L’Argus : cote auto, voiture d’occasion et actualité auto

choix après expertise

Répondre
  1. 1
  2. 2
  • fastoche #1 01-10-2008 21:18:56

    Bonjour,

    Suite à un accident où je ne suis pas responsable, les dégats sont considérés par l'expert comme plus important ( 4100 euros ) que la valeur argus de mon véhicule ( 1500 euros, à voir car j'ai des factures à fournir pour ré évaluer le montant ).

    Donc, l'expert m'a énoncé trois choix, dont le dernier que je n'ai pas compris :

    - rachat du véhicule par l'assurance, et j'encaisse 1500 euros.

    - réparations effectuées et prise en charge par l'assurance à hauteur de 1500 euros.

    -  remboursement du véhicule à hauteur de 1500 euros, auquel on soustrait 10 à 20 % de sa valeur, qui est la valeur après sinistre.

    Je n'ai pas compris ce 3e choix. Me laisse-t-on la carte grise ? Que n'ais je pas bien compris dans cette dernière situation ?

    Merci pour vos réponses.

    0
  • casper-7 #2 01-10-2008 21:38:29

    bonsoir

    simple si votre voiture est en épave = plus de carte grise  etc....



    cordialement.

    0
  • fastoche #3 01-10-2008 21:42:48

    Ma voiture roule encore, elle nécessite un passage au marbre.
    Je suppose donc que cette 3e option ne me concerne pas.

    Si je comprends bien, elle ne passera pas le controle technique si elle reste en l'état ?

    0
  • casper-7 #4 01-10-2008 22:00:33

    bonsoir

    en fait c'est obligatoire le CT pour rouler donc vous avez guère le choix à mon avis .


    cordialement.

    0
  • cbrun #5 02-10-2008 06:16:25

    Bonjour,

    Citation de casper
    simple si votre voiture est en épave = plus de carte grise  etc..

    La voiture n'est pas mise en épave et vous compliquez les choses en avançant cette hypothèse inutile...Un rappel: la carte grise n'est saisie par l'expert (ou les FDO) que dans le cadre d'un VGA (Véhicule Gravement Accidenté). Ici, il ne s'agit que d'un VEI (Véhicule Economiquement Irréparable) puisque le véhicule, selon l'expert est réparable...

    Citation de fastoche
    remboursement du véhicule à hauteur de 1500 euros, auquel on soustrait 10 à 20 % de sa valeur, qui est la valeur après sinistre.

    Cette troisième solution fait pratiquement double emploi avec la seconde sauf qu'il vous sera déduit la valeur de la voiture après l'accident et avant réparations, vous laissant libre de réparer ou non. Dans cette solution, vous conservez la carte grise mais la préfecture dont vous dépendez sera avisée de votre décision ce qui entraînera de sa part un "gel" de cette carte, vous interdisant de vendre votre voiture à qui que ce soit d'autre qu'un épaviste. Ce "gel" pouvant être levé si vous faite réparer sous le contrôle d'un expert, lequel à la fin des travaux de remise en état, devra  rédiger un second rapport attestant de la bonne exécution des travaux.

    Cette solution n'est donc valable, pour vous, que si votre voiture est roulante, que vous ne dépensez pas plus de 1,500  moins 10% dans les réparations vous permettant de circuler avec un véhicule conforme aux règles  édictées par le Code de la Route, et que vous  pouvez passer avec succès le contrôle technique...

    0
  • fastoche #6 02-10-2008 17:09:11

    Ah, merci, je comprends mieux cette 3e option.

    Après passage aujourd'hui à mon centre de contrôle technique, l'un des deux problèmes que j'ai ( le plus onéreux ) ne bloquera pas au CT. L'autre, oui, mais je compte le résoudre ( siège dessoudé du bas de caisse pour la petite histoire ).
    J'ai donc plutôt intérêt à faire estimer le cout des réparations et en fonction, opter pour l'une ou l'autre solution.
    A priori, les réparations à hauteur de 1500 euros pris en charge par mon assureur.
    J'attends le courrier de l'expert de toute façon, car je suppose qu'il y a des conditions à cette prise en charge.

    0
  • fastoche #7 05-11-2008 21:53:59

    Je reprends donc le fil où je l'avais laissé.

    En choisissant cette 3e option, puis je rouler légalement avec un véhicule en VEI ?

    Le commissariat de police où je me suis renseigné m'indique que je prendrais un PV et une immobilisation du véhicule en cas de controle.
    L'assurance confirme mais sans interdiction de rouler et ne s'oppose pas à continuer à m'assurer.

    Or, je lis sur le net pas mal de choses et son contraire concernant la VEI. Notamment, que cette opposition n'empêche pas de rouler avec son véhicule.

    Alors, je peux ou je ne peux pas ?

    0
  • cbrun #8 06-11-2008 07:01:33

    Bonjour,

    Citation de fastoche
    Alors, je peux ou je ne peux pas ?

    Oui, vous pouvez ! Si vous ne le pouviez pas :

    - l'expert qui examiné votre voiture aurait demandé et obtenu de la préfecture dont vous dépendez la rétention immédiate de votre carte grise.
    - votre assureur aurait refusé de continuer à  assurer votre voiture.

    Votre seul soucis est de circuler avec une voiture dont l'état soit conforme aux prescriptions du  Code de la route en matière de sécurité passive (tenue de route, carrosserie sans aspérité dangereuse pour les piétons) et active (pneus, jantes, freins).

    0
  1. 1
  2. 2
Écrivez votre message ci-dessous