L’Argus : cote auto, voiture d’occasion et actualité auto

[Info] petite revue de presse - maj selon l'actualité.

Répondre
  • abracada #41 11-09-2010 08:34:09

    Re :

    Citation de Aléa
    Bonjour

    Autre cas particulier  :

    https://www.leparisien.fr/faits-divers/un-prefet-de-matignon-echappe-a-un-pv-10-09-2010-1062770.php

    D'après certaines dépêches le préfet aurait démissionné

    https://www.leparisien.fr/flash-actualite-politique/un-collaborateur-de-fillon-demissionne-apres-un-controle-en-etat-d-ebriete-10-09-2010-1062815.php

    Raccompagné chez lui par un commissaire de police au lieu d'aller en cellule de dégrisement ?
    Il y en a qui ont vraiment des privilèges ..
    Les journalistes disent pas si le commissaire de police l'a ensuite mis au lit, bien bordé, avec un petit bisou sur le front pour qu'il dorme bien du sommeil du juste le préfet murgé ..

    0
  • idiot gene #42 11-09-2010 21:35:39

    Bonjour

    Citation de Aléa
    https://www.leparisien.fr/flash-actualite-politique/un-collaborateur-de-fillon-demissionne-apres-un-controle-en-etat-d-ebriete-10-09-2010-1062815.php

    bah dans ce cas là, il risque de tirer un avantage certain: il sera en avance sur ses petits collègues pour postuler auprès des futurs premiers ministrables ...

    peut-être que Borloo va le trouver très sympatoche sm21

    0
  • JPAL #43 24-09-2010 15:57:23

    Bonjour
    Un petit paquet de prison ferme (et d'autres avec sursis)  pour des conduites sans permis ou alcoolémie, en récidive bien évidemment :

    Pour échapper au contrôle il éteint les phares 24/09/2010 05:29
    Le 7 mars dernier, vers 21 h 30, alors qu'il fait nuit, Ludovic conduit la Citroën ZX de sa copine sur les routes de Morée. En apercevant les gendarmes à un carrefour, il éteint les phares et passe devant la maréchaussée sans s'arrêter, malgré les signes qui lui sont faits.
    Les gendarmes éclairent l'habitacle et constatent qu'il n'a pas bouclé sa ceinture de sécurité. En s'enfuyant, il grille un stop.
    Présent à la barre, Ludovic reconnaît l'ensemble des faits : « J'ai paniqué en voyant les gendarmes et j'ai éteint les phares, pensant qu'ils ne pourraient pas m'identifier. »
    Le tribunal lui rappelle son casier judiciaire comportant, entre autres, une première condamnation pour conduite sans permis. Cette fois-ci, il est poursuivi à nouveau pour conduite sans permis, refus d'obtempérer, stop non respecté, défaut de ceinture et défaut d'éclairage. Le tribunal le condamne à six mois de prison ferme et trois amendes pour un total de 380 euros.

    Récidives de conduite avec alcool - 24/09/2010 05:28
    Plusieurs personnes étaient convoquées, jeudi matin, pour des récidives d'alcool au volant. Ces poursuites entraînent automatiquement l'annulation du permis de conduire assortie éventuellement de peines complémentaires.
    Gilles a été contrôlé, le 12 mars 2010, à Nouan-le-Fuzelier avec un taux de 0,90 g par litre de sang alors qu'il a déjà été condamné deux fois pour ce même motif. Une suspension de son permis lui a été notifiée à l'issue de la procédure, mais neuf jours plus tard, les mêmes gendarmes l'ont surpris au volant de sa voiture. Il est condamné à six mois de prison avec sursis et son permis est annulé. Il ne pourra pas repasser les épreuves du permis avant six mois.
    Déjà condamné deux fois, Saul s'est fait prendre, le 30 mars 2010, avec un taux de 1,24 g par litre de sang. Absent à la barre et représenté par un avocat, il est condamné à quatre mois ferme et l'annulation de son permis qu'il ne pourra pas repasser avant un délai d'un an.
    Séverine a également un parcours de délinquance routière souligné par son casier judiciaire. Le 13 mars 2010, elle s'est fait interpeller au volant de sa voiturette suite à une conduite hasardeuse émaillée de quelques embardées. Le dépistage fait ressortir un taux de 2,18 g par litre de sang. Le tribunal lui inflige huit mois avec sursis et mise à l'épreuve comportant une obligation de soins et d'effectuer un stage de sensibilisation à la sécurité routière. Son permis est annulé avec un délai de huit mois avant de repasser les épreuves.

    Prison ferme pour conduite sans permis - 24/09/2010 05:26
    Agé de 22 ans, Adrien se présente devant le tribunal correctionnel avec un casier judiciaire comportant déjà neuf condamnations dont trois pour conduite sans permis. Il a déjà effectué une peine de prison ferme. Sorti depuis peu, il se trouve actuellement en liberté conditionnelle avec un bracelet électronique.
    Cette fois-ci, il vient répondre d'un nouvel épisode de conduite sans permis. Le 22 mars 2010, il a été interpellé à Noyers-sur-Cher alors qu'il effectuait le parcours de Tours à Saint-Florent-sur-Cher (Cher) avec sa Peugeot 405.
    Le ministère public s'insurge contre ce comportement fait d'« insouciance, d'immaturité de la part d'un prévenu qui n'a pas tenu compte des premiers avertissements de la justice. »
    Poursuivi pour défaut de permis, défaut d'assurance et pneu lisse, il est condamné à trois mois de prison ferme et une amende de 100 euros.

    Conduite sans permis et complicité - 24/09/2010 05:26
    Artisan paysagiste, Pascal n'a jamais été titulaire du permis de conduire. Son casier judiciaire fait état de deux condamnations pour conduites sans permis.
    Il est à nouveau convoqué par le tribunal pour avoir été contrôlé, le 21 octobre 2009, au volant de la voiture de son épouse sur les routes de Vernou-en-Sologne. L'épouse se trouvait à ses côtés et savait qu'il ne possède pas de permis. Ils allaient à l'école communale chercher leurs enfants. L'épouse précise que, lorsque les enfants sont à bord, c'est elle qui prend le volant.
    Le tribunal condamne Pascal à quatre mois de prison ferme. L'épouse écope d'une amende de 150 euros.

    Alcool, stupéfiants et vitesse excessive - 24/09/2010 05:35
    Lionel a déjà été condamné pour alcool au volant. Le 31 janvier 2010, il a perdu le contrôle de sa voiture en entrant dans l'agglomération de La Ferté-Saint-Cyr à une vitesse excessive. Après avoir heurté un arbre, il a terminé sa course dans un mur en béton. Dans le choc, les deux roues avant de la voiture se sont désolidarisées de l'engin et ont poursuivi leur course chacune de leur côté, provoquant d'autres dommages matériels. Le contrôle de gendarmerie fait ressortir un taux d'alcool de 1,90 g par litre de sang et une consommation récente de cannabis. Il reconnaît avoir fumé un joint avant de prendre la route. Pour l'ensemble des faits, il est condamné à huit mois de prison avec sursis et 150 € d'amende. Son permis de conduire est annulé avec un délai de huit mois avant de pouvoir repasser les épreuves.

    0
  • plusquecoupable #45 24-09-2010 20:51:50

    bonjour-888

    jpal a cité:

    "Dans le choc, les deux roues avant de la voiture se sont désolidarisées de l'engin et ont poursuivi leur course chacune de leur côté,"

    papyméche a écrit:

    Bonjour

    Affligeant

    oui je le concéde,les couples de serrage ne sont plus ce qu'ils étaient.
    :taper: :arrow:

    0
  • idiot gene #46 30-09-2010 11:37:59

    bonjour

    pour ne pas tirer toujours sur les mêmes ambulances, admirons le sens du devoir civique :roll:
    Les deux ASVP, en uniforme, lui demandent de bouger immédiatement sa voiture. André s'exécute. Jacqueline, descend. Elle trébuche et tombe au milieu de la rue.

    :roll: no comment? :roll: ou alors qu'il va falloir passer une VM et permis pour pouvoir être passager?
    (réflexion dite sans rire, car je constate qu'avec le temps certains véhicules ne sont plus du tout adapté à la souplesse défaillante : certains sont trop bas de plafond, ou trop haut comme les bétaillères citadines (4x4), les SUV, les Monoetron etc

    0
  • CamilleA #48 02-10-2010 11:55:14

    Bjr,

    Citation

    lecture du casier en quelques secondes : cinq six condamnations au compteur

    icon_confused

    0
Écrivez votre message ci-dessous