L’Argus : cote auto, voiture d’occasion et actualité auto

Tesla Model 3 Grande Autonomie (2022). Autonomie et prix en hausse

Répondre
  • La Rédaction #1 08-12-2021 12:43:00

    La Tesla Model 3 Grande Autonomie peut parcourir plus de distance sur une charge grâce à une nouvelle batterie, mais cette amélioration est synonyme d'une hausse de prix de 3 000 €. Cette version de la berline électrique demande désormais 55 990 € hors bonus écologique.

    Lire la suite : Tesla Model 3 ...
    0
  • Ducatevo #2 08-12-2021 17:39:23

    N'importe quoi, la model 3 LR a toujours été donné pour 614 kms !!!!!!
    C'est juste une augmentation de prix.... de plus !!!!!!!

    0
  • Charitat #3 08-12-2021 18:59:04

    Discrètement Tesla prépare son plan d'action commerciale 2022 pour l'arrivée des modèles 3 Made in Berlin dotées des nouvelles batteries 4680. Ils pourront l'avoir belle en signifiant que le tarif ne bouge pas voire très peu et revêtir l'aspect d'un prix agressif et d'une bonne affaire !

    0
  • ChristophedeN #4 10-12-2021 08:36:24

    Masse à vide du bestiau : de 1 844 kg (de 1 625 à 1 756 pour la Std).
    Quelle est l'empreinte carbone de construction de cette voiture ?
    Fabrication américaine + grosse batterie, cela ne fait pas bon ménage pour avoir une empreinte contenue.
    C'est là une fable des lobbyistes de la bagnole électrique, ce type de voitures ne permettra aucunement d'atteindre la neutralité carbone.
    Les lobbyistes de la bagnole électrique se contentent de regarder ce qui sort de l'échappement pour dire qu'une voiture électrique est zéro émission de CO2, en oubliant la fabrication de la voiture et la production de l'électricité.
    https://nosgestesclimat.fr/
    Empreinte moyenne français : 9,8 t dont 2,8 t pour les transports et l'alimentation, 2,2 pour le logement, 1,1 pour les services publics, 644 kg pour divers et 217 pour le numérique. L'empreinte pour atteindre la neutralité carbone ne doit pas dépasser 2 t mais en enlevant les services publics cela donne 900 kg pour l'ensemble des autres postes.
    Mais le pire c'est que ceux qui peuvent se payer ce type de bagnole sont ceux qui émettent le plus et qui ont donc le plus d'efforts à faire.
    Avec ce type de bagnole, ils font les vertueux mais la réalité c'est qu'ils restent encore bien au-dessus des moins riches en terme d'émissions de GES.

    L'autre fable c'est le zéro pollution avec une voiture qui fait plus de 1 800 kg sur la balance. Là aussi les lobbyistes de la bagnole électrique se contentent de regarder ce qui sort de l'échappement pour dire qu'une voiture électrique est zéro pollution.
    Il est plus que temps que les restrictions de circulation dans le villes, sous couvert de lutte contre la pollution, intègrent à la fois la pollution intrinsèque de la voiture dont la masse à vide est le facteur le plus représentatif mais surtout l'usage (km parcourus et fréquence d'usage). Et là aussi les émissions de polluants sont fonction de la richesse, par exemple la mobilité piétonne est inversement proportionnelle aux revenus.
    En faisant cela on ne peut qu'aboutir à une réduction drastique de la circulation automobile dans les villes pour réduire la pollution. Avec cela, la pertinence de la réduction des émissions de GES grâce aux Voitures Electriques perd de son sens.
    Nos politiques ne sont décidément pas très courageux, ils préfèrent tancer les industriels qui se convertissent à la VE très lentement que de dire la vérité à leurs électeurs (mais leur dire cela veut dire ne pas être réélu !). Mais pendant ce temps ils ouvrent un boulevard aux chinois dont l'industrie est pourtant très émettrice de GES. Très incohérent.

    0
  • LavichMylos #5 10-12-2021 14:21:42

    Cher    : ChristophedeN .....

    Je vous invite à regarder le documentaire : A contresens la voiture électrique...
    Cela vous permettra peut-être mais j'en doute (!) de modérer vos propos...

    0
  • ChristophedeN #6 10-12-2021 16:16:27

    @LavichMylos
    Je l'ai regardé et il est bien fait état de cette pollution aux particules mais sans l'intégrer et donc sans tirer les conclusions qui s'imposent.
    Comme il est bien fait état des émissions de GES à la fabrication sans l'intégrer et donc sans tirer les conclusions qui s'imposent.
    Le pire c'est que l'un des auteurs dit "je suis un adepte de la mobilité douce et du vélo (regardez mes 40 dernières émissions TV ou radio et vous en serez convaincu)".
    https://www.automobile-propre.com/a-contresens-marc-muller-explique-son-film-explosif-sur-la-voiture-electrique/#comment-298088
    Et il ajoute "Vous verrez dans ce film qu’on ne parle en fait que très peu de voitures, mais surtout d’accès à l’information, du rôle de la science, des bulles sur les réseaux socuaux et au final comment tout cela nous amène à prendre de mauvaises décisions sur les actions environnementales à mener."
    Voilà une nouvelle fable des lobbyistes de la bagnole électrique. C'est bien le problème de ce film, il fait "croire aux automobilistes qui peuvent utiliser d’autres moyens, même partiellement, qu’ils vont pouvoir faire l’économie de changements de comportements, en les induisant en erreur, en les laissant espérer que seul le changement de leur voiture permettra de résoudre les problèmes"

    0
  • imagine007 #7 08-01-2022 00:35:09

    L'autonomie avec les jantes standard et Aero Wheel permet de porter l'autonomie à 638 KM selon le site de TESLA. Les 614 KM s'entendent avec les jantes de 19 " en option

    0
  • Fanarik #8 08-01-2022 09:10:07
    Citation de ChristophedeN
    Masse à vide du bestiau : de 1 844 kg (de 1 625 à 1 756 pour la Std).
    Quelle est l'empreinte carbone de construction de cette voiture ?
    Fabrication américaine + grosse batterie, cela ne fait pas bon ménage pour avoir une empreinte contenue.
    C'est là une fable des lobbyistes de la bagnole électrique, ce type de voitures ne permettra aucunement d'atteindre la neutralité carbone.
    Les lobbyistes de la bagnole électrique se contentent de regarder ce qui sort de l'échappement pour dire qu'une voiture électrique est zéro émission de CO2, en oubliant la fabrication de la voiture et la production de l'électricité.
    https://nosgestesclimat.fr/
    Empreinte moyenne français : 9,8 t dont 2,8 t pour les transports et l'alimentation, 2,2 pour le logement, 1,1 pour les services publics, 644 kg pour divers et 217 pour le numérique. L'empreinte pour atteindre la neutralité carbone ne doit pas dépasser 2 t mais en enlevant les services publics cela donne 900 kg pour l'ensemble des autres postes.
    Mais le pire c'est que ceux qui peuvent se payer ce type de bagnole sont ceux qui émettent le plus et qui ont donc le plus d'efforts à faire.
    Avec ce type de bagnole, ils font les vertueux mais la réalité c'est qu'ils restent encore bien au-dessus des moins riches en terme d'émissions de GES.

    L'autre fable c'est le zéro pollution avec une voiture qui fait plus de 1 800 kg sur la balance. Là aussi les lobbyistes de la bagnole électrique se contentent de regarder ce qui sort de l'échappement pour dire qu'une voiture électrique est zéro pollution.
    Il est plus que temps que les restrictions de circulation dans le villes, sous couvert de lutte contre la pollution, intègrent à la fois la pollution intrinsèque de la voiture dont la masse à vide est le facteur le plus représentatif mais surtout l'usage (km parcourus et fréquence d'usage). Et là aussi les émissions de polluants sont fonction de la richesse, par exemple la mobilité piétonne est inversement proportionnelle aux revenus.
    En faisant cela on ne peut qu'aboutir à une réduction drastique de la circulation automobile dans les villes pour réduire la pollution. Avec cela, la pertinence de la réduction des émissions de GES grâce aux Voitures Electriques perd de son sens.
    Nos politiques ne sont décidément pas très courageux, ils préfèrent tancer les industriels qui se convertissent à la VE très lentement que de dire la vérité à leurs électeurs (mais leur dire cela veut dire ne pas être réélu !). Mais pendant ce temps ils ouvrent un boulevard aux chinois dont l'industrie est pourtant très émettrice de GES. Très incohérent.

    1800 kg qui consomment 5 fois moins d'énergies que leurs équivalents thermiques... Bien sûr, ceux qui crient au scandale parce que c'est cher et c'est lourd ne sont pas sensibles aux messages des lobby du pétrole et du moteur à explosion...

    Ok, il vaudrait mieux arrêter de rouler mais dans l'attente d'une dictature écologiste qui, bien sûr, sera à l'abris de tous lobby (ah ah ah !!!), j'achète si j'en ai les moyens au lieu de prendre un gros SUV thermique.

    Les prix baisseront, la densité énergétique (kWh / kg de batteries) a déjà été divisée par 2 ou 3 en quelques années. Ca va continuer.
    Ce qui est un scandale c'est que les constructeurs français/Européen continuent de concevoir des modèles thermiques, voir pire, hybrides (quel gâchis !) ou quelques modèles électriques dont le design est guidé par le marketing plus que par les contraintes aérodynamiques d'une véhicule qui n'a plus besoin de "manger" de l'air pour refroidir un moteur inefficace.

    0
  • AUTOWUIB #9 08-01-2022 12:05:44

    CarlosTavares, profitant au passage d'épingler nos dirigeants qui n'ont pas cru bon de consulter les acteurs du monde automobile, a déclaré : "Messieurs les politiques, vous souhaitez aller vers le tout électrique, comme telle est votre décision, nous allons y aller mais ne venez pas nous dire dans 20 ans que c'est une catastrophe écologique"...........

    0
  • AUTOWUIB #10 08-01-2022 12:11:47

    CarlosTavares, profitant au passage d'épingler nos dirigeants qui n'ont pas cru bon de consulter les acteurs du monde automobile, a déclaré : "Messieurs les politiques, vous souhaitez aller vers le tout électrique, comme telle est votre décision, nous allons y aller mais ne venez pas nous dire dans 20 ans que c'est une catastrophe écologique"...........

    0
  1. 1
Écrivez votre message ci-dessous