L’Argus : cote auto, voiture d’occasion et actualité auto

Litige avec la MAIF - Véhicule vandalisé

Répondre
  • Zarthur59 #1 25-03-2008 16:14:52

    Bonjour à tous,

    Je me permets de vous raconter le problème que je rencontre actuellement avec la MAIF depuis le 1er mars 2008 !
    Ce jour là, je récupère mon véhicule, une Renault Modus, en face de chez moi, sur le parking. Je constate que mon rétroviseur côté passager est cassé, la portère a été accrochée avec une grosse éraflure dans la portière droite passager.

    En constatant les dégats, une patrouille de police passe et m'invite à porter plainte. Bien sûr, l'auteur du méfait a disparu... Je contacte mon assurance. Le répondeur vocal m'invite à les rappeler le lundi, à l'ouverture.

    Je me rends au commissariat, deux heures d'attentes mais bon, j'ai le doc me permettant d'entamer les démarches.

    Arrive le lundi, je me rends chez mon garagiste qui m'invite à effectuer une déclaration de sinistre (la franchise est de 230 €) car la carrosserie a pris un coup. J'effectue la déclaration le soir même par internet auprès de la MAIF. Le lendemain, l'expert me téléphone pour convenir d'un RDV. Je dépose donc mon véhicule dans une concession près de mon travail, l'expert passe, je récupère mon véhicule. Plus de nouvelles pendant une semaine.

    Jusqu'à mercredi dernier. Au courrier, une lettre de l'expert m'indiquant que les dégâts ne sont pas conformes à la déclaration de sinistre et il me faut donc surseoir les travaux... J'appelle la MAIF, furax qu'on mette ma bonne foi en doute. La MAIF m'invite à téléphoner à l'expert. Le lendemain, je vais le voir en sortant du travail. Il ne veut rien entendre. En fait, les dégats seraient dus à un corps immobile que j'ai accroché avec mon véhicule. L'expert ne veut rien savoir et me demande même si je suis bien sûr de ne pas avoir accroché le rétro et la portière en me garant ! En sortant de ce dialogue de sourds, je rappelle la MAIF. Qui m'invite à rencontrer un délégué départemental afin de lui expliquer mon cas.

    Je l'ai rencontré ce matin. Bon, il était bien gentil mais il se base sur le rapport de l'expert. Il m'a d'ailleurs affirmé que les "experts ne se trompés jamais". Qu'ils avaient l'habitude de ce genre d'affaire. Bien sûr, je peux contre attaquer mais en demandant une contre expertise. Or, c'est cher et je n'ai pas les moyens de m'en payer une. De plus, je n'ai plus trop confiance en ce genre de loulous... même si je suis de bonne foi.

    Là, je ne sais plus quoi faire, ni vers qui me tourner. Je n'ai que ma bonne foi et ça ne suffit pas. Comme je l'ai expliqué au Délégué, je n'aurai pas perdu autant de temps dans les démarches si j'avais fait une fausse déclaration. Encore aujourd'hui, j'ai pris sur mes congés payés pour le rencontrer.

    que pensez-vous donc de mon affaire ? Et avez-vous déjà rencontré ce souci avec votre assurance et en particulier la MAIF ?

    Merci bcp de votre aide,

    Zarthur59

    0
  • nicolas_alphonse #2 26-03-2008 22:27:55

    bonjour,

    c'est un problème récurent que le votre. regardez ce témoignage https://www.auto-evasion.com/forum-auto/ … p?id=76804
    Malheureusement, jamais les personnes qui demandent de l'aide à ce sujet ne nous donnent le fin mot de l'histoire. de là à penser que dans leurs cas il y avait fausse déclaration.....

    il me semblerai que c'est à l'expert d'apporter la preuve de ce qu'il affirme. peut-être que de le lui demander suffirait à faire avancer les choses.

    nous tiendrez-vous informés des développements de l'affaire ?

    cordialement.
    Nicolas Alphonse DANLETA

    0
  • cbrun #3 27-03-2008 08:46:37

    Bonjour,

    Citation de Zarthur
    que pensez-vous donc de mon affaire ? Et avez-vous déjà rencontré ce souci avec votre assurance et en particulier la MAIF ?

    Pour apprécier votre situation avec davantage d'éléments d'informations, pouvez-vous nous préciser :
    - le coût des réparations
    - le coût d'une contre-expertise selon vous.

    0
  • CamilleA #4 27-03-2008 09:16:22

    Bonjour,

    Citation de nicolas_alphonse
    il me semblerai que c'est à l'expert d'apporter la preuve de ce qu'il affirme.

    En demandant une contre-expertise ?

    0
  • nicolas_alphonse #5 27-03-2008 09:36:29

    bonjour Camille A,

    je sais que la démarche traditionnelle est la contre expertise. je sais aussi qu'il s'agit d'une voie compliquée et coûteuse qui peut rebuter certains (c'est peut-être dailleurs la raison d'être de cette façon de  fonctionner).

    en plus, l'idée qu'une seconde expertise basée sur les mêmes éléments puisse donner un résultat différent me choque profondément. je sais bien cependant que c'est ce qui arrive parfois et que cela peut s'expliquer par les intérêts qu'ont ou n'ont pas les experts avec le commanditaire de l'expertise. expert en quoi ? en relation commerciale ou en sinistre automobile ?

    je proposai plus simplement de demander à l'expert d'étayer de manière objective ses conclusions (y compris en rappelant qui lui a payé l'expertise). je n'aime pas que quelqu'un se retranche derrière son statut "d'expert" pour affirmer péremptoirement des choses.

    dans mon métier où moi aussi j'ai une modeste expertise, je rends des résultats des conclusions, et mes clients se gènent pas pour me réclamer des précisions si je n'ai pas donner tous les éléments qui m'ont conduit à les formuler. il est vrai que j'ai la chance d'avoir des clients qui n'utilisent pas mes résultats pour gagner de l'argent vis-à-vis d'un tiers mais seulement pour faire avancer leurs produits.

    cordialement.

    0
  • Zarthur59 #6 27-03-2008 19:42:04

    Bonsoir !

    Merci beaucoup pour votre réponse et pas de souci, je vous donnerai la fin de cette histoire. Je suis toujours dans l'attente d'un appel de la MAIF. Depuis ma rencontre avec un délégué mardi (qui devait me rappeller mercredi), plus rien ! Mais je ne lâche pas l'affaire et je me montre très chiant quand je le veux !

    Pour les dégâts, mon garagiste a évalué cela à 1000 € car il y a la portière à repeindre + le rétro à remplacer. Si ça vous intéresse, j'ai pris des photos en découvrant le sinistre.

    L'expert était très péremptoire, c'était clair que j'avais accroché un corps fixe... en sortant, je me suis même demandé si je n'avais pas rêvé et si finalement, c'est vrai, je n'avais pas accroché la voiture. Mais non, je ne l'ai pas accroché.

    Je suis scandalisé que l'on puisse mettre ainsi en doute la parole des gens ! J'ai quand même porté plainte, une fausse déclaration est sévèrement punie par la loi, non ?

    Pour le coût de l'expert, j'ai contacté un expert auto de ma ville qui m'a donné un prix : 200 euros. Et si je fais appel à un expert technique et judiciaire, là, c'est le double. Vrai ou pas ?

    Merci en tout cas et si vous voulez les photos, n'hésitez pas à me contacter en MP.

    Bonne soirée,

    Zarthur

    0
  • Zarthur59 #7 01-04-2008 16:44:18

    Bonjour à tous,

    Suite et fin de mon affaire, j'ai reçu aujourd'hui un courrier de la MAIF m'informant que l'assurance ne prenait pas en charge le sinistre déclaré. Je suis profondément écoeuré et choqué car ce qui est décrit par l'expert et totalement faux et je ne peux me payer une contre-expertise. Affaire classée.

    J'ai appelé la MAIF pour les enguirlander et leur dire que leurs valeurs mutualistes, ils pouvaient s'asseoir dessus.

    De toutes façons, dans la société actuelle, seules la malhonnêteté et l'incompétence sont récompensées.

    Merci en tout cas pour vos différentes réponses,

    Z.

    0
  • mono92 #8 13-04-2008 14:48:49

    Pourquoi ne voulez-vous pas poursuivre la MAIF en justice ? Vous pouvez vous faire aider par une association et vu le montant des réparations vous pouvez faire un recours sans avocat.

    0
  1. 1
Écrivez votre message ci-dessous