L’Argus : cote auto, voiture d’occasion et actualité auto

(news à checker) Arnaque au stationnement payant

Répondre
  1. 1
  2. 2
  • idiot gene #1 07-03-2018 05:05:41

    Bonjour

    Il semblerait qu'une filiale de Vinci ait décidé d'augmenter son C.A. cool
    Selon le nouvel Obs qui relate un article du Canard Enchaîné

    Ce qui m'étonne c'est que ce soit le client (la mairie de Paris) qui est juge et partie de cette fraude puisqu'elle applique des amendes. Ne serait-ce plutôt pas à la justice et au fisc de s'abattre sur ces charmants requins du social-libéralisme?

    Il y a même une vidéo d'un employé(?) pas content  https://www.youtube.com/watch?v=IhgfYNFP6n8

    sm28
    Vous comprenez maintenant pourquoi je défends toujours les zones bleues contre le système cupide du péage? Non seulement c'est gratuit mais ça oblige les agents a vraiment faire leur travail et ne profite plus aux financiers et aux élus corrompus.

    0
  • mrpochpoch #2 07-03-2018 09:05:51

    Bonjour,

    J'ai regardé la video, et ça fait peur effectivement.
    La mairie de Paris, qui a subit cette fraude, devrait porter plainte, et retirer le contrat illico-presto à cette société Streeteo !

    cdt,

    0
  • Planemoila #3 07-03-2018 12:05:34

    Bonjour,

    Pendant qu'ils réalisaient de faux controles, les automobilistes n'étaient pas verbalisés lol

    Pour info, Streeteo contrôle le stationnement dans beaucoup d'autres villes comme Strasbourg, Perpignan, Metz...

    A mon avis leurs agissements vont être contrôlés de près smile

    Toutes les villes controlées par Streeteo

    0
  • mrpochpoch #4 07-03-2018 16:28:42

    Bonjour,

    Petit article dans 20mn à ce sujet :
    https://www.20minutes.fr/paris/2233339- … es-fictifs

    « Aucun véhicule n’a été verbalisé à tort », assure la Ville qui précise avoir « convoqué immédiatement [les dirigeants de] Streeteo pour leur demander des explications ». Ceux-ci ont « diligenté une enquête interne qui a confirmé un dysfonctionnement » et annoncé des mesures disciplinaires contre un cadre, ajoute la mairie, selon laquelle la « situation est rentrée dans l’ordre depuis le 22 février ».

    La Ville ne tiendra compte que des contrôles effectués avec un matériel géolocalisé démontrant que l’agent verbalisateur se trouve bien dans la rue indiquée, selon le communiqué. Des pénalités financières seront appliquées pour tout contrôle non géolocalisé.


    cdt,

    0
  • GLUCK #5 08-03-2018 08:11:06

    Bonjour,
    " J'ai regardé la video, et ça fait peur effectivement."
    J'ai regardé cette vidéo j'ai attrapé le tournis et rien compris tellement ça passe d'une chose à une autre!!!!!!
    j'aurai besoin de pas mal d'explications???
    A+

    0
  • mrpochpoch #6 08-03-2018 08:30:31
    Citation de GLUCK
    Bonjour,
    " J'ai regardé la video, et ça fait peur effectivement."
    J'ai regardé cette vidéo j'ai attrapé le tournis et rien compris tellement ça passe d'une chose à une autre!!!!!!
    j'aurai besoin de pas mal d'explications???
    A+

    Hello,
    C'est assez simple.
    Plutot que d'envoyer les agents sur le terrain pour procéder aux contrôles, cette société demande à ses agents de terrain de saisir sur les terminaux des faux contrôles, à partir de plaques déja connues dans leur base de données parceque déjà contrôlées précédemment... tout ça pour respecter les quota de controles fixés au contrat passé avec la ville de Paris.

    Je dis bien "faux contrôles", car il n'y a pas verbalisation des véhicules... les agents saisissent apparemment en masse sur leur terminal des codes de "non-verbalisation", comme "personne à mobilité réduite" par exemple...

    C'est d'ailleurs le grand nombre de ces cas de "non-verbalisation" qui a alerté les service de la mairie de Paris...

    C'est la raison pour laquelle la mairie de Paris va désormais ne prendre en compte que les controles qui seront géolocalisés grace au terminal de saisie... pour éviter que des faux controles soient rentrés en masse dans le systeme au chaud depuis l'un des bureaux de cette société

    cdt,

    0
  • ViveLeVTT #7 08-03-2018 10:51:01

    Bonjour,

    Ouais, ils avaient du mal à tenir le rythme du cahier des charges, alors ils ont pipoté de fausses infractions qu'ils annulaient ensuite.

    0
  1. 1
  2. 2
Écrivez votre message ci-dessous