L’Argus : cote auto, voiture d’occasion et actualité auto

Flashé à 113 KMH sur voie rapide au lieu de 110KMH

Répondre
  • jpierre76 #1 05-12-2016 17:04:29

    Bonjour,

    Très surpris, le compteur et le régulateur de vitesse de ma voiture essence Éthanol/95 indiquaient respectivement 113 KMH.

    Seule explication, il y avait des panneaux qui signalaient de baisser de 20 KM.... à cause de la pollution. C'était juste au début du tronçon de la voie rapide.

    Qu'en pensez-vous? Qu'est-ce que je risque? J'ai mes 12 points.

    Au plaisir,
    JP

    0
  • lavigie #2 05-12-2016 18:12:07

    Bonjour
    Nous ne pouvons qu'attendre l'avis de contravention avec son motif .
    Notez que les prescriptions de limitations de vitesse sont permanentes et l'information est délivrée par panneaux
    Lorsque le prefet prends une mesure de restriction de circulation pour limiter l'ampleur ou les effets de la pollution  , la signalisation n'est pas modifiée et les VL circulant au  dessus du différentiel entre la limite permanent affichée et la minoration de l'arrêté préfectoral , ne constituent pas une infraction à la vitesse mais le non respect de l'arrêté sur le fondement de l'article R411-19 du CR cas 2 sans retrait de point Natinf 21631
    C'est ce motif que vous devrez exciper en cas de reception d'infraction à la vitesse .

    Mais vous dites :

    Citation

    C'était juste au début du tronçon de la voie rapide.

    La limite autorisée était peut-être 90 .
    Attendons l'avis , car si la vitesse contrôlée est supérieure à celle autorisée en permanence   la contravention pour calculer  la vitesse retenue  se réfère à l’atténuation décidée temporairement .

    0
  • JPAL #3 05-12-2016 23:30:48

    Bonsoir

    cela peut également être un flash erratique.
    Cela ne serait pas étonnant pour un radar prenant de face (la mesure précise de la vitesse n'est pas terminée quand la photo est prise)
    Si la vitesse mesurée est inférieure à la VLA + tolérance, il n'y aura pas d'envoi d'avis de contravention.

    0
  • ViveLeVTT #4 06-12-2016 08:07:38

    Bonjour,

    Ce phénomène m'est arrivé alors que je passais à 80 pour 90 km/h devant un radar à demeure. Un beau flash dans la tête! J'ai pensé que c'était une voiture derrière, mais je n'ai rien remarqué de particulier en jetant un coup d'oeil au rétro.

    Je n'ai jamais reçu le moindre avis de contravention

    0
  • Papymèche #5 08-12-2016 13:43:57

    Bonjour

    Citation de JPAL
    Bonsoir

    cela peut également être un flash erratique.
    Cela ne serait pas étonnant pour un radar prenant de face (la mesure précise de la vitesse n'est pas terminée quand la photo est prise)
    Si la vitesse mesurée est inférieure à la VLA + tolérance, il n'y aura pas d'envoi d'avis de contravention.

    Voilà ce que j' avais compris en son temps.

    En entrée faisceau de mesure, pour un radar mesurant en rapprochement, l' angle de mesurage est inférieur à 25°, ce qui se traduit par des premiers mesurages en excès de la vitesse réelle si le niveau réfléchi est suffisant pour émerger du bruit de mesure.

    Si dépassement du seuil programmé, alors il y a envoi d' un flash "préventif".

    Ceci permet de simplifier la quincaillerie optique et de n' utiliser qu' un seul type d' objectif dans des radars mesurant dans un sens ou un autre.

    Puis quand le véhicule progresse dans le faisceau, l' angle de mesurage devient de plus en plus proche de 25°, alors que le niveau réfléchi tend vers un maximum très au dessus du bruit de mesure.

    C' est à ce moment que les algorithmes prennent en compte le mesurage (une moyenne, autours de ce max de niveau) et comparent au seuil programmé.
    Si il y a toujours dépassement du seuil, alors le mesurage est transformé en MIF envoyé au CACIR, avec la photo prise précédemment.

    La JP76 parle d' une vitesse programmée au régulateur de 113km/h, très proche des 110 autorisés (si on n' est pas en présence de vitesse limite réajustée pour des questions de pollution).

    Donc en entrée de faisceau le mesurage initial peut être effectué sous angle inférieur à 22°, voire moins si utilisation des lobes secondaires de l' antenne.
    Ces lobes secondaires sont en principe "interdits de mesurage  légalt" par le document d' homologation, mais pas interdits pour la prise de vue "préventive".

    Cette prise de vue préventive est décalée temporellement par rapport au mesurage légal par le temps que met le véhicule à progresser d' entrés de faisceau au centre (à peu près au centre) du faisceau. (Décalage temporel avance)

    Dans le cas d' un mesurage en éloignement, c' est le contraire. La prise de vue préventive est bien plus proche temporellement de la validation du mesurage.
    Elle est néanmoins décalée par rapport au mesurage légal par le temps de réaction du dispositif de prise de vue suite au dépassement constaté par les algorithmes. (Décalage temporel retard)

    Si on parle champ optique d' un objectif pas trop compliqué à réaliser, donc économique, et si on admet "au doigt mouillé", qu' il a un champ d' une quarantaine de degrés, il suffit d' avoir un réglage du bord de champ optique parallèle à la direction des voies pour satisfaire les conditions de reconnaissance des plaques dans le domaine de mesurage des radars.

    Si cette astuce d' utilisation des entrées de lobes (ou lobes secondaires) n' était pas utilisé, et s' il fallait attendre le mesurage légal en rapprochement, alors il faudrait à la fois un temps de réaction très faible du dispositif de prise de vue et un champ optique bien plus grand, plus un réglage de l' axe optique aux "petits oignons".
    Je me dispense d' un crowbar pour le moment.

    C' était ma demi-heure technique. (Elle est déductive, donc pas sûr non plus qu' elle soit complètement exacte)

    Edit : Un peu de corrections du premier jet.

    0
  1. 1
Écrivez votre message ci-dessous