L’Argus : cote auto, voiture d’occasion et actualité auto

L'acheteur se retourne contre moi pour vice caché !

Répondre
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  • xheres #1 22-02-2012 18:53:40

    Bonjour à tous,

    Je suis nouvelle sur ce forum et j'espère que vous pourrez me donner des réponses par rapport à ma situation.

    J'ai vendu un véhicule BMW 318d il y a 1 mois, et l'acheteur m'a contacté hier en disant qu'il y a un souci à la chaîne de distribution (apparemment détendue) diagnostiqué par le concessionnaire. Le véhicule est de 2007 avec 110000km au compteur au moment de la vente (de particulier à particulier) avec essai du véhicule le jour de la vente. De mon côté, j'avais acheté le véhicule 9 mois auparavant à un marchand avec garantie légale d'un an (valable jusqu'au 19 mars 2012 mais non transmissible à un autre acquéreur). Le véhicule a donc été vendu avec la mention "en l'état bien connu de l'acheteur" (avec contrôle technique totalement vierge datant de 2 jours avant livraison du véhicule).

    L'acheteur, après avoir pris des renseignements auprès du concessionnaire et divers garages, et après expertise automobile, m'annonce que le rapport de l'expert affirme qu'il s'agit d'un vice caché !! Très embêté et pour ne pas nuire et rompre le bon contact lors de la vente, l'acheteur me propose un arrangement à l'amiable et me demande d'intervenir à concurrence de 50 % par rapport au devis effectué. Il me réclame donc un montant de près de 850 €. Dois-je répondre positivement à sa demande ou ai-je un recours ?? Je suis tombée sur mon derrière quand il m'a appris le problème de chaîne car moi même je n'étais absolument pas au courant de ce problème. Ayant gardé le véhicule seulement durant 9 mois (revente suite à mes problèmes financiers actuels), celui-ci ne nécessitait pas d'entretien au garage avant au moins 3 mois.

    L'acheteur m'a envoyé par mail des articles de loi sur internet qui disent que les particuliers sont aussi responsables en cas de vice caché. Il m'a expliqué aussi que suite à sa visite chez le concessionnaire, celui-ci a admis qu'il s'agit d'un défaut de conception fréquent chez les 318d antérieures à 2009, mais que comme le véhicule n'a pas été entretenu régulièrement chez eux, ils refusent toute prise en charge.

    Par ailleurs, je reste assez sceptique par rapport à ma réelle responsabilité car l'acheteur me signale que depuis le diagnostic du problème du véhicule, celui-ci est à l'arrêt depuis 2 semaines car une utilisation de celui-ci pourrait entraîner une casse du moteur. Or, le véhicule est passé sans aucune remarque au contrôle technique "occasion" 3 semaines auparavant. Je suppose que s'il y avait vraiment un risque de casser le moteur, le véhicule n'aurait pas satisfait au contrôle pour la vente ?! De plus, je me suis fait confirmer ce matin par un garagiste que si le problème de chaîne était existant au moment de la vente, les techniciens du contrôle technique auraient d'office entendu ce bruit de "claquement" lors du contrôle approfondi qu'ils ont effectué en vue de la vente.

    Merci d'avance de me donner vos avis sur la question et, le cas échéant, mes recours possibles.

    0
  • bricolo1000 #2 22-02-2012 19:26:21

    Bonjour

    Parcourez un peu le forum, votre récit récapitule beaucoup des "faux" que les gens se racontent.

    Pour apporter des precisions :

    - Le CT ne se préoccupe pas de cliquetis ou autre dans le fonctionnement de votre moteur. Le garagiste qui vous dit cela doit rapidement changer de job.

    - Vous parlez d'un rapport d'expert. Une expertise à laquelle vous ne vous êtes pas rendu ?

    0
  • Tiger33 #3 22-02-2012 19:33:56

    bonjour
    exact vous pouvez passer le CT ok avec un moteur totalement foutu ..tant qu'il tourne encore un peu c bon c pas le probleme du CT de savoir si il  y a bruit anormal ou pas dnas le moteur comme non plus une bosse sur une aile etc etc
    relisez les poitns d'un CT et vous comrpendrez..


    Par contre avec vous ete convie a cette expertise?
    tiger

    0
  • xheres #4 22-02-2012 19:37:53

    Je ne me suis effectivement pas rendue à cette expertise car l'acheteur l'a faite de son plein gré sans m'en avertir au préalable. Il m'a juste contacté hier par mail en me rapportant les propos de l'expert qui dit que le vice était présent avant la vente du véhicule et qu'il n'aurait pu survenir du jour au lendemain (me demande comment il peut le prouver), car même si je conçois que le contrôle technique n'est pas concerné par ce genre de problème, j'ai moi-même des oreilles et je n'ai jamais entendu de bruits suspect en démarrant le moteur, contrairement à la capture son que l'acheteur m'a envoyé, où l'on entend bien le "cliquetis" et que je vous joins ici : https://www.youtube.com/watch?v=YluxfwNIIFw&hd=1.

    Que me conseillez-vous ?

    Merci beaucoup.

    0
  • bricolo1000 #5 22-02-2012 19:47:06

    Bonjour

    Pour être très clairs, aviez vous bien réçu une convocation à participer à cette expertise contradictoire ? Et cette convocation respectait le délai de 21 jours ?

    De ça dépend le reste.

    0
  • xheres #6 22-02-2012 20:04:05

    Je vais vous répondre très clairement pour qu'il n'y ait aucun quiproquo :

    L'acheteur m'a informé du problème de chaîne par téléphone il y a 2 semaines, suite à un diagnostic et devis, réalisé chez un concessionnaire BMW. Le devis étant exhorbitant (plus de 4500 euros !!!), l'acheteur m'a dit qu'il allait en faire faire d'autres en espérant un prix plus abordable. D'entrée de jeu, l'acheteur m'a affirmé n'avoir jamais mis en doute mon honnêteté au moment de la vente. Il m'a simplement dit qu'il me recontacterais quand il aurait trouvé un devis moins cher, donc de mon côté je n'ai rien fait de spécial à part attendre de ses nouvelles.

    Et hier, il m'envoie par mail un roman, avec un tas de liens de texte de lois, m'annonçant entre autre qu'il a pu trouver un devis moins cher (1700 euro) et également qu'il a fait faire une expertise automobile, que celle-ci confirme le vice caché (et l'existence de celui-ci avant la vente) et que l'expert rédigera son rapport en ce sens (à ce jour je suis dans l'attente du-dit rapport). Je n'ai donc nullement été informée au préalable que l'acheteur allait réaliser une expertise du véhicule. C'est d'ailleurs ce qui m'ennuie car je n'ai pas pu donner ma version des faits alors que je l'aurait fait si j'avais été présente. Je ne peux donc que me contenter "d'accepter" le rapport effectué, ou alors demander une contre-expertise mais à mes frais je suppose et je n'en ai pas les moyens (étant en règlement collectif de dettes depuis peu). Donc voilà, l'acheteur a fait réaliser une expertise du véhicule de sa propre initiative et, certes, à ses frais, mais je n'en ai pas été informée, j'ai juste été mise devant le fait accompli hier en doit donc en accuser le constat.

    J'espère avoir été claire cette fois-ci ;-)

    Au vu de ce fait, qu'en est-il ?

    Merci d'avance

    0
  • bricolo1000 #7 22-02-2012 20:11:08

    Bonjour

    Oui, c'est bien mieux.

    Pour l'instant, vous n'avez pas été convoqué à une expertise contradictoire.

    Tout ce que l'acheteur vous a communiqué est du vent. Dans le sens où cela ne respecte pas la procédure.

    L'attitude a adopté de votre part est simple : ne faites rien.

    Qu'il soit de bonne foi ou pas, le comportement de votre acheteur me parait plus relever de la tentative d'intimidation, voir de l'escroquerie.
    Pour une meme réparation faites dans les règles de l'art par une concession ou un agent BMW, on ne passe pas de 4500€ à 1700€.

    0
  • xheres #8 22-02-2012 20:18:47

    J'ai oublié de préciser un élément dsl :$ :
    à la fin de son mail, l'acheteur me proposait un arrangement à l'amiable en me demandant d'intervenir à concurrence de 50%, soit près de 850 €, et me demande une réponse par rapport à cette demande.

    Par contre, contrairement au devis bmw de 4600euro qui est hyper détaillé, le devis de 1700euro fait chez un garage spécialiste bmw n'est absolument pas détaillé et mentionne simplement "Forfait incluant les éléments de la distribution + vidange et remplacement du filtre à huile". Déjà je ne vois pas pourquoi je devrai intervenir dans une vidange d'huile alors qu'à mon niveau j'étais en ordre d'entretien au moment de la vente. Je vous joins ici le devis en question : https://dl.dropbox.com/u/54923/Voiture/devis_proteam.pdf

    0
  1. 1
  2. 2
  3. 3
Écrivez votre message ci-dessous