L’Argus : cote auto, voiture d’occasion et actualité auto

arrestation par un gendarme en civil ?

Répondre
  • nathalie7 #1 08-10-2010 21:48:33

    Bonjour,

    J'ai besoin de conseils et de vos connaissances.
    Ce matin sur la route nationale, une voiture blanche double un camion et je suis. Il reste un camion à doubler mais la ligne devient continue. Quand la ligne devient à nouveau discontinue, je ne laisse pas le temps à la voiture blanche devant moi de doubler, la double puis le camion. Je me retrouve très vite avec la voiture blanche collée derrière moi qui me fait appel de phare sur appel de phare... J'ai ressenti cette conduite très agressive. Il n'arretait pas de me coller, de faire des appels... Finalement une voiture s'est mis entre nous et j'ai pu avoir la tranquillité. Arrivée en aglomération, alors que je fais 50 km/h tranquille, la voiture blanche reparait et se colle derrière moi, refais des appels de phare. Au rond point il se met juste à mes cotés et j'evite de regarder tellement je l'ai senti agressif. Quand je tourne il finit par aussi me suivre et refaire des appels de phare. Je commence à envisager de devoir le semer avant d'aller me garer sur les lieux de mon travail tellement c'est angoissant. Finalement en regardant dans le retroviseur, je vois qu'il me montre une carte avec un bleu blanc rouge en travers en haut de la carte. Je suppose donc qu'il a quelque chose à voir avec l'autorité. Je m'arrete sur le bas coté. Il s'arrete juste à coté de moi et  a risqué un accident : la voiture derrière lui le klaxonne. Il baisse sa vitre et me dit "bravo. Depassement de ligne blanche". Là je lui dis de suite "ah non ! J'ai pas doublé sur la ligne blanche". Il me repond "vous refusez de reconnaitre le dépassement ! Donc depassement de ligne blanche, excés de vitesse, refus d'obtemperer et plaque d'immatriculation illisible. Vous allez prendre gros. Vous êtes un vrai danger sur la route. Bonne journée !". Sur ce il fait demi tour et repart. Je suis plus que perplexe. Je ne sais même pas si sa carte etait vraiment une carte de gendarme, policier ou autre.  Il ne m'a pas dit non plus en qualité de quoi il agissait. Il n'est pas descendu de son vehicule me presenter sa carte de plus près.
    Je suis tellement perplexe: j'ai commencé à prendre en photo ma plaque d'immatriculation pour prouver qu'on la lit parfaitement au cas ou...  J'ai même pris sa plaque d'immatriculation tellement il m'a fait flippé et je me demande encore si c 'est quelqu'un qui a une carte bleu blanc rouge sans avoir forcemment une fonction de gendarme qui a cherché à faire peur... J'ai envie d'aller deposer sur une main courante au cas ou cette personne est mal intentionné et s'amuse à faire peur à toutes personnes qui l'agacent sur la route... Je ne sais vraiment pas comment prendre ce qui m'est arrivé. De ce qu'il me reproche je sais que je n'ai pas depassé sur ligne blanche mais faire un excés avec un véhicule qui vous poursuit ainsi, c'est possible... Je regardais plus sa plaque d'immatriculation et essayait de mémoriser la marque de sa voiture plutot que mon compteur. Pour autant je suis sure que je n'etais quand même pas à 120 km/h. Quant au refus d'obtemperer, il n'avait aucun girophare, n'etait pas en voiture de gendarme, n'etait pas non plus habillé en gendarme (si gendarme il est ..??). Il a été complétement flippant cet homme !
    Je suppose que s'il est réélement gendarme il va m'envoyer une convocation. Comment se passe une convocation ? A t'on la possibilité de s'expliquer, de se défendre et de se faire entendre ? Si on est en desaccord avec ce qu'il affirme, quel est notre recours ?

    Merci pour vos réponses.

    0
  • Aléa #2 08-10-2010 22:00:13

    Bonsoir,

    Attendez d'éventuelles nouvelles et puis revenez nous en parler.

    Oubliez le refus d'obtempérer, il n'est pas caractérisé dans ces conditions

    0
  • interceptor80 #3 08-10-2010 22:35:31

    Bonjour
    Dans premier temps ne vous affolez pas
    Il n'y en aucune façon refus d'obtempérer
    Aucun excès de vitesse n'a pu être relevé tout au plus une vitesse excessive
    Si vous êtes convoqué, demandez à voir le commandant d'unité et expliquez votre cas
    Je doute réellement que cela soit un gendarme car un gendarme aurait simplement relevé le lieu, l'heure et l'infraction commise et vous aurez recu la douloureuse pas courrier!

    0
  • idiot gene #4 08-10-2010 23:47:58

    Bonjour

    Citation de nathalie7
    ,...Pour autant je suis sure que je n'etais quand même pas à 120 km/h. ...

    mais vous dites qu'il y avait une ligne blanche à certain endroit, puis que c'était limité à 50... on peut déduire que cette route n'était pas une double voies et que, par conséquent, la vitesse limite devait être au mieux de 90 kmh... or même à 120...ça fait quand même 30 de plus icon_confused

    bah de toutes façons, s'il continue à faire sa démonstration de pouvoir, il ne devrait pouvoir que vous coller un vitesse excessive (pas de perte de points)

    0
  • lakeshard #5 09-10-2010 09:43:50

    Bonjour

    Citation de interceptor80
    Bonjour
    Si vous êtes convoqué, demandez à voir le commandant d'unité et expliquez votre cas

    Demandez plutôt à voir le directeur général de la gendarmerie nationale, tant qu'à faire.

    0
  1. 1
Écrivez votre message ci-dessous