L’Argus : cote auto, voiture d’occasion et actualité auto

Plainte pour vol alors que la voiture est à la fourrière

Répondre
  • sergio162 #1 03-05-2005 17:41:54

    Voici la mauvaise blague qui m'arrive en ce moment   sad

    J'habite à Paris, je possède une carte de résident, et ai pour habitude de me garer dans le rue en bas de chez moi.
    Cette rue a été en travaux pendant une semaine au cours de laquelle j'ai été me garer dans une rue voisine.
    A la fin des travaux (le panneau était toujours là, mais la date de durée des travaux était passée), je me suis donc tout naturellement de nouveau garé dans cette rue sur une place autorisée.

    Le lendemain en début d'après-midi, je veux reprendre ma voiture mais celle-ci à disparu.
    Métant garé sur une place autorisée, j'imagine donc que celle-ci a été volée.
    J'apelle à tout hasard les fourrières de Paris pour savoir s'ils l'ont récupéré, et ils me disent qu'ils ne l'ont pas.
    Je vais donc poser une plainte de vol au commissariat du coin en millieu d'après-midi.

    Après avoir revérifié que ma voiture n'était pas à la fourrière, le commissariat enregistre ma plainte.
    Je fais alors les démarches nécessaires auprès de mon assurance, et récupère gratuitement une voiture de location pour 30 jours.
    Ne disposant plus du tarif résident, je dois alors payer plein pot un parking privé proche de chez moi.

    Cependant, et alors que je m'apprétais à acheter une nouvelle voiture, je viens de recevoir hier un recommandé comme quoi ma voiture est à la fourrière depuis presque un mois, et que celle-ci avait été retirée à 9h du matin.

    Ma voiture n'ayant jamais été volée, est-ce à moi payer :
    - la fourrière 180€ + 10€ par jour (cela fait presque 30 jours de fourrière).
    - l'amende de 35€ (majorée pour non payement dans les temps) de mauvais stationnement.
    - 30 jours de location de voiture qui auraient du être payé par mon assurance en cas de vol.
    - 200€ de parking dans paris car ayant une voiture de location, je ne pouvais plus profiter du tarif résident.
    - peut-être des frais pour refaire une carte-grise et des plaques.
    Ce qui représente quand même près de 1500€ pour une voiture bien garée.

    Que faut-il que je fasse et quels sont mes moyens de contestation?
    Faut-il que j'utilise le dépot de plainte signé par la police pour ne pas avoir à payer tous ces frais?

    Merci à tous ceux qui auront pris la peine de me lire et pourront me venir en aide.

    Sergio

    0
  • Stitch #2 03-05-2005 18:37:31

    Je t'ai lu, je compatis sincèrement...
    Mais je n'y connais que dalle. A vue de nez, faudrait repister le coup de fil qui t'a dit que titine a pas été mise en fourrière...
    Bon courage, vraiment.

    0
  • jean michel #3 03-05-2005 18:49:11

    Bonjour
    D'après ce que vous dites la faute incombe à la fourrière.
    A votre place je demanderai à être entendu par un Officier de Police du service qui a procédé à la mise en fourrière de votre auto
    Je vous rappelle que seul un Officier de Police Judiciaire peut prendre la décision d'une mise en fourrière
    A ce titre les contacts de ces fonctionnaires avec les fourrières sont
    privilégiés
    En lui expliquant la situation.
    Peut être peut-il débloquer cette malheureuse situation sans avoir recours à une longue procédure.
    JM

    0
  • jose.noty #4 04-05-2005 12:08:40

    ...Tiens donc il m'est arrivé une chose similaire à lille il y quelques années, il ma fallut trois ans de procédures pour prouver ma bonne foi. Bonne chance!

    0
  • sergio162 #5 04-05-2005 17:24:55

    Merci à tous pour vos réponses.

    Je crois en effet que ca va pas être gagné, mais je ne compte pas me laisser faire.  icon_twisted

    0
  1. 1
Écrivez votre message ci-dessous