L’Argus : cote auto, voiture d’occasion et actualité auto

panne du véhicule après la vente, quels recours? responsabilités?

Répondre
  1. 1
  2. 2
  • ebenos03 #1 18-10-2008 18:45:40

    Bonjour, j'ai vendu ma R21 turbo D 390000 kms hier,pour 900 euros, en très bon état, avec un CT ok jusqu'au 09/2010, distribution récente et pneus neufs. J'ai emmené le véhicule à la gare pour chercher l'acheteur à 50 kms, celui ci a vu le véhicule en a fait le tour puis nous avons fait 2 kms pour aller faire les papiers. Certificat de vente, carte grise barrée, l'acheteur reprend l' autoroute avec et fait 292 kms pour rentrer chez lui. Le contrôle technique date de 15 jours et pour ma part j'ai fait exactement 473 kms depuis. Arrivé chez lui l'acheteur a un problème moteur, un claquement régulier se fait entendre et une fumée à l'échappement. Celui ci m'appelle pour me signaler l'évènement et aujourd'hui il emmène le véhicule au garage. Ce matin le bocal de refroidissement est vide, il fait le niveau et le véhicule arrive à redémarrer difficilement. Le diagnostique du garage est soupape d'admission du 4ème cylindre qui est morte. Le garagiste m'appelle et me dit qu'il faut déculasser et que les frais engagés seront important sous réserve de découvrir autre chose, il me dit que cela aurait pû m'arriver n'importe quand puis me parle de faire marcher nos assurances respectives ainsi que d'expertise du véhicule. Je ne vois pas bien où il veut en venir, quand à l'acheteur il me dit que le mieux est de venir chercher le véhicule avec un plateau et que je le rembourse. Celui-ci est rentré chez lui avec la voiture et il n'engage aucune réparation, nous avons donc chacun un temps de réflexion! Mes questions: Cet incident peut-il être considéré comme un vice caché? Dans quelle mesure puis-je être responsable puisque le véhicule roulait régulièrement et sortait du contrôle technique? Sachant que les frais de location de plateau où de procédure d'expertise couteraient assez cher par rapport à la valeur du véhicule quelle serait la meilleure conduite à tenir? Bien que cela soit malheureusement arrivé le soir de la vente, la carte grise est barrée et le véhicule ne m'appartient plus! Voilà je ne suis en aucun cas quelqu'un de procédurier et cette situation m'est plutôt désagréable. Vous remerciant par avance pour vos réponses!

    0
  • cycy 2007 #2 18-10-2008 19:40:31

    salut je voi pas le probléme pour moi ton acheteur connaissait l'état du vehicule (kms) la vente a étai faite apparament dans les régle la panne semble du a lusure et aurai pu arrivée a tout le monde pesonellement je ne me serai pas aventuré sur des distances pareilles avec autant de kms mais une voiture meme en bon etat peut tombée en panne a+

    0
  • GLUCK #3 18-10-2008 20:25:23

    Bonjour,
    Ce type de panne arrive sur ce moteur, culasse fragile sur les modèles turbo et il aurait dû le savoir surtout avec 390000 Km et ce n'est pas au CT que l'on le voit.
    A mon avis il s'assoit dessus et paie les frais de réparations.

    0
  • daniel303 #4 18-10-2008 20:52:03

    bonjour,
    laisser faire, avec un véhicule de cet âge et surtout avec 390 Mkm vous ne risquez pas beaucoup.
    si bien c'est comme d'habitude, c'est à dire que vous attendez l'expertise à ses frais....c'est à lui de prouver le vice caché.

    0
  • ebenos03 #5 18-10-2008 21:22:24

    Je tourne ma question dans un autre sens, est-ce qu'une soupape qui grille sur un véhicule de 390000 kms peut-être considéré comme un vice caché? De plus au téléphone l'acheteur m'a dit qu'il avait entendu une sorte de cliquetis dans le moteur sur l'autoroute pendant 5/6 kms et que ça s'était passé mais sans savoir d'où ça provenait, mais il ne m'a pas dit s'il s'était arrêté!

    0
  • daniel303 #6 18-10-2008 21:34:43

    non!
    pour avoir un vice caché il faut que ce même vice était déjà présent lors de la vente hors cette soupape ne l'était pas sinon il s'en serait aperçu. comme il s'en est aperçu arrivé chez lui.
    un retour par l'autoroute avec un test pour "voir ce que le moteur a dans le ventre" a du être fait et à près de 400Mkm ça pardonne pas.
    je le répète, ne bougez pas, il vous sera encore temps d'aviser si votre acheteur décide d'une expertise vous avez tout à y gagner, ne mettez pas le doigt dans l'engrenage en payant quoi que ce soit sans savoir.

    0
  • celijul #7 19-10-2008 17:08:13

    Mais ou allons nous?
    Une voiture pour 900euros et 390000km ne peut pas être considérée comme infatigable. A cet état de kilométrage, l'acheteur doit être consient qu'il est de plus en plus près de la panne.Cela devient n'importe quoi. J'achète pas cher et je demande à mon vendeur de me remettre la voiture à neuf à ses frais.
    Exactement comme le conducteur qui n'a jamais eu d'accident, lui aussi est de plus en plus proche d'en avoir un.
    Bref, laisser faire les choses et attendre sans de votre part faire quoi que ce soit.

    0
  • ebenos03 #8 19-10-2008 17:28:00

    enfin des messages qui me rassurent, bref je crois que le monde tourne à l'envers avec ces lois...bientôt on va en demander plus à un particulier qui vend son véhicule qu'à un concessionnaire!! La voiture sortait du contrôle et pour ce qui est de la soupape, pour le contrôle anti pollution, le regime moteur est monté assez haut, d'ailleurs les ventilos se mettent en route deux fois...et à mon souvenir le moteur tournait rond et rien ne fumait. Le véhicule fonctinnait parfaitement puisque j'ai fait 500 bornes ensuite avant la vente. Quand je roule et qu'il y a un bruit suspect, je m'arrête et je lève le capot! l'acheteur a entendu le début d'un bruit anormal et a continué tout de même jusque chez lui et par autoroute! Maintenant j'estime avoir un raisonnement logique, mais il y a des lois qui diront qui doit porter le chapeau...j'espère ne pas en arriver là!

    0
  1. 1
  2. 2
Écrivez votre message ci-dessous