L’Argus : cote auto, voiture d’occasion et actualité auto

Zones à faibles émissions. La grogne des automobilistes s'organise

Répondre
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  • jleblanc956 #1 23-06-2021 15:38:00

    Encore mal connues de beaucoup de Français, les zones à faibles émissions (ZFE) ont jusqu'ici réussi à s'étendre sans trop faire de bruit. Mais plusieurs associations d'automobilistes commencent à se mobiliser contre cette réglementation et les inégalités qu'elle est susceptible d'engendrer.

    Lire la suite : Zones faibles émissions ...
    0
  • Landais #2 24-06-2021 09:14:26

    Enfin une réaction
    Bravo
    Je suggère que soient  traités en priorité les sujets les plus polluants tels que poids lourds

    0
  • ChristophedeN #3 24-06-2021 09:16:19

    ZFE = interdictions basées sur les vignettes Crit'Air.
    Je rappelle que le classement des vignettes Crit'Air est basé uniquement sur la production des NOx et aucunement sur la production de particules.
    Si le classement était basé sur la production de particules, les voitures essence qui émettent plus de particules (en nombre mais aussi plus petites) que les voitures diesel avec FAP seraient moins bien classées, ce qui n'est pas le cas.
    Mais le pire c'est que plus de 80 % de la production de particules d'une voiture ne provient pas de l'échappement mais des phénomènes d'abrasion qui sont une fonction directe de la masse en mouvement.
    De plus la pollution est le produit  de la pollution intrinsèque d'un véhicule par son kilométrage, mais les interdictions ne prennent pas du coup en compte l'usage.
    Partant de ce constat, une Renault 4CV qui roule peu est moins polluante qu'une Renault Twingo ZE qui circule tous les jours dans la ville.
    C'est très incohérent.
    Cela l'est d'autant plus : https://www.santepubliquefrance.fr/determinants-de-sante/pollution-et-sante/air/documents/enquetes-etudes/impact-de-pollution-de-l-air-ambiant-sur-la-mortalite-en-france-metropolitaine.-reduction-en-lien-avec-le-confinement-du-printemps-2020-et-nouvelle
    " Les résultats de la présente étude soulignent le fait que le fardeau ou poids total demeure conséquent avec près de 40 000 décès annuels attribuables à l'exposition aux PM2,5 et près de 7 000 décès attribuables à l'exposition au NO2"
    "La limitation des activités pendant le confinement au printemps 2020 a entraîné une réduction de l'exposition de la population française au NO2 et aux PM qui a permis d'éviter environ 2 300 décès en lien avec les PM2,5 et près de 1 200 en lien avec le NO2 sur la période de juin 2019 à juillet 2020."
    La priorité c'est bien les particules. Réduire les particules revient aussi à réduire les NOx, l'inverse n'étant pas vrai, le meilleur exemple étant la voiture électrique qui augmente les particules par rapport à la thermique qui permet le même usage.

    0
  • Tamtam4 #4 24-06-2021 09:21:33

    L'enfer est pavé de "bonnes" intentions.
    Mettre en place des dispositions écologiques à coups de forceps crée simplement de l'exclusion et de l'injustice.
    Par exemple exclure de la ZFE Grand Paris les crit'air 3, dès 2022, alors que dans cette catégorie il y a certes des diesels sans filtres , mais aussi des diesels avec fap, et encore des essences peu émetteurs de polluants car à injection indirecte (et catalysés), c'est injuste.
    Ensuite, penser exclure en 2024 les crit air 2, donc des essences d'avant 2011 (clio 1,2 16v par exemple), et puis des diesels qui répondent à la norme euro 6d, donc très nettement plus vertueux que ceux d'avant, alors qu'on vient de donner des primes à la conversion pour en acheter, c'est une véritable trahison envers les citoyens.
    Et enfin, prévoir déjà d'exclure les essences euro6 d, les hybrides et les hybrides rechargeables en 2030, c'est détruire toute une partie de l'industrie automobile qui pourtant fait de grands progrès technologiques en ce moment.
    Débile et dangereux socialement !
    En fait, on avait voté pour ça ? Quand ?

    0
  • micheljosiane917 #5 24-06-2021 15:18:48

    Donc, une voiture électrique ne polluerait pas, ou si peut ? Les batteries ne polluent pas, et quid de la production électrique qui sera nécessaire pour ces engins.

    0
  • Gallusquidam #6 24-06-2021 15:45:24

    Ce biais de la ZPE qui implique une obsolescence programmée des véhicules me semble un point juridique très pertinent.
    Les vignettes Crit’air distribuées uniquement en fonction de données « certificat d’immatriculation » (et non de pollution réellement constatée) n’ont peut être plus longtemps à vivre et il faudra adosser les ZPE à autre chose (retour de la vignette verte de Dominique Voynet?).

    0
  • Gallusquidam #7 24-06-2021 15:45:43

    Ce biais de la ZPE qui implique une obsolescence programmée des véhicules me semble un point juridique très pertinent.
    Les vignettes Crit’air distribuées uniquement en fonction de données « certificat d’immatriculation » (et non de pollution réellement constatée) n’ont peut être plus longtemps à vivre et il faudra adosser les ZPE à autre chose (retour de la vignette verte de Dominique Voynet?).

    0
  • makeTheAirCleanAgain #8 24-06-2021 15:58:02

    En réponse à ceux qui affirment basiquement que les voitures essences euro6d emettent plus de particules que les diesels, c'est en réalité faux, car sur tous les tests sur route , dans la vraie vie disons, donc pas dans un labo avec voiture sur un banc d'essai, les diesels de toutes les catégories euro emettent plus de particules que leurs equivalents essence. C'est donc radicalement l'inverse des essais dans le monde merveilleux des labo et des voitures sur banc.
    Donc coté gazole, c'est assez simple, il n'est pas possible de faire moins de particule. Et concernant les mortels NOx , l'écart entre essence et gazole se chiffre en CENTAINES de pourcents. Ce qui pour les nuls, veut dire que les gazoles sont plusieurs fois plus polluants que les essence sur les oxydes d'azote.
    Ca c'est aussi acquis, en condition réelle.
    Du reste, les multiples étages de filtres ne fonctionnent pas bien dans la plus part des cas d'utilisation, et fonctionnent correctement que pour un régime moteur spécifique, à une temperature d'air admission , d'huile moteur et d'air echappement spécifique, ce qui fait qu'on peut tranquillement affirmer que dans 80% des kilometres parcourus par les super mega propres euro 6 , en gazole ou en essence, la pollution réelle , est toujours supérieure à la norme. Sauf pour les NOX , qui sont les seuls testés en roulant depuis euro6(pour dire à quel point le lobbying massif à cout de millions d'euros des constructeurs européens de gazole a été efficace à bruxelles pendant des decennies , au point d'arriver à imposer l'idée qu'il ne fallait pas tester la pollution des voitures en condition réelle mais dans un labo) mais qui ont vu leur seuil relevé tellement les moteurs gazole sont pourris en condition réelle par rapport aux conditions idéales et irréelles d'un labo.
    Au final, c'est dommage mais la réalité est que oui, effectivement tous les gazoles polluent massivement en particules et en NOx (et autres HAP dont vous n'avez jamais entendu parlé)
    A noter que les particules sont aussi massivement emises par les plaquettes de freins, qui sont là pour transformer en poussiere et en chaleur parfaitement gaspillée une partie de l'energie généré par le carburant que vous avez payé , qui est tranformé avec une efficacité en moyenne de 30% en déplacement par votre moteur. Et sur ces 30% vous gaspillez encore de l'energie et vous polluez en freinant. Ceux qui roulent en voiture electrique le savent mieux que quiconque, la phase de freinage pour une voiture à pétrole consiste à perdre de l'argent et à polluer massivement. Ce qui permet aussi d'affimer à l'inverse des propagandes tres puissantes des lobby tres puissants de la voiture à pétrole que non, pour un VE , le poids n'est pas du tout un critere permettant de definir la pollution. Puisque c'est meme l'inverse, un moteur electrique de grande puissance genere un couple de freinage élevé sans jamais engendrer de particules puisque les plaquettes des freins ne sont pas utilisées. Mais dans ce domaine encore une fois, la propagande lobbyiste est puissante . Donc bientot, on rira de ceux qui ont osé relayé la propagande qui affirme aujourd'hui encore qu'une voiture electrique emet plus de particules qu'une voiture à pétrole. Cela dit, naturellement , elle va s'éteindre , puisque les automobilistes passent de plus en plus au VE et constatent la REALITE de l'absence d'usure des disques et freins. Sans parler de la réalité de l'usure des pneus, cette usure etant essentiellement engendrée par les àcoups de couple , beaucoup plus nombreux sur un vehicule à boite de vitesse que sur un vehicule à une seule vitesse , évidemment. Enfin , vivement 2025 qu'on n'en parle plus.

    0
  1. 1
  2. 2
  3. 3
Écrivez votre message ci-dessous