L’Argus : cote auto, voiture d’occasion et actualité auto

Renault condamné en justice à reprendre une Mégane 4 TCe

Répondre
  • La Rédaction #1 13-04-2022 16:40:00

    S’il est un moteur essence connu pour souffrir de graves problèmes de fiabilité, c’est bien le 1.2 TCe Renault-Nissan. Mais le Losange est aujourd’hui visé par plusieurs actions en justice, dont une vient de lui imposer de reprendre une Mégane 4 à sa valeur à neuf.

    0
  • jleblanc956 #2 13-04-2022 16:40:00

    S’il est un moteur essence connu pour souffrir de graves problèmes de fiabilité, c’est bien le 1.2 TCe Renault-Nissan. Mais c'est en raison d'un autre défaut, des à-coups persistants, que le Losange vient d'être obligé de reprendre une Mégane 4 à sa valeur à neuf.

    Lire la suite : Renault condamné en ...
    0
  • patricepimoulle018 #3 14-04-2022 06:30:17

    Rien a dire. De nos jours un tel defaut est inadmissible. En outre, la tentative de rectifier par un artifice de calcul ne repond pas un defaut materiel constate.

    0
  • Limousine #4 14-04-2022 06:58:59

    Il aurait été bienvenu de préciser qu’il existe 2 moteurs 1.2 Tce chez Renault, celui concerné par le défaut de 1197 cm2 de cylindrée et le 1149 cm2 plus ancien mais encore présent en 2013 sur des Twingo et Clio non concerné par le problème. C’est important pour les possesseurs de ces voitures qui ont des difficultés à revendre leurs voitures en occasion.

    0
  • pmc25 #5 14-04-2022 07:06:46

    Le comportement de Renault est incompréhensible et risque d’avoir des. conséquences sur la durée en terme d’image…
    Il faut espérer que les actions en justice dédommageront les possesseurs de voitures équipées de ce moteur ET changeront le comportement de Renault et des constructeurs en général…
    Mais j’en doute…

    0
  • VotrePseudo #6 14-04-2022 14:58:04

    Il faudrait une explication d'expert-moteur, mais on peut imaginer que c'est la traque du moindre coût (économiquement très compréhensible sur une production gros volume) qui conduit à cette aberration de moteur récent avec une segmentation pas étanche, alors qu'on savait faire il y a 30 ans des moteurs puissants et sans problème de segmentation.

    0
  • sprinteur #7 28-04-2022 15:16:45

    Il manque en France l'équivalent de la lemon law
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Lemon_law
    qui impose aux États-Unis la reprise de véhicules "mal nés", ça aboutit d'une part à encombre la justice avec ce genre de cas et d'autres part à de nombreuses frustrations parce que tout le monde n'a pas la patience et les moyens d'obtenir ce genre de victoire judiciaire face à un constructeur.

    0
  • Coriat #8 26-05-2022 19:25:33

    Le défaut du moteur 1.2 TCe est connu de Renault depuis plusieurs années, que Renault s'entête à ne pas le reconnaître est déjà une véritable honte mais que le tribunal judiciaire ne donne pas gain de cause aux nombreuses victimes de ce moteur vicié serait véritablement inadmissible et remettrait en cause la sacro sainte indépendance de la justice sachant que l'état est le principal actionnaire de Renault !!!

    0
  1. 1
Écrivez votre message ci-dessous