L’Argus : cote auto, voiture d’occasion et actualité auto

Le concessionnaire ne vuet pas me rendre l'avance de 300 € après avoir vu le véh

Répondre
  • beatana #1 29-03-2011 18:01:10

    Bonjour,


    J'ai commandé une suzuki "splash" d'occaion en concesion.Le vendeur m'a dit qu'il était possible de reprendre mon véhicule (clio II de 2004), à condition d'avoir un contrôle technique et au prix minimum de 2700 € (je lui avais signalé que mécaniquement tout allait bien mais que la carrosserie était abîmée).

    Aujourd'hui, après avoir fait vrifier la voiture par un expert, il me dit qu'il ne peut me la reprendre qu'à 1800 € car trop abîmée , pneus lisses (non indiqué sur mon contrôle technique).
    Ne pouvant pas mettre davantage en terme de prix, j'annule la vente, le vendeur st ok mais me dit qu'il ne peut pas me rendre mes 300 € d'avance .
    A t il le droit de garder cet argent de cette façon ? (je me demandais ce que prévoit les garanties de vente/reprise véhicule générales et particulières)

    Merci

    Le modèle de la voiture
    Renault Clio 2 2004 - Diesel
    0
  • PASSION.AUTO73 #2 30-03-2011 00:15:03

    Bonjour beatana,

    "reprise concession de ma voiture ... beaucoup moins cher!!!". Lors de la commande de ta Splash, était il stipuler le prix de reprise de ... minimum de 2700 €???

    Car il dit je cite: il est possible que... donc il ne s'est pas engagé!!! icon_cool

    Il est vrai qu'entre 2700 et 1800€, ça fait une grosse différence!

    "acompte et arrhes"

    Les arrhes et les acomptes sont des sommes versées à l'occasion d'une commande ou d'un contrat de vente.
    L'acompte : implique un engagement ferme des deux parties et, par conséquent, l'obligation d'acheter pour le consommateur et celle de fournir la marchandise pour le commerçant.
    L'acompte est en fait un premier versement à valoir sur un achat. Il n'y a aucune possibilité de dédit et vous pouvez être condamné à payer des dommages-intérêts si vous vous rétractez. Le commerçant lui-même ne peut se raviser, même en vous remboursant l'acompte et pourrait être contraint lui aussi à vous verser des dommages-intérêts.
    Les arrhes : sauf dispositions contraires prévues au contrat, vous les perdez en annulant une commande ou en vous désistant, mais on ne pourra vous contraindre à l'exécution du contrat. Pensez-y. (Bien entendu un accord amiable peut intervenir. Il faut essayer...).
    Si le vendeur ne vous livre pas ou n'exécute pas la prestation sur laquelle il s'est engagé, il peut être condamné à vous rembourser le double des arrhes versées.

    Autrement dit, en se désistant d'une commande, l'acompte versé est perdu! Seul rattrapage possible, négocier sur un autre bien en concession et demander une petite rallonge sur la reprise!

    Et pour terminer je dirai: mieux vaut perdre (seulement) 300€ que de faire une mauvaise affaire ... surtout par les temps qui courent! :wink:

    Passion :vroom:

    0
  • Bidouyou #3 30-03-2011 10:41:32

    Bonjour,

    pour mieux vous répondre, il faudrait que l'on puisse voir le bon de commande du véhicule acheté, s'il apparait la reprise de votre auto, et un document mentionnant cette reprise et sa valeur.

    Pourriez vous scannez cela en anonymisant les données personnelles.

    Cdlt

    0
  1. 1
Écrivez votre message ci-dessous