L’Argus : cote auto, voiture d’occasion et actualité auto

Verbalisé dans une rue en double sens interdit

Répondre
  • gouloul #1 13-03-2007 15:46:22

    Bonjour !
    J'ai été verbalisé dans une rue qui n'est empruntable ni dans un sens ni dans l'autre. Sauf d'un côté pour les riverains.
    L'arrêté municipal n'énnonce pas une motivation sécuritaire mais d'avantage une tranquilité pour les riverains.
    Qu'en pensez vous ?  Peut il être contestable. N'est ce pas ici une privatisation de la voie publique ?
    Merci pour vos réponses

    0
  • gouloul #2 13-03-2007 16:29:13

    un peit up pour une aide d'une ame charitable...
    Milles merci

    0
  • gouloul #3 13-03-2007 17:28:28

    ben mince alors.
    Moi qui pensait que certain allait bondir.

    Une rue en sens interdit dans les deux sens ça ne vous semble pas étrange ????
    Merci

    0
  • LOLO10 #4 13-03-2007 17:36:26

    bon, vu l'état de détresse dans lequel vous semblez être , je vais tenter de vous venir a minima en aide
    reprenons donc.. verbalisé, vous avez été pour avoir pris un sens interdit ?
    selon vos propos, cette voie (rue) a deux sens interdit... c'est chose interressante...
    êtes vous résident de cette voie ?
    vous faites état d'un arrêté municipal.. qu'énonce t'il en substance ?
    votre contravention... quelles sont les mentions exactes portées dessus ??
    on veut tout savoir et rien payer....
    big_smile

    0
  • gouloul #5 13-03-2007 17:53:52

    Mon garagiste est en plein milieu de cette rue.
    Obligé d'emprunter le sens interdit sauf riverain pour y accéder.
    Effectivement je n'y habite pas donc je n'ai pas respecté le code de la route.
    Problème, la voie est en sens interdit aussi de l'autre côté.
    Comment accéder chez lui ?

    énnoncé du PV " circulation en sens interdit réprimendé par l'article....."

    La voie est passée en sens interdit sauf riverain l'année derniere par arrété municipal indiquant en gros que suite à des changements de sens de voies aux alentours il fallait réorganiser les possibilités de circulation dans le secteur.

    Il n'y a pas de motivation sécuritaire.
    Merci de vos réponses.

    0
  • poloche #6 13-03-2007 21:10:05

    Bonjour
    Pas de bol !!!!!poursuivit par la haine en..lé par les oursins ou alors changer de garagiste

    0
  • CamilleA #7 14-03-2007 14:50:47

    Bonjour,

    Citation de gouloul
    ben mince alors.
    Moi qui pensait que certain allait bondir.

    Une rue en sens interdit dans les deux sens ça ne vous semble pas étrange ????
    Merci

    Oui et non, sujet déjà plusieurs fois discuté sur ce forum, vous n'êtes pas le premier à qui ça arrive.
    Votre "plus", dans votre cas, c'est le garagiste.
    La voie n'est en sens interdit dans les deux sens que pour les non riverains.
    Bien qu'on le voie assez couramment, je pense que l'utilisation des panneaux de sens interdits est une hérésie et qu'il faudrait plutôt des panneaux de circulation interdite (plus la mention "sauf aux riverains").
    Bref, de toute façon, et l'arrêté municipal l'indique sûrement clairement, seuls les riverains ont le droit d'y accéder.
    Ce n'est pas, au sens strict du terme, une privatisation mais une "restriction" prévue par les textes : tous les riverains, quels qu'ils soient, ont le droit de...
    Là où ça se corse, c'est le garagiste... parce que, ne pas pouvoir accéder avec son véhicule, ça devient dur de le faire dépanner. Mais la loi est formelle et l'arrêté aussi. Vous devriez normalement vous garer à l'extérieur, terminer à pied et demander à votre garagiste d'aller chercher votre voiture. Un peu ubuesque.
    Je serais vous, je commencerais à aller à la mairie pour consulter l'arrêté en question. peut-être y est-il écrit "réservé aux riverains, sauf pour les clients du garage".
    Sinon... j'essaierais quand même une reclamation en exposant l'absurdité de la situation.
    Et je suggérerais au garagiste d'aller se plaindre en mairie, parce qu'il va finir par perdre des clients.

    0
  • CamilleA #8 14-03-2007 15:06:42

    Re,
    Dernier détail, un arrêté municipal qui règlemente la circulation dans la commune ne requiert absolument pas une motivation sécuritaire. Il y a bien d'autres raisons possibles : réduction des gênes et fluidification correlative de la circulation, amélioration du confort de vie de ses concitoyens (ce pour quoi il a été élu), etc. etc. et etc.:D

    0
  1. 1
Écrivez votre message ci-dessous