à l'époque de l'ADAC disaient EXACTEMENT le contraire ce que vient de confirmer l'IFPEN fin 2020.

    Bref ces écolos ne connaissent rien à la technique automobile mais sont de vrais polluants de la vie politique ; grâce à leurs lubies il vont réussir à planter les derniers clous dans le cercueil de l'industrie Française.
    Alleluia

    0
  • vb579 #3 11-02-2021 09:15:04

    A Ceyal. Je pense que votre commentaire n'évoque pas du tout l'avenir des futures générations. Le paradigme de la pollution à tout va est révolu. Le changement climatique nous incite à innover. Votre argumentation est intéressante car elle montre que réduire la pollution a un coût pour l'usager mais dans le même temps cette réduction de la pollution permet de réduire les coûts pour l'Etat (les dégâts liés aux catastrophes environnementales sont immenses et ont un coût énorme). C'est donc à l'Etat d'aider les citoyens à changer de paradigme en changeant par exemple de voiture.
    En référence aux autres pollueurs que la France, méditez le discours du colibri qui veut éteindre un incendie.

    0
  • micheljosiane917 #4 11-02-2021 10:43:25

    Donc n'importe quel groupe de gugusses désignés par on ne sait qui s'arroge le droit de décider pour l'ensemble des Français. Pour moi, comme ils ne sont pas élus, ils ne représentent qu'eux.
    Elle est belle la nouvelle démocratie.

    0
  • Tesener #5 11-02-2021 12:33:57

    Bravo Ceyal!
    10 fois bravo, toute l'absurdité, la nuisance, la bêtise, de nos Kmers verts sont résumées dans votre intervention. Et je mets au défit quiconque ayant un peu de culture scientifique, à défaut de connaissances, de contester l'inefficacité de toutes ces mesures idiotes, qui conduisent effectivement à l'inverse de ce qui est recherché.
    Il va falloir vraiment se débarrasser de cette clique qui ne comprend même pas ce qu'elle raconte, ce qu'elle bafouille, sur les médias (cf. B. Pompili sur France Inter hier, argumentation minable!). Vivement 2022!
    Quant à la remarque de vb579, si l'Etat voulait vraiment "aider les citoyens à changer de paradigme" il faudrait déjà qu'il ait le courage de contrer ces parasites en leur disant ça suffit, et en les envoyant faire quelques études complémentaires pour éclairer leur lanterne, au lieu d’offrir à 150 péquins illégitimes, incompétents ou naïfs,ou les 3, l'occasion de polluer -c'est le cas de le dire- un débat qui mérite autre chose.
    Oui la transition énergétique coutera cher, oui il faut la faire, mais raison de plus pour ne pas enfourcher les mauvais chevaux et se retrouver plusieurs années après avec des résultats qui ne sont pas ceux attendus. Raison de plus aussi pour ne pas y aller à marche forcée alors que, discours du colibri ou pas, vous êtes bien obligé de reconnaitre, parce que c'est un fait, que RIEN de ce que vous et vos sbires voulez faire ne changera un iota à l'équilibre du monde.
    Alors qu'il faille montrer l'exemple, nous les meilleurs élèves de la classe (si,si!), ok, mais hâtons-nous raisonnablement, et sur les bons chemins. Quand on vous démontre que le véhicule électrique n'a de justification que pour un usage citadin, et encore, tant qu'on n'a pas autre chose, car il pollue plus au niveau mondial, il faut que vous acceptiez de reconnaitre que vous vous êtes trompé. Mais sans doute n'avez-vous rien à craindre de l'écroulement du système économique, bien réel lui, que vous êtes en train de provoquer, et qui, accessoirement, vous nourrit.

    0
  • X2sDrive20i #6 11-02-2021 15:25:38

    Ce projet de loi n'a rien de bien surprenant, il est dans le droit fil de la plupart des décisions prise en France concernant l'écologie.
    Exemple : le photovoltaïque, ont subventionne à grands cout de Milliards d'euros d'argent publique l'installation de panneaux solaires. Or l'immense majorité de ces panneaux sont produits en Chine et présente un bilan Carbonne catastrophique à la sortie d'usine , bilan qui va continué à s'aggraver lors du transport , au final ce bilan Carbonne ne serra jamais compensé par l'énergie réellement produite. Conclusion nous subventionnons l'industrie Chinoise et augmentons le dérèglement climatique.
    Comme toujours ce ne sont jamais des solutions simples(pour ne pas dire simplistes ) qui résolvent des problèmes complexes.
    Pourquoi ne pas résonner sur des projets d'autoconsommation par des mesures incitatives plutôt que de manier systématiquement le bâton et les taxes ?

    0
  • VotrePseudo #7 11-02-2021 16:10:37

    Quel est le rejet réel de CO2 (et autres polluants) d'une voiture électrique, en tenant compte de la seule production de l'énergie et des pertes en ligne et dans le chargeur?
    Qu'on compare réellement avec une voiture thermique?
    Et en y ajoutant la construction et le recyclage?

    La bonne solution pour réduire la pollution automobile, c'est déjà.. de généraliser le télétravail. Ca, c'est tout bénef'.
    Mais l'écolo-larem préfère punir, imposer, et surtout, taxer.

    0
  • jchab657 #8 12-02-2021 08:27:07

    Il y a tout à craindre de ces délires politico-écologiques, en particulier pour les générations à venir. En France nous sommes des "petits" alors que le problème est mondial: Les réductions exigées ne feront que détruire les emplois de demain pour les jeunes au nom de la décroissance pendant que des pays tiers se frotteront les mains et remplaceront nos industries.

    Les écolos soulèvent des problèmes parfois vrais (pas toujours) mais n'ont pas de solutions crédibles. Or un paramètre basique est sans solution: L' accroissement de la population mondiale qui augmentera la consommation. ET nous n' aurons pas le pouvoir de réduire les besoins qu' auront les 10 milliards d' habitants à venir de notre planète.

    Le vrai problème est le déni de démocratie entretenu par les politiques et la micro sphère médiatique qui ne donne jamais la parole aux contradicteurs des théories officielles. Il y a une vraie gourmandise des médias, télévisuels en particulier, pour les thèses extrémistes des khmers verts basées sur la peur, cette même peur qui est un moyen efficace de scotcher le téléspectateur, histoire d'en profiter pour "envoyer la pub".

    Bref ces gens-là creusent notre tombe et surtout celle de nos enfants....Le meilleur moyen de faire quelque chose sur place, ici, en France est pourtant de privilégier le transport individuel et l'auto afin d'encourager les français dans la mesure du possible à retourner vivre à la campagne, par exemple en télétravail pour y entretenir l' espace, désengorger les villes et de plus vivre mieux.

    Encore faut-il pouvoir porter la contradiction pour faire des propositions, ce qui n'est plus le cas avec des médias phagocytés par le lobby vert.

    0
  1. 1
  2. 2
Écrivez votre message ci-dessous