L’Argus : cote auto, voiture d’occasion et actualité auto

Accident lors d'une prise de stationnement et délit de fuite

Répondre
  • katoub #1 06-03-2013 10:15:10

    Bonjour,

    Alors que je terminais mon créneau sur la droite, un véhicule qui roulait sur la même voie n'a pas dévié et est venu heurté mon aile avant. Ce véhicule a immédiatement pris la fuite mais j'ai toutefois réussi à noter sa plaque. Aussitôt je suis allée à la gendarmerie, ai rempli un constat pour l'assurance.
    L'assurance a fait ses recherches, contacté plusieurs fois la personne mais cette dernière n'a jamais répondu.
    Par la suite l'assurance m'a envoyé un courrier me disant que l'affaire était close et que j'étais en tort à 100 %
    Puis la police a convoqué cette personne, qui a avoué s'être enfuie et qu'elle m'avait heurtée parce qu'elle ne faisait pas attention.
    J'ai donc donné ces nouveaux éléments à mon assurance avec les coordonnées de l'assurance adverse, mais malgré tout elle persiste à mettre les torts de mon côté en me disant que la version de la personne qui a fuit est que je gênais sur la chaussée (pourquoi a t'elle fuit alors ....)

    C'est vraiment le comble car j'ai porté plainte suite à ce délit de fuite et mon assurance ne veut rien entendre.

    Pensez vous que je puisse avoir un quelconque recours ??

    MErci d'avance

    0
  • chari #2 06-03-2013 10:29:57

    Bonjour
    Votre assurance ne veut pas s'embêter et faire des poursuites contre le fuyard ; elle trouve plus pratique et plus intéressant financièrement parlant de vous donner tous les torts et d'ainsi augmenter votre cotisation ; tout bénéfice pour elle ; persévérez et surtout mettez leur la pression en portant plainte contre le fuyard .

    0
  • mrpochpoch #3 06-03-2013 10:40:45

    Bonjour,

    Si votre assureur ne déclenche par la garantie "défense-recours" de votre contrat, Menacez le du dépôt d'une plainte au civil contre votre adversaire et son assureur. De par la convention IRSA, votre propre assureur doit vous indemniser pour les dommages que vous a causés l'autre conducteur, et il sait très bien qu'en cas de jugement, l'assureur adverse demandera à votre propre assureur le remboursement des frais de justice et des dommages et intérêts, comme le prévoit cette convention IRSA.

    Bien sur, tous vos courriers vers votre assureur doivent etre en LRAR.

    cdt,

    0
  • Aléa #4 06-03-2013 10:49:35

    Bonjour,

    Le vrai problème de l'assurance est que même si vous aviez raison c'est elle qui casque pour les petits sinistres dans la mesure où elle est partie prenante de la convention IRSA qui lie entre elles les assurances. Donc, elle préfère vous déclarer en tort. lol

    0
  1. 1
Écrivez votre message ci-dessous