L’Argus : cote auto, voiture d’occasion et actualité auto

Salon de Pékin 2020. Peugeot présente ses 508 L et 4008 hybrides

Répondre
  • Darkargos #2 02-10-2020 03:54:24

    Les 3 marques de PSA  sont en état de mort cérébrale en Chine. Cet acharnement thérapeutique est ridicule. Too little too late comme on dit en anglais. Faites votre travail de journaliste en donnant les derniers chiffres de vente et l'évolution des parts de marché au lieu de jouer les thuriféraires des publicommuniqués du groupe.  Ce ne sont pas deux hybrides sur des modèles déjà lancés depuis deux ou trois ans et le lion en métal de 6m de haut façon cheval de Troie qui vont faire pleuvoir des bons de commandes. Allez faire un tour sur YouTube et tapez Beijing Motor Show pour vous faire une idée de l'overdose de nouveautés que chaque marque domestique ou occidentale qui investit un tant soit peu sur le 1er marché mondial dévoile lors d'un tel événement. Dès lors les consommateurs chinois qui sont loin d'être aussi incultes en matière automobile que le pensent les cadres sup franchouillards du siège éphémère de Rueil ( migrés à Poissy, en attendant Évreux pour gratter encore sur le prix du m2 de bureau, ou plus exotique Bucharest?) ne perçoivent absolument pas pourquoi ils devraient acheter des modèles PSA alors que les constructeurs domestiques font désormais aussi bien voire souvent mieux pour moins cher. Prenez une Geely Xing Rui, berline du segment D qui présente fort bien, dès lors comment diable une Citroën C5  sortie en 2008 et faceliftée à la truelle pour la Chine peut espérer convaincre?? La 508L soutient encore la comparaison mais beaucoup moins face à la dernière Byd Han DM . La comparaison est vraiment cruelle pour PSA et révèle que le sous investissement sur ce marché dans les années 2010 ne pourra plus jamais être rattrapé. Ça a certes permis à Monsieur  Tavares de se vanter d'avoir un groupe super rentable en sacrifiant la R&D et l'étoffement des gammes, mais en attendant hors Europe le groupe est en perdition depuis deux trois ans.  De plus, il a commis une erreur majeure en voulant lancer ex nihilo DS dans un marché déjà bien encombré par le haut de gamme, ce qui a dilué les moyens alloués à Citroën et Peugeot sans que le positionnement d'une marque par rapport à l'autre ne soit très clair. D'ailleurs annoncée en mars 2020, aucune ouverture des commandes pour la DS9 Made in China qu'ils veulent refourguer en France. Avec 97 immatriculations en juillet en Chine, l'usine DS doit pourtant avoir de la capacité de production à revendre.

    0
  1. 1
Écrivez votre message ci-dessous