L’Argus : cote auto, voiture d’occasion et actualité auto

Jurisprudence achat voiture "réparée" chez un professionnel

Répondre
  • achille69 #1 19-01-2007 09:42:03

    Bonjour,
    j'ai acheté dans une succursale Peugeot de la région lyonnaise le 22/12/05 une 206 SW 1.6 hdi 110 d'occasion (7226 kms ) encore sous garantie constructeur et garantie occasion du lion 12 mois ( finie aujourd'hui )
    La date de la première mise en circulation est le 15/3/2005, lors de la première révision ( 20000 kms ) chez Peugeot ( autre que celui où j'ai acheté la voiture ) celui-ci m'a fait constaté 2 choses :
    le capot est voilé ( cintré ) ce qui implique un changement de celui-ci bien que le capot soit nickel.
    un jeu de plaquettes de frein a une marque différente des 3 autres.

    Pour le capot le cintrage est maintenant visible pour moi mais c'est vrai que je n'y avait jamais attention ( le bord du capot avant touche légérement le plexiglass du phare avant droit par rapport au phare avant gauche ou je peux passer un doigt quand je suis face à la 206 )

    Ce qui m'inquiète le plus c'est ce fameux jeu de plaquette de frein de marque differents ( critoen au lieu de bosch pour les 3 autres ), la roue concernée est l'avant droite en position de conduite ( le cintrage du capot est dans le sens de l'impact si sinistre il y a eu sur le véhicule c'est à dire il ne touche pas le phare avant gauche quand je suis devant le véhicule et touche le phare avant droit )

    Le fait d'avoir un jeu de plaquettes differents des autres implique t'il que la voiture a eu un accident ? comment constater cela  ( mandater un expert ) ?

    je suis categorique avant l'achat j'ai posé la question si le véhiucle avait été accidenté mais bien sur réponse négative ce n'est pas la politique de peugeot ( sur le bon de commande rien n'apparait sur le sujet aucune réparation de remise en état etc.. )

    Quel est mon recour ? un professionnel a t'il le droit de vendre un véhicule "reparé"  sans en informer le futur acheteur.

    merci par avance pour votre réponse.

    cordialement

    0
  • achille69 #2 19-01-2007 09:45:14

    j'ai oublié un renseignement la révision a eu lieu un an aprés mon achat c'est dire vers le 19 décembre 2006 et j'ai fait changé le train avant de pneus également aprés réflexionle pneu avant droit était beaucoup plus abîmé que celui de gauche mais bon cela vient aussi de ma conduite.

    merci par avance
    cordialement

    0
  • POITRASSON #3 19-01-2007 14:21:51

    Bonjour,
    A mon avis le léger cintre du capot est facilement récupérable par tout bon carrossier (première chose régler les fixations et le verouillage où, le cas échéant et si nécessaire appliquer une contre force pour le dévoiler...)
    Par contre le fait que les plaquettes soit différentes et surtout l'usure anormale d'un seul côté cela implique réflexion..... Pour être tranquille voir un carrosier qui pourra sans erreur attester d'une réparation même trés bien réalisée..... Si c'est le cas faire expertiser le véhicule et menacer le garage vendeur de demander l'annulation de la vente pour vice caché (sur à 100 % en cas de procès..)
    Même un particulier est tenu de déclarer l'accident subi par un véhicule pour le vendre (s'il est au courant, bien sur...) quant au professionnel, il ne peut en aucun cas se défausser de cette obligation car il est parfaitement se rendre compte si le véhicule a été accidenté.....
    De plus, pour le recours en vice caché, il n y a pas de durée, la fin de garantie ne peut donc pas vous être opposée....
    A+

    0
  • CamilleA #4 19-01-2007 16:51:17

    Bonjour,
    Pas tout à fait mais presque... C'est deux ans... après la découverte de l'anomalie et on peut penser, bien que ce soit encore un peu discuté, seulement à partir du moment où l'anomalie se révèle bien être un vice caché, donc à partir du moment où un expert agréé a dit "c'était bien un vice caché". Là où ça pourrait quand même se dicuter, c'est si, entre le moment où vous découvrez le problème et la nomination d'un expert, il s'ecoule plus de deux ans sans rien faire...
    La fin de la garantie contractuelle n'a effectivement aucune relation avec la garantie légale sur les vices cachés.

    0
  • achille69 #5 22-01-2007 18:18:45

    Bonsoir, désolé du retard de ma réponse.
    le fait que la capot soit cintré ne me parait pas le + important mais plutôt cette histoire de plaquettes.
    je vais me renseigner pour voir si effectivement il y a bien eu réparation et si c'est le cas je vais mandater un expert ( combien cela coûte ? )
    Quelle sera la marche à suivre ensuite ? ( réparation à l'amiable ? )

    merci encore pour vos réponse

    cordialement

    0
  1. 1
Écrivez votre message ci-dessous