L’Argus : cote auto, voiture d’occasion et actualité auto

Reprise de mon véhicule chez un concessionnaire avec un vice caché

Répondre
  • youna1976 #1 08-07-2014 11:35:05

    Bonjour,

    J'ai un véhicule que je souhaite faire reprendre par un concessionnaire pour l'achat d'un autre véhicule d'occasion. Ma voiture roule malgré un joint de culasse pété. Je n'ai pas fait faire d'autre expertise pour savoir si la culasse elle même est fendue mais étant donné la marque du véhicule réputée fragile c'est fort probable. Etant la cote du véhicule à l'argus et le prix des réparations je ne serais pas tellement gagnant à effectuer les réparations. Par ailleurs la voiture a peu de kilomètres (moins de 70000).
    J'avais donc deux solutions : Soit tenter la reprise en l'état sans rien dire au vendeur, soit vendre en l'état le véhicule à un particulier (en précisant l'état du joint de culasse), soit trouver un moteur d'occasion pour le changer et faire une reprise "honnête".
    La solution la moins onéreuse étant de tente la reprise j'ai donc amené le véhicule et le vendeur ne s'est aperçu de rien (le voyant étant éteint suite au passage de la dernière valise). Je sais qu'à priori je ne risque rien, le vendeur étant un pro et pas moi.
    Sauf que… Mon assurance est au courant du problème puisqu'un concessionnaire garagiste lui a informé de l'état du véhicule et de la raison de la panne (joint de culasse).
    Je me dis donc que le vendeur peut peut-être s'il passe un coup de tel à mon assurance se renseigner à ce sujet et se retourner contre moi. J'ai donc quelques inquiétudes à ce sujet et je ne sais pas trop quoi faire. Je cherche donc des avis et conseils à ce sujet.
    Merci d'avance à tous.

    0
  • siannoyl #2 08-07-2014 13:03:28

    bonjour-888

    Citation

    Mon assurance est au courant du problème puisqu'un concessionnaire garagiste lui a informé de l'état du véhicule et de la raison de la panne (joint de culasse).

    c'est un panier de crabes , les garagistes et les assureurs chez toi  , icon_exclaim icon_exclaim çà balance sec. Des garagistes sans scrupules ne prennent pas autant de gants que toi pour te refiler une poubelle avec des contrôles techniques de complaisance. Des cas comme toi, tu tapes "Contrôles techniques véreux,* dans Google, tu en as 2 pages  icon_exclaim icon_exclaim

    1
  • daniel303 #3 08-07-2014 13:17:07

    bonjour-888

    Citation

    c'est un panier de crabes , les garagistes et les assureurs chez toi  , icon_exclaim icon_exclaim çà balance sec.

    Citation

    Sauf que… Mon assurance est au courant du problème puisqu'un concessionnaire garagiste lui a informé de l'état du véhicule et de la raison de la panne (joint de culasse).

    il ne peut y avoir que le cas de demande de prise en charge des réparations au titre d'une garantie panne mécanique pour qu'un garage contacte un assureur pour un JDC.

    0
  • daniel303 #4 08-07-2014 13:29:12

    bonjour-888

    Citation

    Je me dis donc que le vendeur peut peut-être s'il passe un coup de tel à mon assurance se renseigner à ce sujet et se retourner contre moi.

    non je ne vois pas ce scénario mais que la concession qui vous a repris le véhicule contacte la concession de la marque officieusement pour avoir des infos sur le véhicule ça oui!
    c'est infime comme possibilité mais elle existe.
    l'avenir vous le dira, de toute façon ce qui est fait est fait donc.....  zen

    0
  • youna1976 #5 08-07-2014 13:41:39

    Ok merci à tous.
    Donc pour résumé pas de souci à priori mais au vu de la loi pas de contrainte juridique de mon coté. Je ne serais pas obligé de me défendre ou de rembourser quoi que ce soit au concessionnaire ? J'avais juste peur vis-à-vis de l'assurance, auprès de laquelle je n'ai pas envie de me faire une mauvaise réputation s'il prend au garagiste d'appeler car j'imagine qu'il ne sera pas très content quand il verra l'état de la voiture ? sad(
    Merci en tous cas !

    0
  • daniel303 #6 08-07-2014 14:45:40

    bonjour-888

    Citation

    Je ne serais pas obligé de me défendre ou de rembourser quoi que ce soit au concessionnaire ?

    si vous tombez sur un teigneux procédurier qui apprend et surtout qui peut prouver que vous saviez pertinemment que le JDC était hs avec par exemple un diagnostique d'un concessionnaire de la marque alors il sera en droit de demander en justice l'annulation de la vente ou alors de l'indemniser du montant de la réparation.

    cette possibilité est la seule qui puisse causer des problèmes lors d'une vente à un pro car ce sera assimilé à une tentative de dol ou à un vice de consentement (sachant ce problème il n'aurait peut être pas effectué la reprise ou alors à une somme moindre)

    ce que je vous expose est le cas extrême mais vous devez connaitre son existence.

    0
  • siannoyl #7 08-07-2014 14:56:34

    bonjour-888
    je vais  vous dire une chose quand même.....Inversons les rôles et mettez vous à la place du nouvel acheteur de vôtre voiture, qui pourrait partir en vacances ...........
    Ce n'est pas un comportement dont on vient de vanter sur un forum. Vous n'avez ni honte,ni honneur

    0
  • 45phh #8 09-07-2014 12:42:30

    bjr

    il faut voir tout le meme le montant de la reprise
    en effet si c est une reprise pour qq €, le vhl va certainement aller en destruction meme s il n a que peu de km

    0
  1. 1
Écrivez votre message ci-dessous