L’Argus : cote auto, voiture d’occasion et actualité auto

LIBERONS LES ROUTES

Répondre
  • mmarlow #1 25-11-2004 16:15:13

    J’invite tous ceux qui comme moi

    forme la grande majorité des mécontents silencieux des nouvelles mesures liberticides et du racket routier que nous subissons

    sur les routes autoroutes et centre ville français depuis quelques années, à se regrouper pour former une majorité et faire

    ainsi bouger les choses dans le bon sens. Toutes ces mesures ont été instaurées à cause de petit groupe de pression telle que

    certaines associations type ligue contre la violence routière qui ne représente qu’une petite minorité de personne mais

    qui ont beaucoup d’influence car beaucoup d’argent qui leur permette de se payer pléthore de juristes ; bien

    entendu là dessus vient se greffer le verbe de certains démagos bien pensant qui vive dans leur tour de Babel à Paris et qui

    n’ont même pas le permis de conduire.

    L’Etat a créé un « nouvel impôt » honteux et scandaleux en

    multipliant les contraventions et en augmentant anormalement leur montant. Ceci  est tout simplement inadmissible dans la

    mesure où l’on se retrouve devant de drame social pour les personnes de milieu modeste. En effet comment une personne

    au SMIC peut décemment se retrouver à verser 1/7 (135€) de son salaire pour quelques malheureux km/h en trop ou pour

    avoir garer sa voiture avec laquelle il travaille sur un emplacement livraison et l’avoir retrouvé a la fourrière.

    Solution proposée : revenons en arrière et diminuons le montant de toutes les contraventions quel que soit le motif de

    l’infraction (vitesse, feux, portable, ceinture, alcool) ; quant aux contraventions de stationnement la aussi revenons

    en arrière en ne laissant les contractuels ne verbalisés que les défauts de paiement du stationnement(soit les prune  à

    11€) et non les stationnements dans les couloirs bus(135€) ou les espaces livraisons(35€) laissons cela aux

    policiers zélés, déjà surchargé ils n’auront pas le temps de s’occuper de cela donc il y aura fatalement une

    diminution du nombre de contraventions, quant aux agents de circulation leur rôle doit se cantonner comme leur nom

    l’indique à la circulation  et non aux rackets routiers.
    Les politiques français qu’ils soient de droite ou de

    gauche mène une fronde anti-voiture sous différents aspects : répression excessive, création de couloir bus dans les grandes

    cités multiplication des espaces piétonniers et création de bouchon volontaire à Paris, diminution des places de

    stationnement…Toutes ces mesures sont aberrantes pour 2 raisons : d’une part L’Etat ne veut surtout pas que

    le nombre d’automobile et leur utilisation diminue dans la mesure où une grande partie de son budget et fait sur le dos

    des consommateurs de produits pétrolier ; et notamment sur la taxe spéciale créée pour cette denrée la TIPP(taxe intérieure

    sur les produits pétroliers) à laquelle il convient bien sur de rajouter la T.V.A. sur le produit et sur la taxe (et oui on

    paye deux fois la T.V.A., on paye de l’impôt sur l’impôt c’est ça la France !). D’autre part la

    voiture est un vecteur social et permet la dynamique économique(on prend sa voiture depuis sa banlieue pour venir dépenser

    son argent en faisant des courses en ville et par conséquent faire vivre le commerce en générale ). Si l’on supprime la

    voiture des centres villes on tuera les centres villes et on creusera encore un peu plus un fossé social (les riches en

    voitures, les plus modestes a pied ou en bus, c’est assez caricatural mais c’est un peu ça).
    Les problèmes de

    sécurité routière sont connus depuis plus de trente ans, le nombre de tuées sur les routes n’a cessé de diminuer depuis

    cette date pour passer d’a peu près 17000 morts par an en 1974 à moins de 7000 en 2002 et ce sans que l’on fasse

    une politique de répression vraiment ciblé sur la question comme l’a mis en place Nicolas Sarkosy à partir de 2003. Le

    problème est que cette politique à été mise en place uniquement pour bluffer les citoyens français des vrais problèmes

    d’alors, un sentiment d’insécurité justifié régnait (et règne toujours d’ailleurs) en France au lieu de

    s’attaquer à ce problème en profondeur et ainsi tenter de régler un vrai problème  de société on a tourné le débat vers

    autre chose que l’on peut quantifier et ensuite utiliser en politique. On a ainsi crée un nouveau vocabulaire en

    qualifiant un contrevenant routier de délinquant routier, on a inventé le terme juridique de délit routier et on a surtout

    parlé d’insécurité routière. Les média ont été orienté dans ce sens en nous inondant de fait divers routiers le plus

    souvent amplifié et exagéré(exemple : Un meurtrier en puissance contrôlé sur l’A10 a plus de 220 km/h au volant de sa

    machine à tuer ; Il faudrait comprendre plutôt un automobiliste contrôlé a 2heures du matin par temps dégagé sur une

    autoroute désert au volant de sa Porsche à plus de 220 km/h. On comprend aisément dés lors comme la télévision ou la radio

    peut manipuler l’esprit des gens) et ont ainsi permis de manipuler une partie de la population et de la détourner du

    problème d’insécurité d’alors. En effet le gouvernement lutte efficacement contre l’insécurité puisque

    l’insécurité routière diminue, pendant prés de 2 ans il n’est pas passé un journal télévisé sans que l’on

    aborde ce petit problème et non cette hécatombe comme l’on veut nous le faire croire, si l’on veut parler des

    véritables hécatombes en France parlons plutôt des morts liés aux accidents domestiques qui représentent à eux seules 4 fois

    le nombre des tués de la route (plus de 20000 morts par ans) ceux décédant des suite d’un cancer qui représente plus de

    10 fois celui des victimes de la route… Mais effectivement du point de vue de l’impact à court terme il est

    beaucoup moins impressionnant que de sauver soit disant 500 personnes(depuis 2003 les chiffres des tuées sur la route sont

    arrêtés fin octobre, Il devient alors encore plus facile d’annoncer des chiffres spectaculaires)  l’année

    précédente sur la route. Tout cela ca s’appelle de la politique communication, de la politique réélection.

    Pour

    conclure faisons appelle au bon sens dans ce pays et cessons de verbaliser injustement et bêtement d’honnête citoyen :

    Apprenons à faire la différence entre un ivrogne qui conduit sans phare a 140 sur une route nationale avec 3 grammes dans le

    sang et le type qui rentre du restaurant avec sa copine certes après avoir bu plus que ce qu’il faut (on va dire 5

    verres, un apéro 3 verres de vins et un digestif), on va dire 1 gramme dans le sang qui rentre tranquillement a 40-50 km/h

    chez lui(après s’être délesté d’une certaine somme d’argent ayant fait vivre un commerçant). Il y en a un

    qui a tout les chances de se tuer et de tuer les autres et un autre qui n’a quasiment aucune chance d’avoir un

    accident ; par contre aux yeux de la loi ces 2 personnes risquent la même chose 6 points en moins 1500€  et retrait du

    permis pour 1 an, c’est en ça que la loi est liberticide. En effet le premier mérite cette sanction mais le 2éme ne

    mérite qu’une petite contravention sans retrait de point (permis à point qui est de toute façon illégale en France CF

    Maître Yannick Rio). De la même façon différencions l’abruti qui passe devant une école maternelle (où il n’y a

    jamais de radar ou simplement de policier d’ailleurs, ils sont beaucoup plus occupé à arrêter les grands délinquants

    sur le périphérique) à 85km/h en pleine journée du bon conducteur qui roule à 200km/h au volant de sa berline sur une

    autoroute dégagé. Et bien encore une fois la loi va sanctionner beaucoup plus durement le non dangereux de le potentiellement

    dangereux (l’abruti devant l’école maternelle).
    Je pense que beaucoup de gens pense comme moi, la seule

    solution c’est de se regrouper de se fédérer et de ne plus être une majorité silencieuse mais une majorité qui impose

    ses idées.

    0
  • gomen #3 25-11-2004 18:42:03

    ah ah ah ça me fait bien rire tout ça... En gros, "Laissez

    nous être hors la loi"... Nan mais depuis quand ??? Le tarif des amendes est destiné justement à dissuader de faire des

    conneries, le pauvres smicard qui se prend une amende parce qu'il a fait une connerie, eh bien il assume !!!!! La France est

    le pays en Europe où il est le plus possible de faire des conneries, nous sommes les moins contrôlés d'Europe... On voit où

    ça mène ! Nous avons énormément d'accidents, beaucoup trop de morts !
    Bref, je pars du principe que quand on fait des

    conneries on doit payer, et assumer, je ne vois pas pourquoi on devrait laisser faire des conneries, puisque c'est de ça

    qu'il est question. Maintenant, il faut voir à ce qu'il n'y ait pas d'abus du côté de nos fonctionnaires à qui on demande

    des quotas de pvs... mais ça c'est une autre histoire

    gom

    0
  • gomen #4 26-11-2004 00:36:11

    ok ils devraient être mieux implantés, ça on est tous

    d'accord. Quoi qu'il en soit, même si l'endroit est considéré comme n'étant pas dangereux, la loi est la loi, et nous

    devons la respecter... On se fait prendre, on assume !
    Dit en passant, je ne dis pas que je respecte scrupuleusement la

    loi, ça m'arrive de faire des bourdes... mais si je me fais gauler, je ferme ma gueule et j'assume ma

    connerie.

    gom

    0
  • oliv57 #5 26-11-2004 10:23:06
    Citation

    ah ah ah ça me fait bien rire tout

    ça... En gros, "Laissez nous être hors la loi"... Nan mais depuis quand ??? Le tarif des amendes est destiné justement à

    dissuader de faire des conneries, le pauvres smicard qui se prend une amende parce qu'il a fait une connerie, eh bien il

    assume !!!!! La France est le pays en Europe où il est le plus possible de faire des conneries, nous sommes les moins

    contrôlés d'Europe... On voit où ça mène ! Nous avons énormément d'accidents, beaucoup trop de morts !
    Bref, je pars du

    principe que quand on fait des conneries on doit payer, et assumer, je ne vois pas pourquoi on devrait laisser faire des

    conneries, puisque c'est de ça qu'il est question. Maintenant, il faut voir à ce qu'il n'y ait pas d'abus du côté de nos

    fonctionnaires à qui on demande des quotas de pvs... mais ça c'est une autre histoire

    gom

    big_smile  big_smile  big_smile  Mon dieu que c est bien dit ça, tu as tout à fait raison, y a rien à dire de plus !!!  :sm15:

    0
  • oliv57 #7 26-11-2004 14:33:02

    :note1:
    ce qui est clair c est que le mess est over long 



    :sm5:

    a lire avant de se coucher (lol) !!!

    0
Écrivez votre message ci-dessous