L’Argus : cote auto, voiture d’occasion et actualité auto

Refus indemnisation suite vol

Répondre
  • Benji13 #1 01-04-2016 19:16:13

    Bonjour à tous,

    Pour que vous comprenez la situation je vous fait l'état de ma situation actuelle qui vous permettra de dresser un premier constat:

    Le 20 janvier dernier je me suis fait voler mon véhicule dans le sud de la France, suite à cela je dépose plainte et fournis tout le dossier demandé par l'expert mandaté par mon assureur, dont les deux clefs du véhicule en ma possession.

    Alors que je devais avoir un premier chiffrage du véhicule quelques jours plus tard, mon assureur m'indique que mon dossier a été mis dans un service spécial et que mes clefs ont été envoyé chez le constructeur en Allemagne pour analyse.

    Le 8 mars dernier je reçois un mail de mon gestionnaire m'indiquant que tout est ok pour les clefs et qu'elles correspondent donc bien à mon véhicule volé le 20 janvier dernier, entre temps ce dernier me demande quelques autres pièces justificatives que je lui fournis.

    En ce jour du 1er avril au matin je téléphone donc à mon gestionnaire pour savoir quand est ce que j'aurai le chiffrage de l'expert, il me dit que l'expert m'appellera dans la journée et que tout est ok pour l'indemnisation.

    A 15 heures je reçois un mail de sa part m'indiquant que d'après les résultats de l'analyse des clefs ces dernières ne pouvant pas démarrer le véhicule, seulement l'ouvrir, et donc un refus d'indemnisation sans les deux clefs permettant de le démarrer.

    Je précise au passage qu'il s'agit d'une Audi S3 de 2009 dont la côte s'estime entre 19000 et 23000 euros.

    Voici la copie du mail reçu aujourd'hui de mon gestionnaire:
    "Après renseignement pris auprès de l'expert, il me précise que nous n'avons pas les clés du véhicule permettant de démarrer le véhicule. Actuellement nous avons 1 copie du panneton permettant d'ouvrir les portes sans pouvoir démarrer le véhicule (pas d'électronique correspondant au véhicule) et une seconde clés qui est un panneton d'origine avec un électronique qui n'est pas du véhicule et ne permet pas le démarrage du véhicule.

    Je vous laisse donc le soin de nous fournir les 2 clés du véhicule permettant l'ouverture et le démarrage du véhicule."

    J'ai dans l'hypothèse que l'ancien propriétaire avait peut être refait un jeux de clef de ses propres moyens et donc, pas chez Audi, et que donc le constructeur n'est pas en mesure de certifier que ces clefs démarrent le véhicule (puisque l'électronique ne correspond pas a du matériel Audi), en revanche je ne compte pas m'asseoir sur l'indemnisation étant donné que c'est bien à cause de l'ancien propriétaire et que je n'y suis pour rien si ces clefs ne sont pas originales!!!

    Pouvez vous m'indiquer la démarche à suivre dans un premier temps même si j'ai commencé à consulter des avocats spécialisés, j'aimerai avoir un premier avis..

    Je précise au passage car c'est un élément en ma faveur que le 8 mars le mail était:
    "Monsieur,

    Pour faire suite à votre appel, et à la reception des informations de
    l'experts, nous avons bien noté que vous avez acheté le véhicule en 2015 avec
    les clés que vous avez envoyées.".

    Il est donc troublant que suite à l'analyse de ces mêmes clefs le 8 mars dernier tout etait ok soi disant, et aujourd'hui alors que l'expert est censé me donner un chiffrage, les clefs ne sont plus les bonnes...

    0
  • bricolo1000 #2 01-04-2016 20:32:34

    Bonjour

    Rien de troublant à tout cela.

    Tant qu'aucune anomalie n'est identifiée, aucune raison de dire que l'indemnisation ne se fera pas.

    Si les clés que vous avez fourni ne correspondent pas à la dotation d'origine du véhicule, il y a un problème.
    Reste à  remonter les origines de cette situation. Et cela va être de votre responsabilité.
    Préparez vous à une longue bataille au tribunal (avec un avocat), surtout si personne ne peut dire où sont passées les clés d'origine.
    Sans jouer les oiseaux de mauvaise augure, ça ne s'annonce pas beau pour vous.

    A titre d'information, bien que trop tard, la duplication de clés n'est plus vraiment un problème. Quand vous achetez un véhicule après 2002, il y a des examens électroniques à faire chez le concessionnaire. Seul un "conseiller d'achat" indépendant aurait pu vous guider.
    Ça fait des dépenses mais très peu au regard du prix d'achat d'un véhicule premium.

    0
  • Benji13 #3 01-04-2016 20:48:09
    Citation de bricolo1000
    Bonjour

    Rien de troublant à tout cela.

    Tant qu'aucune anomalie n'est identifiée, aucune raison de dire que l'indemnisation ne se fera pas.

    Si les clés que vous avez fourni ne correspondent pas à la dotation d'origine du véhicule, il y a un problème.
    Reste à  remonter les origines de cette situation. Et cela va être de votre responsabilité.
    Préparez vous à une longue bataille au tribunal (avec un avocat), surtout si personne ne peut dire où sont passées les clés d'origine.
    Sans jouer les oiseaux de mauvaise augure, ça ne s'annonce pas beau pour vous.

    A titre d'information, bien que trop tard, la duplication de clés n'est plus vraiment un problème. Quand vous achetez un véhicule après 2002, il y a des examens électroniques à faire chez le concessionnaire. Seul un "conseiller d'achat" indépendant aurait pu vous guider.
    Ça fait des dépenses mais très peu au regard du prix d'achat d'un véhicule premium.

    Bonjour, tout d'abord merci de votre réponse.

    Cependant, il sera très difficile étant donné que la personne qui me la vendu, un pro, n'est plus joignable, certainement a t'il fait faillite, je suis donc dans une impasse, de plus je pense que les experts automobiles ne sont pas sans savoir que donner des clefs non originales mais qui démarrent bien le véhicule est une pratique courante vu le prix que demande un concessionnaire pour faire un double des clefs..

    Enfin je comprends le message que vous m'apportez mais ne comprend pas quel est le lien entre le fait que ce soit pas des clefs de dotation d'origine et le refus de l'indémnisation (pour le moment on est d'accord)? Rien ne dit que ces clefs ne démarrent pas le véhicule après tout, on dit juste que ces clefs ne sont pas identifiables par Audi comme les clefs qui démarrent le véhicule mais peut être des copies qui démarrent le véhicule, je ne sais pas si vous me suivez..

    Merci.

    0
  • Tiger33 #4 01-04-2016 21:36:24

    Bonjour
    bah si le code de la clef .. que ils peuvent lire n'est pas le bon...
    y a quand meme gros souci
    peut etre un changement des clefs + calculateur qui va avec
    mais si vous avez pas de preuve .. ils peuvent penser que vous avez commande des clefs bidons pour vous faire rembourser
    comme dit par Bricolo la bataille va etre rude
    tiger

    0
  • bricolo1000 #5 01-04-2016 21:37:11

    Bonjour

    Le problème est que l'on ne sait pas si les clés d'origine n'ont pas été mises de côté pour voler le véhicule ultérieurement.
    Ce point suffit à provoquer une suspicion qui annulera toute indemnisation.

    Que l'achat ait été fait chez un pro importe peu, les procédures de vérification impératives n'ont pas été faites au moment de la transaction.

    A votre décharge, quasi aucun acheteur ne le fait, ne réalisant pas qu'il va devoir s'asseoir sur quelques dizaines de milliers d'euros en cas de problème.
    A titre d'exemple, je faisais ce type de prestation sur des transactions de Porsche post 1995. Budget 300€ plus 200€ chez Porsche, pour des véhicules côtés entre 30000 et 80000€, 500€ qui ne représente pas grand chose au final.

    0
  • Benji13 #6 01-04-2016 21:46:08

    Tiger, je pense que le problème est plus simple, les clefs en question ont peut être été dupliqué par des professionnels ne délivrant pas des clefs originales, pour cause lors de l'analyse par Audi, ils ne peuvent pas voir si ces clefs sont bien les clefs qui démarrent le véhicule puisque ce n'est pas du matériel Audi, un peu comme si on emmené un telephone samsung chez apple pour vérifier si le logiciel est à jour.. vous comprenez?

    Enfin en analysant un peu le web je suis tombé sur une jurisprudence d'une dame qui avait fourni un jeu de clef ne correspondant pas au jeu original de son véhicule volé, voici la conclusion qui en a été fait, avec bien sur l'assuré qui a gagné au tribunal face à son assurance:

    https://www.benezra.fr/TI-BOULOGNE-ASSUR … E-0611.pdf

    merci

    0
  • bricolo1000 #7 01-04-2016 22:03:05

    Bonjour

    En tout cas, tenez nous au courant des suites car c'est un cas d'école pour de nombreux propriétaires qui voient leur voiture disparaître un beau matin.

    0
  • Benji13 #8 01-04-2016 22:20:22

    Oui je vous tiendrai au courant, il faut qu'au plus tard mercredi prochain mon avocat fasse parvenir un courrier avec A/R à mon assureur avec mise en demeure avec un certain nombre d'arguments même si j'y crois pas trop, on va commencer par le commencement avant de les emmener au tribunal, d'autant plus que je n'ai pas de documents officiels me disant qu'ils refusent l'indemnisation.

    Bonne soirée.

    0