L’Argus : cote auto, voiture d’occasion et actualité auto

[InfO] La vitesse excessive en alibi à la sécurité routière ...

Répondre
  1. 1
  2. 2
  • mrpochpoch #1 30-04-2013 14:26:43

    Bonjour,

    Un avis que j'avais zappé :

    https://www.lepoint.fr/auto-addict/securite/la-vitesse-excessive-en-alibi-a-la-securite-routiere-15-03-2013-1640366_657.php

    Personnellement, je partage cet avis.
    et vous ?


    Edith m'indique qu'un second lien est intéressant  :https://www.autoclubavocat.fr/1-km-h-en-moins-4-de-morts-en-moins,b28.html

    cdt,

    0
  • Aléa #2 30-04-2013 14:45:35

    Bonjour,

    L'article enfonce des portes ouvertes, mais je suis d'accord que de temps en temps il faut le faire lol

    Quand on voit maintenant tant de portions d'autoroutes à 110 km/h, quand ce n'est pas moins, avec bien évidement implantation des cinémomètres, ce n'est pas très respectable.

    Cela étant dit, malgré ses détracteurs, la mise en place de tous ces radars a fait chuter le nombre des victimes et fait tourner l'économie de certaines sociétés. icon_cool

    Je pense qu'il faudrait faire la part des choses.

    Ont-ils pensé à une lutte, voire une campagne de prévention, pour le respect des distances de sécurité ?

    0
  • mrpochpoch #3 30-04-2013 15:02:23

    Bonjour,

    Qu'il y ait de la répression routière, c'est OK, je suis d'accord ... mais j'ai l'impression désagréable que la vitesse soit la cause d'accident la plus contrôlée par les forces de l'ordre, alors qu'elle n'est pas, ou plus, la 1ère cause d'accident de la route, loin derrière les problemes liés à l'alcoolémie, à la drogue, aux médicaments, à l’inattention causée par l'utilisation d'un téléphone portable, ...

    De plus, la France est passée sous la barre des 4000 morts par an en ce qui concerne le nombre de morts sur la route.
    On va nous expliquer que cela est du à la généralisation des radars automatiques ... alors que cela peut également s'expliquer par les progrès technologiques.

    Ensuite, quid des autres causes de décès en France et de leur nombre bien supérieur aux accidentés de la route ??
    Y a t'il autant de répression pour éradiquer les autres causes de décès ?

    A mon sens, la répression n'est acceptée par l'opinion que lorsque son but est compréhensible... je doute de plus en plus de l'utilité et de l'efficacité de cette répression aveugle...

    cdt,

    0
  • chari #4 30-04-2013 16:27:41

    Bonjour
    Tous les pays ayant pour une raison ou une autre relevé le niveau des limitations de vitesse ont constaté une augmentation concomitante du nombre de victimes ; les faits sont hélas obstinés ; maintenant , qu'on ait atteint la limite de l'efficacité relative des mesures restrictives , cela semble un peu ressortir des études ; mais n'oubliez pas que contrairement aux autres sources d'accidents mortels , dans le cas de la route , l'auteur est souvent aussi responsable de la mort d'innocents qui n'avaient pas de faute à se reprocher . C'est là le grand drame de l'hécatombe routière .
    Que la lutte s'oriente vers une plus grande sévérité à l'égard de l'alcool des stupéfiants , du téléphone au volant , cela ne pourra qu'améliorer la situation et pacifier la circulation .
    Quant aux progrès technologiques , rappelez-vous l'introduction de l'ABS , en 76 ; les assurances avaient conclu que les voitures dotées de l'ABS étaient plus souvent impliquées que les autres dans les accidents , en raison d'une trop grande confiance et d'une prise de risque plus grande de la part des automobilistes , surestimant les possibilités de la technologie .

    0
  • Bidouyou #5 30-04-2013 17:45:21

    Bonjour

    a remarquez toutefois, que l'on ne parle là, que des morts.

    A aucun moment n'est abordé le nombre de blessé grave, qui reste paralysé à vie, avec une famille détruite, et dont pour certains ne sont que des victimes de ces grands excès.

    N'oublions pas non plus les morts considérés comme bléssés graves, car décédés après 30 jours.

    Citation

    De plus, la France est passée sous la barre des 4000 morts par an

    Oui mais avant 2005, pour être considéré comme mort, il fallait soit décédé sur le coup, ou avant 6 Jours.

    Ajouté à ces 4000 morts, ceux qui décédaient le 7ème et après.

    Cordialement

    0
  • idiot gene #6 30-04-2013 18:14:50

    Bonjour,

    dans ce débat sans fin, je vous indique un lien amusant, surtout pour ceux qui aiment les chiffres smile
    https://villemin.gerard.free.fr/CultureG/Accident.htm#avions

    Avant de tomber sur ce site, je me faisais la réflexion que si c'est la vitesse qui tue, il devrait donc y avoir plus de morts en TGV ou en avions icon_mrgreen
    hé ben non dis donc! icon_eek

    regardez le deuxième tableau, d'après ces chiffres, ça n'étonnera personne que c'est le 2 roues le plus dangereux sm36 suivi de la MARCHE! icon_eek:shock: big_smile
    bref vous en tirerez les conclusions que vous voulez, mais vous ne me ferez pas encore changer d'avis: ce qui tue d'abord, c'est l'inconscience/incompétence icon_cool la vitesse est un facteur d'(aggravation, tout comme fumer en faisant son plein de GPL :sm19:

    Vous ne pourrez rien apprendre de bon ni avoir confiance en un chien que vous battez, que vous tirez, que vous empêcher d'aller vers les autres yikes par contre vous n'aurez pas besoin de laisse pour le chien que vous aurez bien récompensé chaque fois qu'il aura obéï ou qu'il aura fait quelque chose de bien.

    Problème: les gens ne sont pas des chiens. Ils sont plus cons. icon_cool

    0
  • Papymèche #7 30-04-2013 20:41:18

    Bonjour

    Je suis en train de préparer un truc analytique, technique, trop long et donc très soporifique, pour une discussion que je compte démarrer sur deux forum. Celui-ci et un autre.

    Mais parce que c' est soporifique, j'ai dans l' idée qu' une vraie discussion argumentée sur des faits et pas sur ce que chacun peut sortir de ses impressions et ressentis, voire même de lobbying, ne démarrera pas.
    J' ai peur qu'on me parle plus d' aspirine que d'autre chose.
    Il,faut un petit zeste de math issus de vos souvenirs de jeunesse.

    Tués à 30 jours, blessés détruits à vie , blessés récupérés, et tôle froissée sont liés, mais je ne parlerai que des tués, et pas des problèmes économiques et humains qui y sont liés.

    Par contre, je ne sais pas si un forum de droit routier est le bon endroit.

    0
  • idiot gene #8 01-05-2013 01:41:34

    Bonjour,

    et pourquoi pas créer ce post dans "généralités"?  https://www.auto-evasion.com/forum-auto/discussion-sur-l-automobile-378.html
    il pourrait même y avoir plus d'audience" icon_mrgreen

    Ca permettrait plus le "débat" que dans le post "débat", où, finalement, il n'y en a pas sad

    0
  • lakeshard #9 01-05-2013 07:52:25

    Bonjour,


    Citation de chari
    Bonjour
    Tous les pays ayant pour une raison ou une autre relevé le niveau des limitations de vitesse ont constaté une augmentation concomitante du nombre de victimes ; les faits sont hélas obstinés ;

    Affirmation. Source ?


    Citation de chari
    maintenant , qu'on ait atteint la limite de l'efficacité relative des mesures restrictives , cela semble un peu ressortir des études ; mais n'oubliez pas que contrairement aux autres sources d'accidents mortels , dans le cas de la route , l'auteur est souvent aussi responsable de la mort d'innocents qui n'avaient pas de faute à se reprocher . C'est là le grand drame de l'hécatombe routière .

    Que la vitesse aggrave les dégats lors d'un accident, c'est probablement un fait. Que la vitesse soit la cause de l'accident, cela demande néanmoins démonstration au cas par cas.  Je ne suis pas persuadé que l'automobiliste concentré sur sa conduite à 150 soit plus accidentogène que l'automobiliste à 110 déconcentré, faisant usage de son téléphone, n'utilisant pas les avertisseurs avant de changer de file, ne respectant pas les distances de sécurité, etc.

    Aussi, parler de victimes innocentes lorsqu'on parle de simples contraventions, ça me semble très confus. Oui, le fait de se déplacer en voiture, en diligence ou à cheval, implique un risque. Si on veut bannir le risque mortel, on peut limiter la circulation sur autoroute à 30 kmh. Ca sera efficace. On va sacrément se faire chier, ceci étant dit. Si on veut se déplacer relativement rapidement, il faut accepter l'existence d'un risque calculé.


    D'une manière générale, je ne pense pas que le problème majeur d'insécurité en France est du ressort du routier. Je vois l'intérêt, par contre, pour plusieurs gouvernements successifs, se le suggérer.

    0
  • chari #10 01-05-2013 08:55:45

    Bonjour
    La corrélation entre augmentation des accidents  + victimes et augmentation des vitesses limite figure depuis longtemps dans les rapports de plusieurs pays qui en ont fait l'expérience ; je ne pourrais plus vous citer les sources , car c'est déjà assez ancien et souligné maintes et maintes fois dans des dossiers de la sécurité routière et autres organismes gouvernementaux .
    Quant au terme "victimes innocentes " , il me semble , à moins de me tromper , que vous n'ayez pas bien compris que je voulais dire "victime qui par son comportement n'est pas à l'origine de l'accident mais qui en supporte les conséquences graves "
    La conduite d'une auto ne relève plus aujourd'hui du loisir comme autrefois ; c'est devenu une nécessité , un façon de se mouvoir , qui remplace les transports en commun : ex: aller au travail tous les jours .
    La conduite devient une obligation , une sorte d'automatisme se répétant à l'infini ,ce qui fait que l'attention est devenue moins soutenue ; les soucis , les préoccupations de la sphère privée l'emportent sur la concentration nécessaire à la conduite , surtout que l'équipement des voitures devient plus "ludique " , encourageant encore cette dérive de distraction ( téléphone etc... ) . Il faut tenir compte des ces évolutions , pas forcément récentes .
    Le plaisir de conduire , de prendre la route pour se promener , découvrir des paysages devient bien secondaire dans ce cas .
    On pourra discourir à l'infini sur ce sujet qui passionne certains , titille d'autres ou en énerve quelques uns . Trop de réactions passionnelles sont à l'oeuvre pour apporter vraiment une solution ;  une évolution lente est quand même perceptible .
    Bon , c'est pas tour ça , j'ai d'autres chats à fouetter , même aujourd'hui ...

    0
  • lakeshard #11 01-05-2013 09:09:39

    Re,


    Citation de chari
    Bonjour
    La corrélation entre augmentation des accidents  + victimes et augmentation des vitesses limite figure depuis longtemps dans les rapports de plusieurs pays qui en ont fait l'expérience ; je ne pourrais plus vous citer les sources , car c'est déjà assez ancien et souligné maintes et maintes fois dans des dossiers de la sécurité routière et autres organismes gouvernementaux

    Oui oui, bien sur. A chaque fois que cet argument est présenté, on se rapporte à des études précises que nul ne peut véritablement citer.
    Bref, du vent.


    Citation de chari
    Quant au terme "victimes innocentes " , il me semble , à moins de me tromper , que vous n'ayez pas bien compris que je voulais dire "victime qui par son comportement n'est pas à l'origine de l'accident mais qui en supporte les conséquences graves "

    Si un arbre tombe sur votre maison, vous allez être victime d'un accident et en supporter les conséquences graves. Allez-vous accabler le vent, la tempête ?

    Il me semble qu'il y a en France bien d'autres victimes, aux auteurs dont la responsabilité est bien moins sujette à interprétation. C'est dommage, 143 victimes (c'est le chiffre donné dans l'article dont il est question, non ?). Ca me semble négligeable pour en faire une cause prioritaire nationale, si on veut vraiment parler « d'insécurité ».

    0
  • chari #12 01-05-2013 09:54:36

    RE
    Du vent ?? non , pas d'accord avec vous , ce serait trop facile d'évacuer des données qui gênent ; je l'ai lu il y a quelques années , en compulsant des rapports de la sécurité routière de nombreux pays européens ; ces rapports m'avaient été communiqués par des amis . J'ai fait le ménage et j'ai jeté tous ces anciens documents ( datant de 1990- 2000),car je ne fais plus partie de ces associations .
    Ne confondez pas l'arbre qui tombe sur votre maison et un conducteur ( un être humain soi-disant responsable ) qui vous rentre dedans et vous tue ; là , je pense que votre comparaison devient trop subjective  et nuit à la clarté du discours .

    0
  • lakeshard #13 01-05-2013 10:23:13

    Re,

    Citation de chari
    RE
    Du vent ?? non , pas d'accord avec vous , ce serait trop facile d'évacuer des données qui gênent ;

    Génial. Moi aussi j'ai des tiroirs plein de données qui vous gêneraient. Mais voilà tout, mes tiroirs ont brûlé. C'est dommage hein. M'enfin n'allez surtout pas évacuer le contenu si génant de ces tiroirs pour autant !

    Citation

    Ne confondez pas l'arbre qui tombe sur votre maison et un conducteur ( un être humain soi-disant responsable ) qui vous rentre dedans et vous tue ; là , je pense que votre comparaison devient trop subjective  et nuit à la clarté du discours .

    Qui vous rentre dedans comment ? Intentionnellement ? Parce qu'il roulait à 115 au lieu de 110 ?

    0
  • Jason_de_Crystal_Lake #14 01-05-2013 11:47:38

    Bonjour
    déjà si au lieu de faire des bonus malus sur la pollution, on en avait fait sur les equipements de securité (double airbag, abs, etc) il y aurait moins de morts au lieu d'agir de manière répressive en multipliant les retraits de permis qui provoquent des catastrophes à cause des défauts d'assurance et des délits de fuites en cas d'accident

    0
  • Jack-Pote #15 01-05-2013 12:12:41

    Bonjour,

    Ci-dessous une publication datant du 18 avril 2013 :

    Les chercheurs de l’Ifsttar (Institut Français des sciences et technologies des transports) et de l’Université de Lyon ont étudié le lien entre excès de vitesse et mortalité routière et son évolution entre 2001 et 2010.

    Cette recherche révèle que la proportion des petits excès de vitesse (moins de 10 km/h par rapport à la limite autorisée) dans les accidents mortels a quasiment doublé en 10 ans : elle est passée de 7 % à 13 %.

    Dans le même temps, la part des grands dépassements (plus de 20 km/h par rapport à la limite autorisée) a diminué de 25 % à 6 %, ce qui s’explique en grande partie par le déploiement des radars fixes à partir de 2003.

    Autre constat de l’étude : parmi les accidents mortels causés par une vitesse excessive en 2010, 46 % concernent des dépassements de moins de 10 km/h. Une proportion qui a triplé en dix ans !

    Les chercheurs préconisent donc désormais aux pouvoirs publics de se concentrer sur les petits excès de vitesse, qui jouent une part de plus en plus importante dans la mortalité routière.

    0
  • Bidouyou #16 01-05-2013 12:19:58
    Citation de Jason_de_Crystal_Lake
    Bonjour
    déjà si au lieu de faire des bonus malus sur la pollution, on en avait fait sur les equipements de securité (double airbag, abs, etc) il y aurait moins de morts au lieu d'agir de manière répressive en multipliant les retraits de permis qui provoquent des catastrophes à cause des défauts d'assurance et des délits de fuites en cas d'accident

    Bonjour,

    les véhicules d'aujourd'hui possèdent tout de même des équipements de sécurité plus qu'avancée icon_exclaim

    Mais on pourra mettre tout les équipements de sécurité, ce n'est pas cela qui changera le comportement d'abrutis au volant.

    Pire encore, cela à même un effet pervers.

    Car certains automobilistes, sous prétexte d'avoir un véhicule équipé de tout les systèmes de sécurité, pensent être plus en sécurité et se permette parfois de conduire n'importe comment.

    Mais cela ne protégera jamais le piéton à son arrêt de bus, ou le motard dans un carrefour, etc ...

    Cdt

    0
  1. 1
  2. 2
Écrivez votre message ci-dessous