L’Argus : cote auto, voiture d’occasion et actualité auto

Alcool au volant 1ere fois

Répondre
  1. 1
  2. 2
  • Avelvras #1 08-05-2008 14:34:49

    Bonjour, je suis très à cheval sur les principes et celui de l'alcool au volant en est un. C'est d'autant plus dur à accepter : cette nuit, j'ai failli à la règle pour la première fois et je suis complètement abattu : les agents de police m'ont fait soufflé et l'appareil marquait 0.8 mg soit 1,7 g/litre. Je suis mal mal mal et plus encore.  Ils m'ont immédiatement retiré le permis et un ami est venu me chercher après une nuit complète en salle de dégrisement.
    Du coup, je suis convoqué le 17 juin prochain au tribunal. Je suppose que je vais avoir droit à tout un sermon moralisateur que j'entends déjà.

    ON NE M'Y REPRENDRA PLUS !!

    J'ai cependant quelques questions à poser pour la suite des évènements :

    Comment gérer avec mon employeur vu que je me sers beaucoup des véhicules de service ?

    Dois-je prendre un avocat ?

    Qu'est ce que je risque ?

    Merci de me donner un maximum d'infos afin de me sortir le plus vite possible de cette situation.

    0
  • poree jean-claude #2 08-05-2008 15:17:43
    Citation de Avelvras
    Bonjour, je suis très à cheval sur les principes et celui de l'alcool au volant en est un. C'est d'autant plus dur à accepter : cette nuit, j'ai failli à la règle pour la première fois et je suis complètement abattu : les agents de police m'ont fait soufflé et l'appareil marquait 0.8 mg soit 1,7 g/litre. Je suis mal mal mal et plus encore.  Ils m'ont immédiatement retiré le permis et un ami est venu me chercher après une nuit complète en salle de dégrisement.
    Du coup, je suis convoqué le 17 juin prochain au tribunal. Je suppose que je vais avoir droit à tout un sermon moralisateur que j'entends déjà.

    ON NE M'Y REPRENDRA PLUS !!

    J'ai cependant quelques questions à poser pour la suite des évènements :

    Comment gérer avec mon employeur vu que je me sers beaucoup des véhicules de service ?

    Dois-je prendre un avocat ?

    Qu'est ce que je risque ?

    Merci de me donner un maximum d'infos afin de me sortir le plus vite possible de cette situation.

    Bonjour,

    Les FDO ont procédé à une "rétention provisoire du permis". Vous recevrez prochainement un avis de suspension émanant du préfet puis une convocation par devant le tribunal correctionnel car votre taux d'alcoolémie est un délit.
    Vous risquez ceci :
    - une amende fixée par le tribunal ! maximum 4 500 €,
    - une suspension, voire une annuation, du permis pour un maximum de 3 ans,
    (ces 2 maxima sont rarement appliqués),
    - un retrait automatique de 6 points, retrait sur lequel le juge n'a aucun pouvoir de supprimer, de diminuer ou d'augmenter le nombre de points à retirer,
    - l'interdiction de conduire tout véhicule y compris ceux qui ne nécessitent pas la détention d'un permis quelconque (voiturette sans permis, cyclo, scooter, etc.),
    - la non possibilité d'aménagement du permis pour raison professionnelle (permis blanc),
    - de faire un stage, à vos frais, de sensibilisation à la sécurité routière mais sans possibilité de récupérer des points,
    - de devoir passer une ou des visites médicales avant la récupération de votre permis ou avant votre nouveau permis.

    En ce qui concerne les suites immédiates de la rétention, les spécilalistes du forum vous éclaireront sur ce sujet.

    En attendant, attendez-vous à devoir redevenir piéton petdant un "certain temps".

    0
  • Avelvras #3 08-05-2008 16:11:18

    rebonjour,


    n'existe-t'il pas de dérogation exceptionnelle (usage du véhicule sur des créneaux horaires précis) quand il y a une nécessité professionnelle ?

    Quel discours faut-il tenir devant le juge (mis à part celui du mea culpa) ?

    0
  • Aléa #4 08-05-2008 17:40:40

    Bonjour,

    Pas d'aménagement possible d'une suspension pour ce délit.

    Devant le juge il suffit de reconnaître les faits et de vous engager à ce qu'ils ne se renouvellent plus. Rien ne sert d'en faire des tonnes. Apportez toutes les justifications de la nécessité d'utiliser votre permis pour le boulot, la famille, les enfants à l'école, l'absence de transport en commun, une attestation de l'assureur de votre excellent bonus, etc.  la suspension peut être moindre mais l'amende plus salée.

    0
  • Avelvras #5 08-05-2008 17:48:52

    Merci beaucoup Aléa pour ces précisions et merci aussi à Jean-Claude pour le rappel des textes.

    Qui ne tente rien n'a rien, comme celui qui ne boit pas...Lui aussi n'a rien...

    Je vais tenter de recenser les besoins de ma vie privée et les nécessités de mon travail.

    Quelle leçon !!! Je ne sais toujours pas comment l'annoncer à mes proches, mais j'assume mon irresponsabilité et ai bien l'intention de le faire.

    0
  • pedro33 #6 28-01-2009 15:12:44

    Bonjour à tous,
    je suis nouveau sur ce bloog, et j'aurai aimé avoir quelques avis par rapport à ma situation.
    Le 23/12/08, en sortant du repas de fin d'année de ma société, j'ai eu un accident sans dommages aux tiers (juste ma voiture de société HS).
    Les premières personnes arrivées sur les lieux ont appelé les pompiers; et donc la gendarmerie. Dès qu'ils sont arrivés, j'ai reconnu avoir bu; ils m'ont embarqué avec eux jusqu'à la gendarmerie : bilan 0,49X 2 = 0,98.
    Après mon audition, ils ont retenu mon PC et ne m'ont pas gardé en garde à vue (22 ans de permis sans accidents ni perte de points; bon comportement face aux forces de l'ordre a souligné l'adjudant de garde...).
    24 heures après le préfet de la région prolongait la rétention du PC pour un mois.
    J'ai récupéré mon permis il y a une semaine après un visite med favorable: gammas : 33; CDT : 0,8.
    Je suis convoqué le 19 juin devant le délégué du procureur pour les procédures de CEA .
    Perte de 6 points + amende; de combien de mois peut-il encore me retirer le PC?
    Merci de m'envoyer vos avis et témoignages....
    Au volant, pour éviter ces galères, c'est 00000 verres!!!!!

    0
  • singho #8 28-01-2009 19:52:14
    Citation de Aléa
    Bonjour,

    Pas d'aménagement possible d'une suspension pour ce délit.

    Devant le juge il suffit de reconnaître les faits et de vous engager à ce qu'ils ne se renouvellent plus. Rien ne sert d'en faire des tonnes. Apportez toutes les justifications de la nécessité d'utiliser votre permis pour le boulot, la famille, les enfants à l'école, l'absence de transport en commun, une attestation de l'assureur de votre excellent bonus, etc.  la suspension peut être moindre mais l'amende plus salée.

    Bonsoir Aléa,

    y a t il obligatoirement un système de balance entre la suspension et l'amende??

    0
  1. 1
  2. 2
Écrivez votre message ci-dessous