L’Argus : cote auto, voiture d’occasion et actualité auto

expertise judiciaire suite a une reparation d un tubo sur un espace

Répondre
  • alban22chris14 #1 26-11-2008 19:23:48

    bonjour

    histoire tres longue mais en resumer ce donne ça:
    remplacement turbo sur renautl espace apres une panne sur autoroute
    100 km apres avoir recuperer le vehicule nouvelle panne : moteur hs
    au bout de 6 mois :  remplacement du moteur par un moteur occasion par le garage qui a commis la faute lors du montage du tubo ( durite mal mise)
    500 km ( effectuer en 1 seule fois)apres avoir recuperer le vehicule, claquement anormale dans le moteur, le vehicule est donc deposer chez un renault mais le garage responsable de toutes ces deconvenues ne veut plus rien entendre donc procedure, avocat et expertise judiciaire ( au bout de 18 mois)
    hier expertise judicaire avec 1 expert representant l assurance du garagiste, 1 expert representant le garage et un autre expert censé nous representer
    je pensais qu un expert devais donner un avis impartial, j ai tres mal vecu la journée d hier car j ai eu l impression de passer de victime en coupable. le but de l expert judicaire representant l assurance du garagiste etais clairement de trouver ce que j avais fais pour casser a nouveau ce moteur ( sur regime, mauvais gazoil..) alors qu au bout de 6 mois de galere je voulais juste recuperer mon vehicule et pas le "tuer"!!
    les experts discutent tous entres eux discretement, mon avocat s en fou litteralement, puive je avoir confiance au rapport qui sera fait?
    si une histoire similaire est deja arrivée a l un entre vous merci de me remonter le moral

    0
  • mixaboulette3 #2 29-05-2009 23:22:31

    UP,

    aurait tu des nouvelles de ton histoire car je vis a a peu pres le meme truc !

    - Depot d'un sante fe chez un garagiste le 1 juillet pour devis (4x4 choc aubagne)
    - le 7 juillet demontage effectué et devis vilbroquin 2400 euros
    - Reglement d'un acompte de 1200 euros
    - le 31 juillet sans prevenir facture de 3900 euros, (sans aucun ordre de réparation signé bien sur)
    - Reglement devant huissier de 1200 euros (soit 2400 réglé)
    - Le garagiste ne rend pas le véhicule
    - récupération de l'auto le 10 decembre, (2 jours avant l'audience du tribunal)
    - Apres 2 heures d'usage, l'auto refait les meme symptomes
    - le 12 decembre, a l'audience, mon avocat demande une expertise judiciaire, l'affaire est reporté en mars
    - en mars pas de retour, (3 mois de retard au ti d'aubagne), auto toujours inutilisable, (plus 500 euros d gardiennage)
    - mai le jugement désigne un expert, mais decide que le cheque d'acompte donné, vaut comme acceptation du devis sous reserve de demontage, (alors que le véhicule était déja démonté)
    - aujourd'hui je donne encore 600 de provision au tribunal pour les frais de l'expertise

    0
  • sambusa #3 13-12-2009 13:16:44

    bonjour,
    pourriez-vous m'informer de la suite de votre dossier?
    je vis une situation semblable, suite à une panne constatée après simple entretien B,une expertise non contradictoire confirme les anomalies, le juge désigne un expert judiciaire, le jour de l'expertise mon avocat assiste à mon lynchage par l'expert judiciaire en présence de l'avocat de la partie adverse.
    je n'étais pas assister par un expert.
    merci
    mon mail:Pas d'adresse mail sur le forum.fr

    0
  1. 1
Écrivez votre message ci-dessous