L’Argus : cote auto, voiture d’occasion et actualité auto

J'ai eu un accident en rentrant dans mon parking chez moi

Répondre
  1. 1
  2. 2
  • titeuf01 #1 07-06-2008 15:50:18

    Bonjours, ca fait six ans que je conduit et c'est mon premier accident (hepl me).

    Je suis rentré chez moi et je n'ai vus aucun conducteurs dans les véhicules garer sur ma gauche et aucun feu de recule allumés.
    Donc je suis rentré et une voiture sortait de sa place et parté, donc je me suis decalé à gauche pour la laisser passer et j'ai continuer à avancer et au momment ou je me garais une voiture ma percuter sur l'arriére gauche et à endommager la portiére arriére et un peu le passage de roue arriére gauche. il Reculait et virait à droit en même temps.

    Le conducteur de l'autre véhicule c'est trés rapidement regarer et sortis de la voiture et il est repartis dans sa voiture cherher sa belle mére. j'ai fais durement signer un constat à l'amiable (durée 1h30), il était six autour de moi et il voulait me faire cocher trois cases ce que j'ai refusais.

    L'autre conducteur a marqué sur le constat, je sortait de mon stationnement quand la voiture A c'est décalée à gauche pour laisser passé une autre voiture.

    Donc pour moi il etait en tort car il m'a vus, il avait qu'à attendre pour ce dégarer.

    vOILA LE SCHEMAS SAN ECHELLE DE L'ACCIDENT
    .SCHEMAS-ipg-de-l-accident.jpg

    Et d'apres vous, qui est en tort et à quelle hauteur 50/50 pour tous les deux ou 100% pour moi ou pour lui

    0
  • Platon78 #2 07-06-2008 16:23:27

    Bonjour

    A partir du moment ou il quitte un stationnement et de plus en marche arrière, AMHA les torts seront pour lui.

    0
  • titeuf01 #3 07-06-2008 16:37:05

    C'est bien ce que je pensais même si cela ce fait c'est porduit dans un parking privé de l'opac sans barriére ni indications que c'est un parking privé.

    Merci pour ta réponse platon 78

    0
  • Platon78 #4 07-06-2008 16:45:11
    Citation de titeuf01
    C'est bien ce que je pensais même si cela ce fait c'est porduit dans un parking privé de l'opac sans barriére ni indications que c'est un parking privé.

    Merci pour ta réponse platon 78

    Bonjour

    S'il n'a pas de barrière,, privé mais ouvert au public, comme un hyper.

    0
  • titeuf01 #5 07-06-2008 16:55:28
    Citation de Platon78

    Citation de titeuf01
    C'est bien ce que je pensais même si cela ce fait c'est porduit dans un parking privé de l'opac sans barriére ni indications que c'est un parking privé.

    Merci pour ta réponse platon 78

    Bonjour

    S'il n'a pas de barrière,, privé mais ouvert au public, comme un hyper.

    Bon d'accord, je n'inquiéte pour pour rien je vais essayer de bien dormir cette nuit car la nuit derniére je me suis resaser l'accident pendant des heures.

    Et puis, je vais d'appeller mon assurance. La personne m'a dit qu'il n'y a avait aucun probléme que je devait lui envoyer juste le contast.

    Je te remerci de nouveau Platon 78 (supersympat). Ca m'a reconforter dans mon idée. Car je vis seul et j'ai personne à qui en parlé.

    Rien à voir avec l'accident, il y a un systéme de notation comme sur Ebay.

    0
  • CamilleA #6 07-06-2008 19:13:29

    Bonjour,

    Citation de Platon78
    S'il n'a pas de barrière,, privé mais ouvert au public, comme un hyper.

    Je me permets un petit bémol (qui, en l'occurrence, serait plutôt un dièse...) :sm11:
    Pour les assureurs, peu importe qu'il y ait une barrière ou pas, que ce soit privé ou public, que ce soit dans l'allée gravillonnée d'un jardin ou pas, on tente d'appliquer les règles du code de la route autant que faire se peut (quand bien même les forces de l'ordre n'auraient pas le droit d'y verbaliser - ce qui est un autre problème - et quand bien même, si ça devait arriver, un règlement de copropriété dirait que le code de la route ne s'applique pas dans la résidence fermée ou qu'un RC ne dirait rien du tout).
    Le problème, souvent, c'est que les protagonistes sont tellement persuadés que c'est automatiquement du 50/50 qu'ils ne prennent pas la peine de remplir convenablement le constat amiable. Du coup, l'assureur, qui a d'autres chats à fouetter que de jouer les Rouletabille, joue les Salomon = 50/50, ce qui auto-alimente la légende...
    Dans certains cas très particuliers (j'étais garé sur la pelouse et je reculais pendant que mon fils sortait du garage à reculons), la configuration du terrain ne permet pas de se rapporter aux règles du code de la route (pas de voies matérialisées nettement) ou les deux actions, fréquentes dans un parking, étaient "parallèlement fautives". Dans ce cas, le 50/50 s'impose. Ce qui ne fait que "suralimenter" la légende...

    100% de torts pour vous, sûrement pas.
    50%, je ne vois pas pourquoi, il ne vous était pas interdit de vous "décaler à gauche", ce qui ne veut pas dire grand-chose et de toute façon, vous restiez prioritaire par rapport à celui qui quitte un emplacement (à reculons de surcroît).
    Le problème aurait été différent si vous aviez "bugné" quelqu'un qui arrivait en face.
    0% parait le plus logique.

    0
  • Platon78 #7 08-06-2008 05:14:46
    Citation

    CamilleA a écrit
    Je me permets un petit bémol (qui, en l'occurrence, serait plutôt un dièse...)

    Bonjour

    Mais je suis entièrement d'accord avec votre solfège Camille big_smile, le tout est que titeuf01 conteste :sm31: si son assureur essaie de lui imputer 50% de tords, comme le font certains assureurs pour ne pas avoir de complications. :sm26:

    0
  • CamilleA #8 08-06-2008 07:57:06

    Bonjour,
    Normalement, SI (et seulement si) le constat a été correctement rempli, l'assureur fera son travail normalement.
    D'ailleurs, pour simplifier, il ne fera qu'appliquer le barème IDA/IRSA qui ne fait pas - directement - de distinction entre voie publique / voie privée, voie ouverte / voie fermée.
    Le problème, comme d'hab., c'est - en quelque sorte - de lui "mâcher le boulot"...

    0
  1. 1
  2. 2
Écrivez votre message ci-dessous