L’Argus : cote auto, voiture d’occasion et actualité auto

11 mois apres accident toujours pas indemnise

Répondre
  1. 1
  2. 2
  • mesfilles #1 18-05-2009 19:33:40

    bonjour a tous

    voila j'ai eu un accident de voiture non responsable en juin 2008 ( le vehicule qui ma percute a fait un delit de fuite)(identifier par la suite car il a fait demi tours) donc j'ai appeller la gendarmerie  et fait un pv. etant tres perturber apres le choc j'ai pas senti les douleurs(verdic lombalgie +++) je tien a souligner que j'avais deja un soucis a vec mon dos car operation de la colone vertebral avec tige, broche et 6 vis donc mes 7 vertebres du bas du dos qui supporte tout . j'ai eu droita 17 jours arret de travail et 3 mois de kiné ainssi qu 'un traitement anti inflamatoire .au mois de novembre mon medecin traitant a evaluer "guerrison apparente avec possibilite de rechute ulterieure".
    depuis l'accident je n'ai pas retravaille car l'accident a eu lieu pendant mon trajet de travail maison et que je suis interimaire et que j'ai jamais ete rappelle pour des missions(c mal vu accident de travail).

    a l'heure actuelle on ma pas  fait faire d'expertise pour evaluer le corporelle mon assurance m'a telephoner pour me dire que j'allais recevoir une proposition de leur pars (je pensez que c'etait l'assurance adverse qui indemnisela victime .
    le jugement passe dans quelque jours pour le delit de fuite
    quel sont mes droits
    merci d'avance

    0
  • cbrun #2 18-05-2009 20:30:56

    Bonjour,

    Vos droits sont de vous faire représenter par un avocat à l'audience jugeant le délit de fuite. Votre intérêt, aujourd'hui, c'est de vous constituer partie civile à  cette audience afin que le tribunal nomme un médecin-expert qui vous examinera et donnera des conclusions peut être plus objectives que celles d'un médecin nommé par votre assureur... En outre, les indemnités pouvant vous être accordées seront toujours plus élevées que celles proposées par un assureur...

    La présence d'un avocat à  vos côtés peut être obtenue par votre assureur au titre de votre garantie défense-recours mais aussi  par vous-même après accord de l'assureur et grâce à  la clause prévoyant, dans votre contrat, cette possibilité, clause devant y figurer obligatoirement.

    L'avocat commis par l'assureur se fait payer ses honoraire par l'assureur. L'avocat choisi par vos soins vous fera payer ses honoraires et mais votre assureur en prendra une partie à sa charge, dans des limite que votre contrat doit préciser.

    Il  faut savoir également, que votre assureur aurait déjà dû vous verser au moins une provision et, par ailleurs misssionner un médecin expert. Comme, apparemment, rien de tout cela n'a été fait, je ne peux que vous conseiller de choisir vous-même l'avocat dont vous avez besoin. Il va travailler pour vous alors que celui de la compagnie d'assurance va travailler d'abord pour  elle...

    Enfin, pour en apprendre un peu plus sur ce qui vous arrive, allez donc visiter le site de l'Association nationale des Médecins Conseils de Recours (ANMCR) . Son adresse Internet : www.anmcr.asso.fr

    Pour choisir un avocat, il y a d'abord vos proches qui  auront peut-être le même problème que vous et, d'autre part, une visite au greffe du tribunal dont dépend la procédure actuelle qui peut vous donner plusieurs noms d'avocat. Une autre façon, encore, aller assister à une audience traitant d'accidents de voitures et observer le  ou les avocats dans leur travail... les rencontrer en fin de séance  et choisir celui qui vous aura paru le plus réactif et le plus accrocheur.

    0
  • mesfilles #3 18-05-2009 21:26:49

    je vous remercie pour votre reponse qui tres complete je doit l'avouais
    sa me remonte le moral que qu'un ai enfin repondu car j'ai fait plusieur ass de victime on me repondez qu'il fesait que les paraplaigiques  sa donne a croire que si on ai pas grievement blesser ont ai pas des victimes
    pour ce qui es de l'avocat , je vais me rendre demain avec mon mari  au tribunal pour faire un reperage du deroulement  d'une seance
    mon ancienne assurance qui traite mon dossier ma justement dit qu'il ne fallait pas que je me porte parti civils car sa conpliquerai et ralentirais l'indemnite (donc pas d'avocat de leur part ) et la nouvelle assurance dit que comme  les faits sona anterieur   a la date de souscription nouveau contrat 

    je crois que c pour ma pomme les fraits d'avocat

    :calime:

    0
  • idiot gene #4 18-05-2009 22:02:48

    bonsoir

    j'approuve entièrement ce qu'a dit Cbrun.
    Par expérience, ça prend un peu plus de temps mais le jeu en vaut la chandelle, car les assurances (surtout si c'est une qui appartient ou fait de la banque... info qui m'a été confiée par une ancienne avocate cet après-midi) essayent de payer le moins possible et surtout le moins vite possible (car pendant ce temps, l'argent leur rapporte des intérêts!).

    Prenez le temps d'écouter et d'observer les différents avocats, demandez leur leur carte quand ils sortent pour que vous les appeliez plus tard.
    Evitez de prendre les "célébrités" que l'on voit à la télé: ils sont très chers, pas très disponibles et pas meilleurs nécessairement que les autres...sauf pour faire parler d'eux wink

    0
  • cbrun #6 19-05-2009 04:51:57

    Bonjour,

    Citation

    mon ancienne assurance qui traite mon dossier ma justement dit qu'il ne fallait pas que je me porte parti civils car sa conpliquerai et ralentirais l'indemnite (donc pas d'avocat de leur part ) et la nouvelle assurance dit que comme  les faits sona anterieur   a la date de souscription nouveau contrat 

    je crois que c pour ma pomme les fraits d'avocat

    - Il  est normal que votre nouvel assurance refuse de s'occuper d'un sinistre survenu alors qu'il ne vous assurait pas encore.

    - Si les assureurs n'aiment pas que leurs  assurés, victimes non responsables d'accidents entraînant un préjudice corporel, se constituent partie civile c'est essentiellement parce que les indemnités qu'ils devront alors verser seront plus élevées que si un règlement amiable intervient...
    Cela ralentit c'est vrai la solution de l'affaire mais alors il faut demander à  votre ex-assureur pourquoi, malgré la loi qui  l'obligeait à  vous suivre médicalement et vous verser, dans une situation comme la vôtre, une provision (c'est à  dire une avance en espèces), il  est resté 11 mois sans rien faire, ce qui manifestement, n'est pas le meilleur moyen pour régler rapidement...!

    - Avant de jeter le manche après  la cognée en ce qui concerne les frais d'avocats, relisez soigneusement les conditions générales de votre ancien contrat au chapitre de la défense-recours et/ou défense juridique. A cet endroit sont décrites les conditions dans lesquelles seront appliquées les garanties offertes et, notamment pour les frais d'avocat, comment seront pris en charge les honoraires d'un avocat choisi par vous. Très généralement l'assureur, pour chaque action judiciaire possible fixe un montant forfaitaire des honoraires pris en charge.

    De plus, vous pouvez demander au tribunal, par l'intermédiaire de votre avocat, qu'il vous soit alloué une somme, forfaitaire elle aussi, destinée à compenser en partie, les frais que vous avez engagé pour vous défendre. Ce forfait, s'il est accordé (et il le sera), est mis à la charge de votre adversaire responsable.

    Enfin, si vos revenus sont peu élevés, vous avez peut-être droit à  ce que l'on appelle l'aide juridictionnelle. Cette aide (de l'Etat) peut couvrir une partie, voire la totalité de vos frais d'avocat. Consultez le site du ministère de la justice à  l'adresse :

    https://www.vos-droits.justice.gouv.fr/index.php?rubrique=10062&ssrubrique=10207&article=11139

    Vous y trouverez tous les renseignements dont vous pourriez avoir besoin.

    Bonne chance.

    0
  • mesfilles #7 19-05-2009 19:56:32

    bonjour

    comme je vous ai dit hier , je suis allez a des audiences au tribunal correctionnel pour voir comment se derouler un proces ainssi que demander au greffier la liste des avocats de la ht vienne.
    en rentrant chez moi j'ai recu un appel de mon assurance qui s'occuppe de mon dossier ,
    ce monsieur a demander command j'allais aujourd'hui  et si j'avais toujours des soucis avec mon dos(que meme porter ma fille a bout de  bras  m'etait penible ,il medit "je vous envois un courier qui reprendra notre entretien telephonique aissi qu'une offre d'indemnite"bizarre
    je lui dit que je veut une expertise medical que c pas au telephone qu'on evalue des dommages ' apres tout il envois bien un expert pour des reparation de voiture alors pourquoi pas pour ma sante.
    comme l'expert sera mandater par mon assurance a qui j'ai pas confiance je doit bien l'avouer je souhaite prendre un expert medical recour mais ou  faut t'il que je m'adresse
    si vous pouvez m'aider sa m'arrangerai bien.
    en plus mon mari a failli me faire passer pour une idiote car il  me dit" t'aurai du lui demander si j'avais droit a quelque chose car moi aussi je suis lesai dans cette affaire apres tout " je lui dit de quois tu parle  il me repond depuis cette accident je suis au pain sec et a l'eau si tu vois se que je veut dire " sexe " j'ai rigoler jaune car moi aussi sa me pertube :oops:

    merci pour vos reponses

    0
  • cbrun #8 19-05-2009 20:24:22

    Bonsoir,


    Une excellente adresse pour tout apprendre (ou presque) sur les préjudices corporels , leur évaluation et le travail des médecins conseils;

    Il s'agit de l'Association Nationale des Médecins Conseils de Recours (ANMCR) dont le site est à l'adresse suivante :
    www.anmcr.asso.fr.

    Vous y trouverez une liste de médecins experts tous diplômés de l'évaluation des préjudices corporels, médecins qui vous assistent, si vous le souhaitez, à  l'examen effectué  par l'expert compagnie.

    C'est une excellent précaution et un investissement rentable lorsque les séquelles ne sont pas toutes très évidentes comme, par exemple, le préjudice sexuel...

    0
  1. 1
  2. 2
Écrivez votre message ci-dessous