L’Argus : cote auto, voiture d’occasion et actualité auto

Tentative probable de fraude contre moi. Que faire?

Répondre
  • FraudeAssurance #1 31-07-2021 18:46:42

    Bonjour,

    Je fais ce post à partir d'un compte anonyme pour connaître votre avis sur une situation concernant un incident automobile: J’ai bien peur que l’on essaie de me faire porter la responsabilité pour un accident imaginaire, à travers une tentative de fraudre d’assurance quasi-certaine, et je ne sais pas quoi faire, l'assureur approuvant du constat.

    Le 26/07, une conductrice freine brusquement devant moi, en sortie de rond-point: Elle n’avait pas vu un piéton qui était sur le point de traverser. J’ai donc fait la même chose, afin de ne pas créer de choc avec son véhicule. La condutrice se gare immédiatement sur le bas-côté, puis je fais de même. Je n’avais pas entendu ou ressenti de choc, mais tout s’est passé très vite, et elle semblait être convaincue de la présence d’une collision. Nous avons échangé nos informations de contact/plaques.

    La dame en question était pressée: Elle souhaitait me revoir le soir-même, quelques heures plus tard au même endroit, afin de signer le constat. Dans l’après-midi, elle m’envoie les photos des dégâts constatés sur son pare-choc arrière: Quatre traces de rayure en hauteur sur plastique, le feu de recul brisé, et une agrafe ayant sautée sur l’aile droite. Bref, 800€ de réparations selon son “ami garagiste”, et 150€ selon mon assureur… 

    Seulement, voilà: Mon véhicule (très léger, 850kg à vide) ne présentait aucune trace de dégât, absolument aucun signe de collision. La voiture étant neuve (500km) et propre, j’aurais immédiatement remarqué la plus petite rayure. Le soir-même lors de notre revoyure, je propose à la dame, à son amie et à son père (elle avait pris grand soin de ne pas venir seule, bien entendu: J’étais venu avec un membre de ma famille) d’enregistrer notre conversation, chose qui aurait pu servir à elle comme à moi. Elle refuse, et ce de manière assez virulente, prenant la proposition comme une menace. La situation ne s’est pas arrangée lorsque j’ai déclairé que je ne souhaitais pas signer le constat; Injures et hausses de ton ont suivi, ils ne voulaient rien entendre et ne me laissaient plus parler. Je leur ai proposé de faire appel à une expertise afin de trancher le débat, puis ils ont simplement quitté les lieux.

    48h plus tard, je suis contacté par le commissariat de police local: Une certaine dame voulait porter plainte contre moi, car j’avais refusé de signer le constat. L'officier ne souhaitant “pas lancer une procédure judiciaire pour quelque chose qui serait réglable à l’amiable”, il m’invite à me rendre sur les lieux, et à signer ledit constat en précisant dessus que je niais tout choc.

    La dame a dit avoir retrouvé un témoin visuel par Facebook, alors que personne ne s’est déclaré au moment de l’incident. Une fois le constat signé et rentré chez moi, je fais une découverte pour le moins curieuse: Le soi-disant témoin visuel est en fait le mari de la professeur de gym de la dame, et ils vont même au même club de gym ensemble: Preuve à l’appui, on retrouve des photos de la dame sur la page Facebook du témoin… Bien entendu, cette personne est aussi un policier qui travaille au comissariat dans lequel j’ai été convoqué, rien que ça. L’incident s’étant produit dans une ville de plus de 30 000 habitants, il est pour le moins raisonnable de douter de son authenticité.

    Mon assureur m’indique cependant que, parce que le témoin n’a ni lien de parenté ni lien professionel avec la personne, son témoignage est systématiquement recevable. Je serai ainsi jugé responsable de la soi-disante collision…

    Il devrait être noté que la dame n’avait pas mis ses clignotants au précédent rond-point, et qu’il me semble qu’elle était au téléphone à ce moment-là. Elle a aussi mentionné “C’est vrai que j’ai freiné un peu fort” après être sortie du véhicule, mais a indiqué avoir dit mot pour mot “En plus, je n’ai pas freiné fort” une fois au comissariat, devant le policier. Bref, toute une histoire, saupoudrée d’une certaine virulence pour le moins désagréable… Que faire?


    Je vous remercie pour votre réponse.

    0
  • bricolo1000 #2 31-07-2021 19:15:20

    Bonjour

    Que vous dit votre assurance sur la non signature du constat ?

    Une fois la procédure engagée, une expertise des dégâts sera faite (pour estimer le coût des travaux).
    Il pourrait être intéressant que vous y soyez présent avec votre véhicule. L'expert pourra mettre en corrélation les dégâts de la dame et les vôtres (même si vous ne voyez rien). Si il sent qu'il y a magouille, le ton de votre assurance va changer vis à vis de votre opposante.
    Attention : beaucoup d'assurances recourent à des expertises sur photos, assurez vous que ce n'est pas le cas de la votre.

    0
  • FraudeAssurance #3 31-07-2021 19:56:43
    Citation de bricolo1000
    Bonjour

    Que vous dit votre assurance sur la non signature du constat ?

    Une fois la procédure engagée, une expertise des dégâts sera faite (pour estimer le coût des travaux).
    Il pourrait être intéressant que vous y soyez présent avec votre véhicule. L'expert pourra mettre en corrélation les dégâts de la dame et les vôtres (même si vous ne voyez rien). Si il sent qu'il y a magouille, le ton de votre assurance va changer vis à vis de votre opposante.
    Attention : beaucoup d'assurances recourent à des expertises sur photos, assurez vous que ce n'est pas le cas de la votre.

    Bonsoir, et merci.

    Le constat a bien été signé, seulement la signature a été appliquée au comissariat et pas au moment-même des faits, comme indiqué sur le post. J'attends actuellement la réponse de mon assureur.

    0
  • Rody 76 #4 01-08-2021 18:22:01
    Citation de FraudeAssurance
    Bonjour,

    Je fais ce post à partir d'un compte anonyme pour connaître votre avis sur une situation concernant un incident automobile: J’ai bien peur que l’on essaie de me faire porter la responsabilité pour un accident imaginaire, à travers une tentative de fraudre d’assurance quasi-certaine, et je ne sais pas quoi faire, l'assureur approuvant du constat.

    Le 26/07, une conductrice freine brusquement devant moi, en sortie de rond-point: Elle n’avait pas vu un piéton qui était sur le point de traverser. J’ai donc fait la même chose, afin de ne pas créer de choc avec son véhicule. La condutrice se gare immédiatement sur le bas-côté, puis je fais de même. Je n’avais pas entendu ou ressenti de choc, mais tout s’est passé très vite, et elle semblait être convaincue de la présence d’une collision. Nous avons échangé nos informations de contact/plaques.

    La dame en question était pressée: Elle souhaitait me revoir le soir-même, quelques heures plus tard au même endroit, afin de signer le constat. Dans l’après-midi, elle m’envoie les photos des dégâts constatés sur son pare-choc arrière: Quatre traces de rayure en hauteur sur plastique, le feu de recul brisé, et une agrafe ayant sautée sur l’aile droite. Bref, 800€ de réparations selon son “ami garagiste”, et 150€ selon mon assureur… 

    Seulement, voilà: Mon véhicule (très léger, 850kg à vide) ne présentait aucune trace de dégât, absolument aucun signe de collision. La voiture étant neuve (500km) et propre, j’aurais immédiatement remarqué la plus petite rayure. Le soir-même lors de notre revoyure, je propose à la dame, à son amie et à son père (elle avait pris grand soin de ne pas venir seule, bien entendu: J’étais venu avec un membre de ma famille) d’enregistrer notre conversation, chose qui aurait pu servir à elle comme à moi. Elle refuse, et ce de manière assez virulente, prenant la proposition comme une menace. La situation ne s’est pas arrangée lorsque j’ai déclairé que je ne souhaitais pas signer le constat; Injures et hausses de ton ont suivi, ils ne voulaient rien entendre et ne me laissaient plus parler. Je leur ai proposé de faire appel à une expertise afin de trancher le débat, puis ils ont simplement quitté les lieux.

    48h plus tard, je suis contacté par le commissariat de police local: Une certaine dame voulait porter plainte contre moi, car j’avais refusé de signer le constat. L'officier ne souhaitant “pas lancer une procédure judiciaire pour quelque chose qui serait réglable à l’amiable”, il m’invite à me rendre sur les lieux, et à signer ledit constat en précisant dessus que je niais tout choc.

    La dame a dit avoir retrouvé un témoin visuel par Facebook, alors que personne ne s’est déclaré au moment de l’incident. Une fois le constat signé et rentré chez moi, je fais une découverte pour le moins curieuse: Le soi-disant témoin visuel est en fait le mari de la professeur de gym de la dame, et ils vont même au même club de gym ensemble: Preuve à l’appui, on retrouve des photos de la dame sur la page Facebook du témoin… Bien entendu, cette personne est aussi un policier qui travaille au comissariat dans lequel j’ai été convoqué, rien que ça. L’incident s’étant produit dans une ville de plus de 30 000 habitants, il est pour le moins raisonnable de douter de son authenticité.

    Mon assureur m’indique cependant que, parce que le témoin n’a ni lien de parenté ni lien professionel avec la personne, son témoignage est systématiquement recevable. Je serai ainsi jugé responsable de la soi-disante collision…

    Il devrait être noté que la dame n’avait pas mis ses clignotants au précédent rond-point, et qu’il me semble qu’elle était au téléphone à ce moment-là. Elle a aussi mentionné “C’est vrai que j’ai freiné un peu fort” après être sortie du véhicule, mais a indiqué avoir dit mot pour mot “En plus, je n’ai pas freiné fort” une fois au comissariat, devant le policier. Bref, toute une histoire, saupoudrée d’une certaine virulence pour le moins désagréable… Que faire?


    Je vous remercie pour votre réponse.

    Bonjour  ca sent l arnaque.....pour moi cette personne a deja eu anterieurement un accident et veut vous faire porter le chapeau......comparé a ses degats par rapport a votre voiture qui n a meme pas une egratignure l expert devrait  s en rendre compte tout de suite......bon courage

    0
  1. 1