L’Argus : cote auto, voiture d’occasion et actualité auto

Permis de conduire. Vers un boom du nombre de retraits de points !

Répondre
  • La Rédaction #1 14-10-2021 15:53:00

    S'appuyant notamment sur la multiplication des radars, le Gouvernement prévoit une hausse de 51 % des retraits de points du permis de conduire entre 2019 et 2023. La Ligue de Défense des Conducteurs craint une augmentation du nombre de conducteurs sans permis.

    Lire la suite : Permis conduire ...
    0
  • lavigie #2 14-10-2021 17:16:45

    Bonjour
    Les retraits de points ne se font que si conducteur intercepté  , ce n'est pas le cas des contraventions constatées par appareils automatiques  ou par vidéo verbalisation .
    L'identité du conducteur est inconnue , l'avis est  envoyé au titulaire du certificat d'immatriculation  par présomption de responsabilité pénale et désignation calomnieuse ayant des suites judiciaires et administratives,  ce que peu de propriétaires de véhicules contestent . Donc les moutons sont tondus ,  reconnaissent  l'infraction, payent , et les points  sont ôtés .

    0
  • Sce99 #3 15-10-2021 09:43:28

    À l’instar des motards en colère, les automobilistes devaient avoir un « syndicat » ou une association « forte » pouvant paralyser le pays afin de se faire entendre.
    L’association des 40 millions d’automobilistes n’a jamais été vraiment moteur et efficace dans ses actions contre des décisions du gouvernement. Au contraire des motards, encore récemment ils ont manifesté pour l’arrêt de l’interfile, Macron s’en est mêlé, et quelques semaines plus tard l’expérimentation de l’interfile était reconduite sur 5 ans… une façon efficace de ne pas faire voter de texte de loi en passant par l’expérimentation…..
    Si demain les automobiles décidaient de bloquer certains axes comme le font les chauffeurs routiers ou les motards, peut être que le gouvernement réfléchirait à 2 fois avant de se lancer dans une répression automobiliste à outrance basée sur la vitesse.
    Cette nouvelle explosion de radars ne fera pas baisser drastiquement les chiffres de la sécurité routière, avec + de 40 millions de voitures, des camions, des motos, le risque zéro n’existe pas. D’autant plus que les études et statistiques le montrent, la mortalité causée par la vitesse n’est pas inversement proportionnelle à l’augmentation des radars depuis plus de 10 ans.
    On reste bien sur une logique de pompe à fric, que l’état l’assume pleinement et reforme le permis à point en supprimant le quota de points, au rythme où vont les choses, une grande partie des détenteurs de permis n’en n’auront plus dans 2 ou 3 ans à force de se faire prendre pour des « excès » de quelques km/h au dessus des limitations. On est bien d’accord que ça ne diminue pas la mortalité routière quand on se fait flasher à 82 au lieu de 80 sur une nationale ?
    A trop tirer sur la corde, elle va lâcher…par contre l’insécurité routière augmentera par les délits de conduite sans permis et sans assurance, avec là un risque très important en cas d’accident grave ou de décès. Par la faute de l’état à trop insister sur la répression routière et principalement la vitesse.
    Juste une journée de blocage national des péages, des stations services, des axes principaux, du périphérique, ça en ferait du bruit médiatique !!! Et sans casse. Mais avec pas mal de pertes de revenus €€€ pour l’ensemble de l’économie.
    A méditer…

    0
  1. 1
Écrivez votre message ci-dessous