L’Argus : cote auto, voiture d’occasion et actualité auto

Dilemme motorisation.... besoin d yeux exterieurs

Répondre
  • lemouz #1 06-02-2021 21:30:50

    Choix motorisation Partner II occasion
    Par lemouz,
    il y a 1 heure dans Partner / Rifter

    lemouz
    lemouz  0
    Posté(e) il y a 1 heure

    Bonjour,

    Je viens vous voir car j'ai un sacré dilemne.

    Pour planter le décor, j'ai eu par le passé un Partner Tepee essence en 1.6 - 110ch.

    Clairement insuffisant et limite dangereux via son manque d'allant (avoir peur de rentrer dans un rond-point en heure de pointe n'est pas top au quotidien). Je lui ai donc dit au revoir en moins d'1an.

    En revanche, je suis assez fan de la voiture en elle-même. Niveau praticité, je trouve que les 3 sieges indépendant et facilement retirables sont un atout de poids tout comme la lunette arrière ouvrante. Cela fait pas mal la différence par rapport à la concurrence. Evidement je considère le Berlingo et le Tepee comme 1 seule et même voiture u que je n'ai pas d'a priori pour l'une ou l'autre des 2 marques siamoises.

    J'ai également depuis 12 ans une 308 1.6HDI 110ch FAP. Entre la vanne EGR encrassée (et sacrément bien cachée histoire qu'on ne la nettoie pas facilement soi-même), un capteur d'injection qui me coupait le moteur sans prévenir (super sur une vois d'accélération de périphérique !) ou les diverses alertes de "Systeme antipollution défaillant".... j'ai un peu ma dose des diesels (et pourtant elle roule pas 5 km par jour à 30km/h non plus).

    Donc voilà, je cherche à nouveau un ludospace et ma question moteur est importante car j'ai envie d'être serein et pas de flipper dès que je prends la voiture avec femme et enfants... J'ai donc jeté mon dévolu sur le 1.2 essence PureTech 110ch. Certes assez rare en France mais bon,là n'est pas la question.

    J'ai pu en essayer un et clairement, il est nettement + à l'aise que son prédécesseur en 1.6. Donc niveau agrément de consuite : OK.

    Le hic, c'est que j'ai vu hier les divers sujets sur le rappel officiel pour les risques liés à la courroie de distribution. Donc 2 gros points noirs à ce moteur qui semblait fiable :

    - le risque sécuritaire

    - le nouveau timing de changement de la courroie qui passe de 175 000/10ans à 100 000/6ans. On peut pas dire que cela soit l'opération la moins couteuse en +... donc pas négligeable.

    Donc en gros, ma question (enfin !) est :

    - vaut-il mieux partir sur l'essence malgré tout (15 000km / an maxi) avec les risques que cela comporte

    - ou faut-il rester sur un diesel ? Par ex le BlueHDI 120ch mais on repart pour des vannes EGR, des FAP, des AdBlue.....

    Merci pour vos conseils

    0
  • lemouz #3 07-02-2021 08:12:28

    C'est pour un achat d'occasion.
    Sur le papier, les véhicules assez efficaces pour ce type de véhicule sont :
    - essence 1.2 PureTech 110ch : dispo en occasion à moins de 100 000kms
    - diesel BlueHDI 100ch
    - diesel HDI 110ch (le même que sur ma 308....)
    - diesel BlueHDI 120ch (ou son 115ch)
    J'ai pu essayer les 3 premiers et ils font le job. J'imagine donc que le dernier aussi.

    La question essentielle revient donc au sujet initial de la fiabilité...

    0
  • bricolo1000 #4 07-02-2021 09:48:06

    Bonjour

    Moins de 100000, ça n'a pas de sens.

    On ne peut pas attendre la même chose d'un véhicule à 20000kms et à 90000.

    Pour les diesels, ce sera toujours les mêmes problématiques d'encrassement et pollution. Vous les connaissez déjà.

    Pour le 1.2 puretech, bonne nouvelle, vous aurez les problèmes d'encrassement également (merci l'injection directe).

    De mon point de vue :
    Si vous achetez à moins de 40000kms, vous pouvez vous protéger en faisant de l'entretien préventif (avec du matériel professionnel, pas avec la soupe vendue en centre auto).
    Au delà de 40000kms, du préventif est à faire mais il faut avoir un peu de réserve si un bobo important survient.

    La notion de fiabilité ne peut plus avoir cours sur les véhicules "modernes", les technologies choisies pour les motoriser sont devenues des problèmes intrinsèques.

    0
  • lemouz #5 07-02-2021 12:26:13

    Bonjour, merci de votre réponse.

    Je ne saisis pas tout cependant et vais essayerd e vous répondre en éclaircissant ma pensée.

    "Moins de 100000, ça n'a pas de sens.
    On ne peut pas attendre la même chose d'un véhicule à 20000kms et à 90000.
    "
    Je donnais uniquement la "gamme" dispo en occasion. Les PureTech étant plutot récents, ils ne sont pas encore très kilométrés à la revente.
    Votre propos voulait t il dire "à moins de 100 000kms cela n'a pas de sens de parler de fiabilité" ?
    Personnellement j'attends d'un véhicule qu'il me conduise d'un point A à un point B, sans consommer 10L/100 et sans risquer de me plomber le budget  à coup de panne à 100€ tous les 25000kms. Je n'ai aucun a priori esthétique ou de "performance" pure.

    "vous pouvez vous protéger en faisant de l'entretien préventif "
    vous parlez de quel entretien :
    - Simple et courant type vidange, filtres....
    - niveau avancé : nettoyage EGR (qd accessible) , autres ?
    - niveau confirmé : joint de culasse...

    Pour le matériel, qu'entendez vous par "(avec du matériel professionnel, pas avec la soupe vendue en centre auto)" : en exagérant, une clé plate est une clé plate et ne joue pas sur la qualité de l'entretien... plus sérieusement, vous pensiez à la qualité de l'huile de vidange, des filtres à carburant ?

    Pour conclure, j'ai l'impression que votre conclusion est : "quel que soit le moteur, vous aurez des problèmes."
    Si c'est bien ca, j'ai tendance à penser qu'il faut viser les problèmes les plus facilement réparables/anticipables par un bricoleur moyen. Ou les moins onéreux via un garagiste local de confiance.

    0
  1. 1
Écrivez votre message ci-dessous