L’Argus : cote auto, voiture d’occasion et actualité auto

Vente occasion : Demande de remboursement du prix du véhicule + frais

Répondre
  • marchouk #1 14-06-2010 21:39:32

    Bonsoir,

    J'ai vendu le 15 Mai 2010 ma DAEWOO MATIZ année 99, 121000 km, essence à 1000€ avec contrôle technique car elle consommait trop de carburant, et je n'avais pas envie de faire de frais dessus. Je l'utilisais chaque jour pour me rendre sur mon lieu de travail, le seul problème était sa consommation excessive de carburant.
    J'ai mentionné dans l'annonce "prévoir petit réglage carburation".
    Une dame est venue l'essayer et m'a demandé si je pouvais la lui amener chez elle, à environ 70 km de chez moi. J'ai accepté.
    J'ai donc fait 70km avec ce véhicule sans aucun problème pour lui amener en centre ville où l'on avait rendez-vous, puis elle est montée avec moi et je l'ai ramenée chez elle. Elle m'a ensuite payé les 1000 € puis donné 10€ pour prendre le train. C'est son ami qui m'a appelé environ une semaine plus tard pour me dire que la voiture était en panne, et en fin de discussion je lui ai proposé de la dédommager de 200€ pour lui prouver ma bonne foi. Il a dit qu’il ne pouvait répondre à sa place et lui ferait part de ma proposition. Je n’ai jamais eu de retour sur cette proposition, et ne lui ai jamais proposé de lui reprendre le véhicule.

    Voici une partie de la lettre recommandée avec accusé de réception qu'elle m'a envoyé le 5 juin 2010 :

    "Conformément à nos différents entretiens téléphoniques, je vous demande de reprendre votre véhicule Daewoo Matiz vendu le 15 mai 2010 et de me restituer la somme de la vente à savoir 1000 euros ainsi que les 252.95 euros pour frais engagés (dont remorquage) en uniquement 6 jours de mise en circulation pour 2 pannes successives, à savoir plus du quart de la somme totale.

    En effet ce véhicule présente des vices cachés, à savoir la butée d'embrayage ou arbre primaire de la boîte de vitesse ainsi qu'un problème de joint de culasse à surveiller qui expliquerait une surchauffe anormale et donc des 2 ruptures de durites à 5 jours d'intervalle !"

    Elle a ensuite cité les articles 1641 à 1649 du code civil et m'a précisé : " il serait préférable de convenir de cette entente à l'amiable avant toute autre mesure juridique dont, sachez-le, je bénéficie sans frais supplémentaire par mon assureur".



    Si le véhicule avait eu un quelconque problème d’embrayage, de joint de culasse ou de durite, comment aurais-je pu l’utiliser chaque jour pour aller au travail, l’amener de Bordeaux à Arcachon sans souci, et comment aurais-je pu ramener l'acheteuse chez elle sans qu'elle ne se rende compte de rien ?
    Elle m’accuse de lui avoir vendu un véhicule avec des vices cachés, mais je ne lui ai vendu qu’un véhicule avec un problème de carburation. Je n’y suis pour rien si les pannes se sont enchaînées après la vente ! Ce sont des choses qui arrivent quand on achète un véhicule d’occasion à un particulier.

    Pensez-vous qu'elle puisse obtenir gain de cause ?

    0
  • celijul #2 15-06-2010 07:34:24

    Bonjour, les points évoqués par votre acheteuse correspondent à des points d'usure. Laissez la faire à ses frais une expertise contradictoire. Prenez contact avec votre assurance si vous recevez une convocation. Vous aviserez ensuite.Ne repondez pas aux demandes car vous allez remettre SA voiture à neuf.

    0
  • marchouk #3 15-06-2010 07:51:53

    Je vous remercie de votre réponse rapide.
    Ce n'est pas que je ne vous fasse pas confiance, mais vu mes faibles revenus et à combien me reviendrait d'aller en justice, y aurait-il quelqu'un pour confirmer ?

    0
  • daniel303 #4 15-06-2010 10:37:50

    bonjour,

    cette personne tente le coup et vos allez vous faire avoir.
    elle aussi a le net et connaît parfaitement les combines mais aussi ses limites donc si ça marche avec vous c'est tout bénef.
    bref on achète à l'essai!
    coupez court à toutes discutions.

    Citation

    mais vu mes faibles revenus et à combien me reviendrait d'aller en justice

    vous avez une multirisques habitation? si oui vous devez avoir une protection juridique donc contactez les si vous recevez une convocation à une expertise.
    il sera toujours temps de "changer d'avis" après l'expertise, ça ne reste que de l'amiable.

    0
  • marchouk #5 15-06-2010 10:43:04

    Merci beaucoup à tous les 2.
    Bon, ben je vais la laisser faire son truc toute seule alors ...
    Ou bien, je lui envoie une réponse expliquant mon point de vue, en recommandé avec accusé de réception comme elle l'a fait ...
    Qu'en pensez-vous ?

    0
  • daniel303 #6 15-06-2010 10:49:52
    Citation de marchouk
    Merci beaucoup à tous les 2.
    Bon, ben je vais la laisser faire son truc toute seule alors ...
    Ou bien, je lui envoie une réponse expliquant mon point de vue, en recommandé avec accusé de réception comme elle l'a fait ...
    Qu'en pensez-vous ?

    oui oui, laissez là c'est SA voiture c'est SON problème!

    dans votre courrier surtout pas d'excuses, de compassion....dites clairement que vous ne répondez pas favorablement à sa demande du xxxx et c'est tout, pas de point de vue à donner pas de broderie.....un courrier officiel en RAR c'est pas une dissertation où l'on en dit toujours trop et que finalement ça peut se retourner contre soit.

    encore moins de lui donner la procédure qu'elle doit suivre....faut pas abuser!

    0
  • marchouk #7 15-06-2010 16:44:50

    J'ai préparé la lettre, je l'envoie demain et je vous tiens au courant de la suite.
    Merci à tous les 2.

    0
  1. 1
Écrivez votre message ci-dessous