L’Argus : cote auto, voiture d’occasion et actualité auto

Dépassement d'une voiture tournant à gauche.

Répondre
  • ElDiablo100786 #1 04-07-2018 18:27:21

    Bonjour à toutes et à tous !

    Je viens vers vous car une question me trotte dans la tête.

    Je roulais dans ma rue pour rentrer chez moi, et la voiture devant met son clignotant à gauche pour rentrer dans son entrée de garage. L'ayant vu tardivement, je décide de doubler.
    Cette personne m'interpelle à me disant que j'aurais dû la laisser tourner à gauche.

    Qui est en tord ?

    Rassurez-vous, aucun de mal n'a été fait, c'était juste pour savoir qui est en tord.

    Merci d'avance !

    0
  • clauseamg #2 04-07-2018 18:33:47

    salut. je comprends rien a la conduite mais dans la mesure ou il a mis son cligno il ne fallait pas tenter de le doubler ! c'est c.....comme comportement !

    0
  • ElDiablo100786 #3 04-07-2018 18:55:44

    Merci pour votre réponse.

    Comme c'est un voisin, je vais aller m'excuser de ce pas !

    0
  • idiot gene #4 04-07-2018 19:14:03

    Bonjour,

    du point de vue du code de la route

    Citation

    Article R414-4 En savoir plus sur cet article...
    Modifié par Décret n°2003-536 du 20 juin 2003 - art. 18 JORF 22 juin 2003
    I. - Avant de dépasser, tout conducteur doit s'assurer qu'il peut le faire sans danger.

    II. - Il ne peut entreprendre le dépassement d'un véhicule que si :

    1° Il a la possibilité de reprendre sa place dans le courant normal de la circulation sans gêner celle-ci ;

    2° La vitesse relative des deux véhicules permettra d'effectuer le dépassement dans un temps suffisamment bref.

    3° Il n'est pas lui-même sur le point d'être dépassé.

    III. - Il doit, en outre, avertir de son intention l'usager qu'il veut dépasser.

    IV. - Pour effectuer le dépassement, il doit se déporter suffisamment pour ne pas risquer de heurter l'usager qu'il veut dépasser. Il ne doit pas en tout cas s'en approcher latéralement à moins d'un mètre en agglomération et d'un mètre et demi hors agglomération s'il s'agit d'un véhicule à traction animale, d'un engin à deux ou à trois roues, d'un piéton, d'un cavalier ou d'un animal.

    V. - Le fait, pour tout conducteur, de contrevenir aux dispositions des II à IV ci-dessus est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe.

    VI. - Tout conducteur qui contrevient aux dispositions des II à IV ci-dessus encourt également la peine complémentaire de suspension du permis de conduire pour une durée de trois ans au plus, cette suspension pouvant être limitée à la conduite en dehors de l'activité professionnelle.

    VII. - Cette contravention donne lieu de plein droit à la réduction de trois points du permis de conduire.

    source https://www.legifrance.gouv.fr/affichCo … e=20180704

    Du point de vue des assurances en cas d'accrochage ça sera un 50/50 parce que le voisin exécute une manoeuvre pour prendre un parking/chemin privé.

    En voiture, c'est pas trop grave, en deux roues c'est un coup à se tuer ou pire roll

    0
  • lavigie #5 04-07-2018 19:59:04

    Bonjour
    C'est surtout une infraction de classe 4 envers le conducteur , et depuis 2017 envers le titulaire du certificat d'immatriculation .

    Article R414-6 du CR
    Modifié par Décret n°2003-293 du 31 mars 2003 - art. 2 JORF 1er avril 2003

    I. - Les dépassements s'effectuent à gauche.

    II. - Par exception à cette règle, tout conducteur doit dépasser par la droite :

    1° Un véhicule dont le conducteur a signalé qu'il se disposait à changer de direction vers la gauche ;

    2° Un véhicule qui circule sur une voie ferrée empruntant la chaussée lorsque l'intervalle existant entre ce véhicule et le bord de la chaussée est suffisant ; toutefois, dans ce dernier cas, le dépassement peut s'effectuer à gauche sur les routes où la circulation est à sens unique ou sur les autres routes lorsque le dépassement laisse libre toute la moitié gauche de la chaussée.

    III. - Le fait, pour tout conducteur, de contrevenir aux dispositions du présent article est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe.

    IV. - Tout conducteur coupable de l'infraction prévue au présent article encourt également la peine complémentaire de suspension du permis de conduire, pour une durée de trois ans au plus, cette suspension pouvant être limitée à la conduite en dehors de l'activité professionnelle.

    V. - Le fait de contrevenir aux dispositions du présent article donne lieu de plein droit à la réduction de trois points du permis de conduire.

    1
  1. 1
Écrivez votre message ci-dessous