L’Argus : cote auto, voiture d’occasion et actualité auto

2 roues. La circulation inter-files de nouveau interdite dès février

Répondre
  • ggaudy061 #1 27-01-2021 18:59:00

    Les deux- roues motorisés doivent prendre leur mal en patience. Depuis le 1er février, ils ne peuvent plus circuler entre les files. L'expérimentation, en place depuis 2016 dans 11 départements, s'est terminée. L'heure est au bilan avant la mise en place d'un nouveau test probablement en juin.

    Lire la suite : 2 roues ...
    0
  • lavigie #2 27-01-2021 20:29:12

    " * la circulation inter-files est passible d'une amende de quatrième classe, soit 135 euros (minorée à 90 euros) et le retrait de 3 points."
    Encore faut -il que le conducteur ( pilote) soit interpellé et identifié , ce qui n'est pas le cas lorsque l'infraction est constatée au vol ou camera , et comme cette infraction n'est pas listée au R121-6 du CR  la redevabilité pécuniaire du titulaire du certificat d'immatriculation de l'article L121-2 du CR est inapplicable .
    Et pour cause cette prescription qui ne serait pas respectée , n'existe pas dans le CR .
    2 articles pourraient trouver application  : R412-23 CR Natinf 22061 et R412-24 CR  N 6094 de classe 2  et  actuellement uniquement en responsabilité pénale du conducteur identifié en modifiant légèrement le texte pour : "circulation hors file  non justifié par changement de direction . " avec ajout au R121-6 CR redevabilité pécuniaire du CI.
    En alternative  les contraventions sont communes à tous véhicules :
    -vitesse excessive eu égard circonstances
    -non respect distances sécurité
    -dépassement par la droite

    les 3 en redevabilité pécuniaire  possible du R121-6 CR

    Celui qui n'a pas fait de moto sur le periph parisien ne peut comprendre  que la circulation interfiles est une sécurité incomparable de mouvement  comparée avec  le suivi  a distance réglementaire augmentée , dans une file,  en suivant  un VL ou un fourgon masquant la  visibilité vers l'avant .
    Au moindre ralentissement , tu tape sur le VL qui précéde ,  et si tu laisse une distance de réaction et de freinage compatible au 2 roues , tu est certain que un VL  changera de file  inopinément pour s'intercaler , et souvent sans clignotant et sans t'avoir vu .
    Voila pourquoi on roule entre les files , pour voir loin devant ,  pour voir dans le retro du VL qu'on double  le conducteur au téléphone , c'est même prévu dans le stage de formation des élèves motocyclistes de la PP qui doivent coller le moniteur entre les files  .
    Quand à l'accidentologie  , le volume à augmenté puisque  suite aux restructurations des voiries en faveur des pistes ou bandes cyclables ou aux fermeture de voies , nombre de conducteurs voitures  ont acquits 80 ou 125cm3 et tous ne sont pas à l'aise dans la  dense circulation .
    Il convient donc  de comparer le nombre de 2 roues en circulation il y a 5 ans  et maintenant avec le nombre d'accidents dans ce même temps .
    Et d’affiner par le type et puissance des machines .

    Question voirie  périph et Paris , la vitesse limite autorisée étant abaissée , il serait aisée de réduire la largeur des files de circulation , en créant une supplémentaire de 120 pour les 2 roues située à l’extrême gauche .

    0
  • Felixzc #3 29-01-2021 08:11:15

    Parmi les 2 roues motorisés accidentés, combien de conducteurs avaient le permis moto et combien ne l'avaient pas et ou roulaient sur un moins de 125 avec le permis voiture et aucune expérience du 2 ou 3 roues?

    0
  • jchab657 #4 29-01-2021 12:26:44

    La seul chose qui est vraie, c'est que certains deux roues vont beaucoup trop vite entre les files. Sinon c'est évidemment un progrès incomparable: Combien de trafic donc d' accidents en plus si ces innombrables usagers de deux-roues revenaient à la voiture ?

    Motard depuis plus de 50 ans et sans aucun accident dans le trafic, bien évidemment je continuerai à remonter les files par la gauche mais, c'est toujours pareil il faut faire attention et anticiper les mouvements des voitures comme d' ailleurs en ville les traversées inattendues des piétons entre les voitures en stationnement.

    Mais en moto on voit bien et ça peut être pratiqué en toute sécurité tout en assurant un gain de temps incomparable pour aller travailler. S' il fallait reprendre la voiture, ce seraient des centaines d' heures de perdues. Il y a sans doute un problème de formation ou d' inexpérience mais cette pratique ne peut pas être remise en question sauf par des technocrates obsédés par les règlements.

    C'est comme pour tout: être attentif aux autres, garder la maitrise de sa bécane (ou de sa voiture d' ailleurs) et adapter sa vitesse aux circonstances prévaut sur tout règlement.

    0
  • David35 #5 16-02-2021 01:18:38

    Impressionnante étude...Vide ! Ils ont mis un stagiaire sur le coup ? 4 ans d'expérimentation pour juste sortir le nombre d'accidents. En quelques lignes, les lecteurs ont déjà mis de doigt sur des problèmes de base : Corrélations avec le nombre de 2 roues en circulation ? Type de 2 roues : Scooters, ou gros scooters 3 roues accessibles aux permis auto (une aberration au passage), moto ? Et la sécurité routière n'a même pas étudié en détail les accidents pour établir les responsabilités ?!?
    Comme d'habitude, une méconnaissance totale de ce sujet par notre administration. Certains jouent à la roulette Russe quand ils remontent les files à la vitesse où ils le font. Mais faisant de la moto depuis plus de 30 ans, je suis estomaqué par l'augmentation des écarts de trajectoire de voitures en raison des écrans  multimédia embarqués ou des téléphones utilisés pour répondre à ses amis sur FB, comme si on était dans son canapé.
    Il y a encore beaucoup de chemin à parcourir...

    0
  1. 1
Écrivez votre message ci-dessous